EL2 - Vettel domine, Mercedes en retrait

partages
commentaires
EL2 - Vettel domine, Mercedes en retrait
Par : Benjamin Vinel
25 mai 2017 à 13:34

Sebastian Vettel est devenu le premier homme de l'Histoire à tourner en 1'12 sur le Circuit de Monaco, lors d'une séance marquée par l'accident de Lance Stroll.

Kimi Raikkonen, Ferrari SF70-H, et un photographe
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB13
Valtteri Bottas, Mercedes-Benz F1 W08
Marcus Ericsson, Sauber C36
Felipe Massa, Williams FW40
Esteban Ocon, Force India VJM10
La RS01 du Renault Sport F1 Team dans la pitlane
Daniil Kvyat, Scuderia Toro Rosso STR12
Kevin Magnussen, Haas F1 Team VF-17, Max Verstappen, Red Bull Racing RB13
Jenson Button, McLaren MCL32
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W08
Kimi Raikkonen, Ferrari SF70-H
Daniil Kvyat, Scuderia Toro Rosso STR12
Esteban Ocon, Force India VJM10
Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team RS17
Romain Grosjean, Haas VF-17
Stoffel Vandoorne, McLaren MCL32
Lance Stroll, Williams FW40
Pascal Wehrlein, Sauber C36-Ferrari

Restés sur la touche pendant la quasi-totalité des Essais Libres 1 à cause de problèmes techniques, Nico Hülkenberg et Marcus Ericsson se sont empressés de rattraper le temps perdu, l'Allemand signant le premier tour chronométré de la séance.

Une fois n'est pas coutume, c'est une McLaren que l'on retrouvait en tête de la hiérarchie au bout d'une petite dizaine de minutes, celle de Stoffel Vandoorne en 1'14"642 avec les ultratendres, toutefois rapidement battue de plus d'une demi-seconde par les Toro Rosso.

Ocon tape le mur

Esteban Ocon, quant à lui, a été le premier pilote à connaître un véritable contact avec le rail ce week-end, perdant l'arrière de sa monoplace dans le virage qui précède le Portier. Les dégâts paraissaient minimes et le Français a pu rallier son stand. Quelques instants plus tard, c'est Marcus Ericsson qui s'est illustré avec une pirouette très similaire à la sortie du Casino. Jolyon Palmer, en revanche, a immobilisé sa monoplace au Portier justement, victime d'un problème d'unité de puissance.

 

Les Toro Rosso se montraient compétitives, d'autant que Daniil Kvyat a battu le record du circuit établi par Lewis Hamilton ce matin grâce à un tour en 1'13"331 avec les ultratendres, au volant d'une STR12 qui a l'empattement le plus court du plateau. Pendant ce temps, les Mercedes testaient des gommes supertendres que Hamilton se plaignait d'ailleurs d'avoir du mal à faire fonctionner.

Daniel Ricciardo s'est ensuite emparé du meilleur temps en 1'13"280, se montrant un dixième et demi plus rapide que Kvyat dans le deuxième partiel, toujours avec les pneus à bandes violettes. Leurs coéquipiers et les Ferrari se sont approchés à moins de trois dixièmes de cette référence, Kimi Räikkönen à trois millièmes en réalité, mais les Mercedes étaient reléguées à six dixièmes, en difficulté avec leurs réglages.

Pendant ce temps, Sebastian Vettel est devenu le premier pilote à effectuer un tout du circuit de Monaco en moins de 73 secondes : 1'12"759 ! Le pilote Ferrari a même amélioré en 1'12"720 par la suite malgré une perte d'un dixième dans le dernier partiel.

Stroll dans le mur

C'était juste avant le premier véritable accident du week-end, au bout de 55 minutes dans cette séance : Lance Stroll a percuté le rail à la sortie de Massenet, détruisant l'avant et le côté droit de sa monoplace. Le drapeau rouge a été agité pendant cinq minutes.

 

Les teams ont consacré la dernière demi-heure d'essais à des longs relais, en ultratendres pour la quasi-totalité du plateau, avec de la part de la majorité des teams une certaine régularité en 1'16.

Personne n'allait chiper le meilleur temps à Sebastian Vettel, premier avec une demi-seconde d'avance dans une séance où les Mercedes ont rencontré des difficultés. Jenson Button se classe d'ailleurs à seulement un dixième de celles-ci, s'illustrant par une passe d'armes avec Lewis Hamilton à la chicane à la fin de la séance.

 Grand Prix de Monaco - Essais Libres 2

 PiloteÉquipeTrsTempsÉcartPneus
1 germany Sebastian Vettel  Ferrari 37 1'12.720  
2 australia Daniel Ricciardo  Red Bull 34 1'13.207 0.487
3 finland Kimi Räikkönen  Ferrari 45 1'13.283 0.563
4 russia Daniil Kvyat  Toro Rosso 40 1'13.331 0.611
5 spain Carlos Sainz Toro Rosso 42 1'13.400 0.680
6 netherlands Max Verstappen  Red Bull 35 1'13.486 0.766
7 mexico Sergio Pérez  Force India 44 1'13.799 1.079
8 united_kingdom Lewis Hamilton  Mercedes 30 1'13.873 1.153
9 denmark Kevin Magnussen  Haas 45 1'13.890 1.170
10 finland Valtteri Bottas  Mercedes 38 1'13.902 1.182
11 belgium Stoffel Vandoorne  McLaren 41 1'13.946 1.226
12 united_kingdom Jenson Button  McLaren 36 1'13.981 1.261
13 brazil Felipe Massa  Williams 45 1'14.003 1.283
14 france Romain Grosjean  Haas 43 1'14.022 1.302
15 france Esteban Ocon  Force India 46 1'14.093 1.373
16 canada Lance Stroll  Williams 27 1'14.474 1.754
17 germany Nico Hülkenberg  Renault 40 1'14.870 2.150
18 united_kingdom Jolyon Palmer  Renault 8 1'15.616 2.896
19 sweden Marcus Ericsson  Sauber 31 1'15.691 2.971
20 germany Pascal Wehrlein  Sauber 36 1'15.695 2.975
Article suivant
Les photos techniques du Grand Prix de Monaco

Article précédent

Les photos techniques du Grand Prix de Monaco

Article suivant

Mercedes s'est fourvoyé dans ses réglages à Monaco

Mercedes s'est fourvoyé dans ses réglages à Monaco
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Monaco
Lieu Monte Carlo
Auteur Benjamin Vinel