EL3 - Ericsson apprend à la dure à éviter les vibreurs glissants

L'humidité a piégé Marcus Ericsson et enseigné une dure leçon au Suédois, victime d'une grosse sortie de piste à Stowe. Une nouvelle casse de boîte de vitesses a touché Vettel dans la dernière minute de séance.

EL3 - Ericsson apprend à la dure à éviter les vibreurs glissants
Kevin Magnussen, Renault Sport F1 Team R.S.16
Jenson Button, McLaren MP4-31
Kimi Raikkonen, Ferrari SF16-H
Daniil Kvyat, Scuderia Toro Rosso STR11 devant Carlos Sainz Jr., Scuderia Toro Rosso STR11
Fernando Alonso, McLaren MP4-31
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB12
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB12
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid

La Direction de course a prévenu tous les concurrents avant les EL3 et les qualifications de ce samedi : il n’y aura aucune largesse de sa part concernant le dépassement des limites de la piste en sortie de virages. Tous les chronos établis avec des roues en dehors des vibreurs ou lignes blanches de piste seront annulés. Les pilotes sont prévenus.

Pour les très nombreux fans britanniques présents ce matin à Silverstone, ce n'est cependant pas ce décret mais bien l'asphalte humide qui dissuade grandement les pilotes de prendre le chemin de la piste. On ne voit ainsi pendant le premier quart d'heure qu'une poignée de pilotes évaluer sur un tour d'installation les conditions d'adhérence, équipés des gommes intermédiaires (bande verte), voire même, comme Button, du mélange pluie (bande bleue).

Les conditions de piste permettent cependant vite aux pilotes d’aller évaluer l’adhérence avec le mélange slick. Force India se lance ainsi à l’aventure après 15 minutes de séance en medium (bande blanche), sans toutefois enregistrer de chrono.

Déterminé à rattraper le temps de préparation perdu hier, Nico Rosberg, avec le composé dur (bande orange) est le premier à signer un chrono prudent en piste, après presque 20 minutes de séance. L’Allemand prolonge sa sortie et fait tomber le seul temps enregistré en 1'42" en 1’36".

On assiste cependant à une dernière demi-heure active en piste avec des autos zigzaguant de manière accentuée pour faire monter les gommes tendres (bande jaune) en température. Sous des nuages gris très menaçants, le tendre permet à Vettel de se placer au sommet avec un temps de 1'33''203 jusqu'à l'amélioration du héros local Lewis Hamilton, oubliant l'Allemand avec un chrono plus rapide de 1"8 !

Gros choc pour Ericsson à Stowe, Vettel neutralisé...

Immobilisée en piste, la monoplace de Marcus Ericsson, achevée de part en part juste avant l'entrée des stands, témoigne d'un gros contact à 20 minutes de la fin de séance.

Choqué par son double impact frontal et latéral contre un mur de pneus après avoir perdu sa Sauber sur le vibreur glissant, le Suédois sort sain et sauf de son auto et est examiné directement en piste par le personnel médical présent. Le replay de l'accident montre un choc si puissant qu'il en déboite le volant des mains du pilote #9.

 

Les dégâts sur le mur de pneus et la quantité de débris en piste imposent une longue interruption de la séance, ne permettant aux pilotes de ne reprendre la piste qu'avec cinq minutes au compteur. Suffisant, cependant, pour permettre de nombreuses améliorations de tous les côtés et l'établissement d'un meilleur temps... et pour Vettel d'être victime d'une panne de transmission !

Cette sortie marque en tout cas un coup dur dans la préparation du team suisse pour ce week-end de Silverstone, après l'électrochoc avoué que fut le point inscrit par Manor en Autriche. Sauber, qui amenait enfin des évolutions ce week-end, est désormais la seule équipe du plateau à afficher un bilan vierge au championnat du monde des constructeurs. 

GP de Grande-Bretagne - Essais Libres 3

 PiloteÉquipeTrsTempsÉcart
1  Lewis Hamilton  Mercedes 9 1'30.904  
2  Nico Rosberg  Mercedes 17 1'30.967 0.063
3  Daniel Ricciardo  Red Bull 6 1'31.488 0.584
4  Max Verstappen  Red Bull 7 1'31.561 0.657
5  Sebastian Vettel  Ferrari 10 1'32.049 1.145
6  Valtteri Bottas  Williams 14 1'32.736 1.832
7  Fernando Alonso  McLaren 10 1'32.754 1.850
8  Nico Hülkenberg  Force India 13 1'32.798 1.894
9  Kimi Räikkönen  Ferrari 12 1'32.833 1.929
10  Carlos Sainz Jr.  Toro Rosso 9 1'32.889 1.985
11  Esteban Gutiérrez  Haas 11 1'32.895 1.991
12  Jenson Button  McLaren 10 1'33.042 2.138
13  Romain Grosjean  Haas 12 1'33.344 2.440
14  Sergio Pérez  Force India 12 1'33.361 2.457
15  Felipe Massa  Williams 13 1'33.440 2.536
16  Daniil Kvyat  Toro Rosso 9 1'33.538 2.634
17  Felipe Nasr  Sauber 9 1'33.710 2.806
18  Jolyon Palmer  Renault 12 1'33.769 2.865
19  Kevin Magnussen  Renault 9 1'34.049 3.145
20  Rio Haryanto  Manor 13 1'34.471 3.567
21  Marcus Ericsson  Sauber 7 1'34.551 3.647
partages
commentaires
Pirelli suggère qu'un vibreur a pu causer l’explosion du pneu de Vettel

Article précédent

Pirelli suggère qu'un vibreur a pu causer l’explosion du pneu de Vettel

Article suivant

La FIA va durcir son attitude concernant les communications radio

La FIA va durcir son attitude concernant les communications radio
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Grande-Bretagne
Lieu Silverstone
Auteur Guillaume Navarro
Les notes du Grand Prix d'Émilie-Romagne 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Émilie-Romagne 2021

Après le Grand Prix d'Émilie-Romagne, deuxième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie Prime

À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie

Mercedes a pris l'ascendant sur Red Bull lors des essais libres à Imola vendredi, mais les performances restent très serrées. L'écurie Championne du monde ne prend rien pour acquis, et les données difficilement lisibles confirment que cette méfiance est légitime.

Formule 1
17 avr. 2021
Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc Prime

Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc

La Scuderia Ferrari a débarqué à Imola après une bonne performance lors de la manche d’ouverture à Bahreïn. Mais pour Charles Leclerc, il reste encore du travail pour que Ferrari retrouve la place qu'elle mérite.

Formule 1
16 avr. 2021
Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ? Prime

Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ?

En Formule 1, trois semaines d’attente entre deux courses paraissent être une éternité. Avec un calendrier 2021 déjà modifié, les équipes se rendent à Imola pour reprendre la compétition après une manche d’ouverture exaltante à Bahreïn. Voici les différents enjeux et scénarios attendus pour ce Grand Prix d’Émilie-Romagne.

Formule 1
15 avr. 2021
Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance Prime

Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance

Williams a résisté à la marée pendant de nombreuses années mais l'ère du propriétaire-exploitant est révolue depuis longtemps.

Formule 1
14 avr. 2021
Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ? Prime

Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ?

Les équipes de Formule 1 semblent divisées concernant la meilleure solution pour les nouvelles règles sur le fond plat. Une fois de plus, deux tendances radicalement opposées apparaissent. Désormais, une question se pose : le tableau dressé lors du premier Grand Prix permet-il déjà d'indiquer qui est sur la bonne voie et qui ne l'est pas ?

Formule 1
13 avr. 2021
AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ? Prime

AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ?

Serait-il possible qu'AlphaTauri soit la grande surprise de la saison 2021 de Formule 1 ? Ce qui a été montré lors du Grand Prix de Bahreïn le suggère clairement.

Formule 1
13 avr. 2021
Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage Prime

Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage

Remémorons-nous quelques souvenirs marquants de Stirling Moss, légende du sport automobile, qui nous a quittés l'an dernier à l'âge de 90 ans.

Formule 1
12 avr. 2021