EL2 - Verstappen devance un Ricciardo en panne

Le top 8 se tient en moins d'une demi-seconde en cette deuxième séance d'essais libres du Grand Prix de Belgique, et la hiérarchie n'est pas forcément celle que l'on aurait attendue.

EL2 - Verstappen devance un Ricciardo en panne

Une fois n'est pas coutume, les Mercedes ne sont pas aux avant-postes à l'issue des essais du vendredi, bien que les Flèches d'Argent n'aient pas forcément montré l'étendue de leur potentiel. Après une averse qui a humidifié la piste pendant les qualifications de FIA F3, le début de la séance a été extrêmement calme ; seul Antonio Giovinazzi, resté au garage pendant les EL1 à cause d'un problème technique, a pris la piste pour tenter de rattraper le temps perdu. Les Haas ont fait de même vers la mi-séance après un changement d'unité de puissance sur les deux monoplaces.

Lire aussi :

Aux avant-postes, c'est tout d'abord Max Verstappen qui a donné le ton en 1'44"354, avec les pneus mediums, devant Lewis Hamilton, auteur d'un prometteur 1'44"652 en gommes dures. Suivaient en mediums Valtteri Bottas (1'44"658), Lance Stroll (1'44"678) et Sergio Pérez (1'44"693), les Racing Point paraissant relativement compétitives ce week-end.

Les simulations de qualifications ensuite réalisées en pneus tendres ont abouti à une hiérarchie quelque peu inhabituelle et particulièrement serrée. C'est Verstappen qui a pris l'ascendant en 1'43"744 devant un étonnant Daniel Ricciardo en 1'43"792. Le pilote Red Bull n'était pourtant pas ravi des gommes à bandes rouges, indiquant à la radio : "Ces pneus, ils commencent à vibrer très rapidement." Suivaient Hamilton, Albon, Pérez, Bottas, Norris et Ocon, tout ce beau monde se tenant en moins d'une demi-seconde. Lance Stroll était à presque une seconde du leader mais a signé son meilleur temps en mediums.

Les performances de Renault – à prendre avec les pincettes d'usage, car ce ne sont que des essais libres – paraissent donc plutôt prometteuses, mais tout n'est pas positif, car Ricciardo a ensuite subi une perte de pression hydraulique et s'est immobilisé en bord de piste, provoquant une neutralisation par la voiture de sécurité virtuelle. Le drapeau rouge a été brièvement agité en fin de séance lorsqu'un morceau de panneau publicitaire s'est décroché et est tombé sur la piste.

Les performances des Ferrari sont véritablement source d'inquiétude, Charles Leclerc et Sebastian Vettel ayant conclu la séance aux 15e et 17e rangs. Les pilotes de la Scuderia semblent être à la peine au volant de la SF1000, une seconde et demie plus lents que la référence fixée par le Monégasque dans la même séance l'an dernier.

Quelques sorties de piste ont été à déplorer dans cette séance, mais rien de majeur. Hamilton n'a toutefois pas manqué de se faire remarquer par un énorme travers à la sortie des stands, lorsqu'il a pris la piste en pneus durs. Plus de peur que de mal.

Belgium Grand Prix de Belgique - Essais Libres 2

P. Pilote Constructeur Tours Temps Écart
1 Netherlands Max Verstappen Red Bull 21 1'43.744  
2 Australia Daniel Ricciardo Renault 12 1'43.792 0.048
3 United Kingdom Lewis Hamilton Mercedes 23 1'43.840 0.096
4 Thailand Alexander Albon Red Bull 21 1'44.134 0.390
5 Mexico Sergio Pérez Racing Point 23 1'44.137 0.393
6 Finland Valtteri Bottas Mercedes 27 1'44.162 0.418
7 United Kingdom Lando Norris McLaren 22 1'44.168 0.424
8 France Esteban Ocon Renault 23 1'44.208 0.464
9 Spain Carlos Sainz Jr. McLaren 23 1'44.474 0.730
10 France Pierre Gasly AlphaTauri 27 1'44.600 0.856

partages
commentaires

Voir aussi :

Les nouveaux propriétaires de Williams pas liés à Bernie Ecclestone

Article précédent

Les nouveaux propriétaires de Williams pas liés à Bernie Ecclestone

Article suivant

La Renault de Ricciardo pas endommagée par sa panne

La Renault de Ricciardo pas endommagée par sa panne
Charger les commentaires
Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1 Prime

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1

Emerson Fittipaldi est surtout connu pour ses deux titres de Champion du monde de F1 et ses deux victoires aux 500 Miles d'Indianapolis. Mais le Brésilien a également enfilé la casquette de directeur d'équipe. L'ancien designer de l'écurie Fittipaldi, Tim Wright, revient sur une période marquée par des conflits internes, un financement limité et des résultats blancs en dépit d'un excellent casting.

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Formule 1
20 oct. 2021
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021
Les notes du Grand Prix de Turquie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Turquie 2021

Après le Grand Prix de Turquie, seizième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
11 oct. 2021