Formule 1
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
8 jours

EL3 - Leclerc avec sérénité, Red Bull trop discret ?

partages
commentaires
EL3 - Leclerc avec sérénité, Red Bull trop discret ?
Par :
21 sept. 2019 à 11:05

Red Bull n'a pas affiché de rythme aussi impressionnant en EL3 que lors de la journée de vendredi, laissant Ferrari dominer la séance.

La dernière heure de roulage permet aux pilotes et équipes d'appréhender le difficile tracé de Singapour composé de 23 virages avant les qualifications. Néanmoins, en raison des conditions peu représentatives de ce qui attend le plateau pour la chasse à la pole position, les pilotes ne se montrent pas particulièrement impatients à l'idée de prendre la piste dès les premiers instants et risquer de frôler les murs, ce qui peut s'avérer très coûteux à ce moment du week-end.

Les EL2 n'avaient pas réellement permis de jauger les performances de toutes parts, notamment en raison du trafic, qui avait affecté les temps réalisés par Verstappen, et des choix de pneus faits pour établir les meilleurs temps.

Lire aussi :

1'40"320 devient la première référence installée par Lewis Hamilton en mediums au terme du premier quart d'heure et permettant de se placer en pourpre sur les moniteurs, avant que Charles Leclerc, en pneus tendres, ne signe immédiatement un solide 1'39"364 et n'améliore d'emblée la meilleure marque de la veille (1'40"018).

Clairement, Mercedes cherche à évaluer s'il est possible de disposer d'un rythme suffisant pour franchir la Q1 et la Q2 avec les gommes mediums et conserver des trains de tendres, avec lesquels Red Bull est venu à Singapour en masse. Après 20 minutes de séance, le roulage de Daniil Kvyat prend une tournure gênante, de la fumée s'échappant de l'unité de puissance. Toro Rosso est contraint de rappeler le Russe dans son garage pour s'activer sur le package Honda.

 

À la recherche des limites du grip de la piste, Pérez touche le mur à mi-séance dans le virage 22 et endommage l'arrière droit au niveau de la suspension et de la roue. Les ingénieurs Racing Point n'ont plus qu'à prier pour que l'impact ait été absorbé par le pneu et n'ait pas endommagé la boîte de vitesses, dont le changement coûterait des places sur la grille. L'évacuation des débris en piste provoque l'intervention de la Voiture de Sécurité Virtuelle, avant une neutralisation par drapeau rouge. Après avoir vu une sortie en piste d'Albon compromise par les projections d'huile de la Toro Rosso de Kvyat, Red Bull doit absorber un nouveau retard avec Verstappen, qui venait de s'élancer avec les pneus tendres et voit son plan d'attaque impacté par la neutralisation. 

 

Après une neutralisation de près de 10 minutes, le 1'38"773 qui marquait jusqu'à présent le meilleur chrono établi ce week-end (Lewis Hamilton, EL2) est enfin battu par Leclerc à 15 minutes de la fin de séance, avec un 1'38"192 qui établit une nouvelle référence, plus rapide d'une seconde que Bottas. Peu après, Hamilton est vu en tête-à-queue avec ses pneus tendres, sans conséquence autre que de gâcher son tour ainsi que le suivant, du fait de s'être ainsi retrouvé dans du trafic. 

 

Diverses améliorations resserrent les écarts entre Leclerc et ses poursuivants : Hamilton recolle à 0''2 à six minutes du terme. Semblant pourtant à l'attaque sur toute la largeur de la piste et déployant des gerbes d'étincelles, Verstappen concède toutefois des grappes de dixièmes de secondes dans chaque secteur à Ferrari et fait s'interroger sur là où est passé le rythme de Red Bull.

Singapore GP de Singapour - Essais Libres 3

P. Pilote Moteur Tours Temps Écart
1 Monaco Charles Leclerc Ferrari 15 1'38.192  
2 United Kingdom Lewis Hamilton Mercedes 15 1'38.399 0.207
3 Germany Sebastian Vettel Ferrari 13 1'38.811 0.619
4 Finland Valtteri Bottas Mercedes 16 1'38.885 0.693
5 Thailand Alexander Albon Honda 14 1'39.258 1.066
6 Netherlands Max Verstappen Honda 9 1'39.366 1.174
7 Spain Carlos Sainz Jr. Renault 14 1'39.507 1.315
8 United Kingdom Lando Norris Renault 13 1'39.709 1.517
9 Germany Nico Hülkenberg Renault 15 1'40.118 1.926
10 Australia Daniel Ricciardo Renault 12 1'40.153 1.961
11 Canada Lance Stroll Mercedes 11 1'40.209 2.017
12 France Pierre Gasly Honda 15 1'40.339 2.147
13 Finland Kimi Räikkönen Ferrari 16 1'40.953 2.761
14 Mexico Sergio Pérez Mercedes 4 1'40.985 2.793
15 United Kingdom George Russell Mercedes 13 1'41.156 2.964
16 Italy Antonio Giovinazzi Ferrari 14 1'41.169 2.977
17 Denmark Kevin Magnussen Ferrari 12 1'41.494 3.302
18 France Romain Grosjean Ferrari 12 1'41.542 3.350
19 Poland Robert Kubica Mercedes 13 1'41.954 3.762
20 Russian Federation Daniil Kvyat Honda 3    

Article suivant
Des choix "open source" en F1 pour standardiser les pièces 2021 ?

Article précédent

Des choix "open source" en F1 pour standardiser les pièces 2021 ?

Article suivant

Pérez sera pénalisé sur la grille de départ à Singapour

Pérez sera pénalisé sur la grille de départ à Singapour
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Singapour
Catégorie EL3
Auteur Guillaume Navarro