EL3 - Ericsson apprend à la dure à éviter les vibreurs glissants

partages
commentaires
EL3 - Ericsson apprend à la dure à éviter les vibreurs glissants
Guillaume Navarro
Par : Guillaume Navarro
9 juil. 2016 à 10:01

L'humidité a piégé Marcus Ericsson et enseigné une dure leçon au Suédois, victime d'une grosse sortie de piste à Stowe. Une nouvelle casse de boîte de vitesses a touché Vettel dans la dernière minute de séance.

Kevin Magnussen, Renault Sport F1 Team R.S.16
Jenson Button, McLaren MP4-31
Kimi Raikkonen, Ferrari SF16-H
Daniil Kvyat, Scuderia Toro Rosso STR11 devant Carlos Sainz Jr., Scuderia Toro Rosso STR11
Fernando Alonso, McLaren MP4-31
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB12
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB12
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid

La Direction de course a prévenu tous les concurrents avant les EL3 et les qualifications de ce samedi : il n’y aura aucune largesse de sa part concernant le dépassement des limites de la piste en sortie de virages. Tous les chronos établis avec des roues en dehors des vibreurs ou lignes blanches de piste seront annulés. Les pilotes sont prévenus.

Pour les très nombreux fans britanniques présents ce matin à Silverstone, ce n'est cependant pas ce décret mais bien l'asphalte humide qui dissuade grandement les pilotes de prendre le chemin de la piste. On ne voit ainsi pendant le premier quart d'heure qu'une poignée de pilotes évaluer sur un tour d'installation les conditions d'adhérence, équipés des gommes intermédiaires (bande verte), voire même, comme Button, du mélange pluie (bande bleue).

Les conditions de piste permettent cependant vite aux pilotes d’aller évaluer l’adhérence avec le mélange slick. Force India se lance ainsi à l’aventure après 15 minutes de séance en medium (bande blanche), sans toutefois enregistrer de chrono.

Déterminé à rattraper le temps de préparation perdu hier, Nico Rosberg, avec le composé dur (bande orange) est le premier à signer un chrono prudent en piste, après presque 20 minutes de séance. L’Allemand prolonge sa sortie et fait tomber le seul temps enregistré en 1'42" en 1’36".

On assiste cependant à une dernière demi-heure active en piste avec des autos zigzaguant de manière accentuée pour faire monter les gommes tendres (bande jaune) en température. Sous des nuages gris très menaçants, le tendre permet à Vettel de se placer au sommet avec un temps de 1'33''203 jusqu'à l'amélioration du héros local Lewis Hamilton, oubliant l'Allemand avec un chrono plus rapide de 1"8 !

Gros choc pour Ericsson à Stowe, Vettel neutralisé...

Immobilisée en piste, la monoplace de Marcus Ericsson, achevée de part en part juste avant l'entrée des stands, témoigne d'un gros contact à 20 minutes de la fin de séance.

Choqué par son double impact frontal et latéral contre un mur de pneus après avoir perdu sa Sauber sur le vibreur glissant, le Suédois sort sain et sauf de son auto et est examiné directement en piste par le personnel médical présent. Le replay de l'accident montre un choc si puissant qu'il en déboite le volant des mains du pilote #9.

 

Les dégâts sur le mur de pneus et la quantité de débris en piste imposent une longue interruption de la séance, ne permettant aux pilotes de ne reprendre la piste qu'avec cinq minutes au compteur. Suffisant, cependant, pour permettre de nombreuses améliorations de tous les côtés et l'établissement d'un meilleur temps... et pour Vettel d'être victime d'une panne de transmission !

Cette sortie marque en tout cas un coup dur dans la préparation du team suisse pour ce week-end de Silverstone, après l'électrochoc avoué que fut le point inscrit par Manor en Autriche. Sauber, qui amenait enfin des évolutions ce week-end, est désormais la seule équipe du plateau à afficher un bilan vierge au championnat du monde des constructeurs. 

GP de Grande-Bretagne - Essais Libres 3

 PiloteÉquipeTrsTempsÉcart
1  Lewis Hamilton  Mercedes 9 1'30.904  
2  Nico Rosberg  Mercedes 17 1'30.967 0.063
3  Daniel Ricciardo  Red Bull 6 1'31.488 0.584
4  Max Verstappen  Red Bull 7 1'31.561 0.657
5  Sebastian Vettel  Ferrari 10 1'32.049 1.145
6  Valtteri Bottas  Williams 14 1'32.736 1.832
7  Fernando Alonso  McLaren 10 1'32.754 1.850
8  Nico Hülkenberg  Force India 13 1'32.798 1.894
9  Kimi Räikkönen  Ferrari 12 1'32.833 1.929
10  Carlos Sainz Jr.  Toro Rosso 9 1'32.889 1.985
11  Esteban Gutiérrez  Haas 11 1'32.895 1.991
12  Jenson Button  McLaren 10 1'33.042 2.138
13  Romain Grosjean  Haas 12 1'33.344 2.440
14  Sergio Pérez  Force India 12 1'33.361 2.457
15  Felipe Massa  Williams 13 1'33.440 2.536
16  Daniil Kvyat  Toro Rosso 9 1'33.538 2.634
17  Felipe Nasr  Sauber 9 1'33.710 2.806
18  Jolyon Palmer  Renault 12 1'33.769 2.865
19  Kevin Magnussen  Renault 9 1'34.049 3.145
20  Rio Haryanto  Manor 13 1'34.471 3.567
21  Marcus Ericsson  Sauber 7 1'34.551 3.647
Article suivant
Pirelli suggère qu'un vibreur a pu causer l’explosion du pneu de Vettel

Article précédent

Pirelli suggère qu'un vibreur a pu causer l’explosion du pneu de Vettel

Article suivant

La FIA va durcir son attitude concernant les communications radio

La FIA va durcir son attitude concernant les communications radio
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Grande-Bretagne
Lieu Silverstone
Auteur Guillaume Navarro
Type d'article Résumé d'essais libres