EL3 - Quand le chat Vettel est parti, la souris Webber danse

La troisième et dernière séance d’essais du weekend du Grand Prix du Japon dure 60 minutes et est consacrée au peaufinage des réglages des monoplaces avant les qualifications sur le tracé de Suzuka

La troisième et dernière séance d’essais du weekend du Grand Prix du Japon dure 60 minutes et est consacrée au peaufinage des réglages des monoplaces avant les qualifications sur le tracé de Suzuka.

Si certains, comme les pilotes Red Bull, semblent avoir déjà mis le doigt sur le bon chemin lors de la journée d’hier, certains, comme les pilotes Ferrari ou Jean-Eric Vergne, comptent sur cette heure pour voir des progrès significatifs liés aux changements établis après les longs briefings techniques de la veille.

Il fait de nouveau chaud et sec pour ces EL3, et pour Pérez, Räikkönen, Bianchi ou encore Van der Garde, l’enjeu consiste tout d’abord à rester en piste, loin des barrières, après les péripéties des premières séances.
Les deux Lotus sont les premières machines à pointer un premier tour chronométré en pneus durs, Grosjean faisant une petite excursion dans l’herbe à la chicane dans son tour lancé. Le temps de Räikkönen naisse penser que la piste a considérablement évolué depuis hier et que les chronos tomberont aujourd’hui. Webber prend la tête de la séance quelques minutes après, tandis que Vettel est vu bloquer ses roues sur un freinage.

Les Lotus passent les pneus mediums peu avant la mi-séance et poursuivent leur programme avec sérénité. Le premier pilote à dire bonjour aux barrières à la sortie de Spoon ce samedi est Adrian Sutil, avec la Force India. L’Allemand perd le museau de sa monoplace, qui ne semble par ailleurs pas sérieusement touchée.

Grosjean a de son côté repris le contrôle de la séance, et est encore l’homme pointant en tête à moins de 10 minutes de la fin, seulement 0.015 sec devant la Red Bull de Webber. Räikkönen et Vettel suivent devant les deux Mercedes, confirmant la grande forme du moteur Renault sur le 8 de Suzuka. Le travail autour de la monoplace de Vettel est intense et de précieuses minutes de temps en piste sont perdues.

Les tours de simulation de qualifications sont lancés en toute fin de séance. A cinq minutes de la fin de séance, Webber (1.32’’053) reprend le commandement avec autorité, trouvant près de 7 dixièmes sur le temps de référence du pilote Franco-suisse avec le pneu medium. Les deux Ferrari d’Alonso et Massa se rapprochent de leur côté de Grosjean d’un petit dixième, dépassées dans les ultimes instants par Rosberg et Hamilton, auteur d’un solide tour.

Webber conclut la séance avec devant les deux Mercedes de Hamilton et Rosberg. Suivent la Lotus de Grosjean et les Ferrari, devant Button, Räikkönen et Vettel, n’avant signé que huit tours en EL3.

 Grand Prix du Japon - Essais Libres 3
# Pilote / Ecurie Ecart Tours
01 1:32.053 17
02 + 0.134 sec  18
03 + 0.302 sec  18
04 + 0.654 sec  26
05 + 0.747 sec  14
06 + 0.762 sec  14
07 + 0.816 sec  17
08 + 0.893 sec 

25

09 + 0.983 sec  8
10 + 1.023 sec  12
11 + 1.105 sec  15
12 + 1.207 sec  15
13 + 1.437 sec  16
14 + 1.585 sec  17
15 + 1.607 sec  19
16 + 1.679 sec  15
17 + 1.902 sec  18
18 + 2.720 sec  8
19 + 3.420 sec  20
20 + 3.465 sec  18
21 + 3.791 sec  16
22 + 7.325 20

Abonnez-vous à la newsletter

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Adrian Sutil , Jean-Éric Vergne
Équipes Mercedes , Force India , Ferrari
Type d'article Actualités