EL3 - Quatre pilotes dans 0"157s en tête!

partages
commentaires
EL3 - Quatre pilotes dans 0
Guillaume Navarro
Par : Guillaume Navarro
28 mai 2016 à 10:01

Alors que Red Bull a confirmé sa bonne disposition avec le tracé de Monaco, Mercedes et Ferrari annoncent une lutte à trois équipes pour le gain de la pole position, cet après-midi.

Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid
Max Verstappen, Red Bull Racing RB12
Des Grid Girls
Fernando Alonso, McLaren MP4-31
Jean Ragnotti, pilote de rallye et ambassadeur Renault, et une Renault 5 RS Turbo
Le motorhome McLaren
Carmen Jorda, pilote de développement Renault Sport F1 Team
Jenson Button, McLaren
Sebastian Vettel, Ferrari SF16-H
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid
Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid

Le paradoxe des Essais Libres 3 à Monaco est particulièrement intéressant en ce sens que les 60 minutes de séance marquent la dernière occasion pour les pilotes de flirter avec les limites de la piste et de monter crescendo en rythme avant la capitale séance de qualifications.

Mais alors que la tentation est grande, sur un tracé où dépasser est presque mission impossible, d’explorer le moindre centimètre pour trouver le groove des qualifications, la priorité demeure de rester éloigné des rails. Il convient avant tout d’éviter toute erreur pouvant endommager l’auto quand deux heures seulement séparent la fin des EL3 du début des qualifications.

 

C’est donc avec le double objectif de trouver les derniers petits points d’assurance sans faire de bêtise coûteuse pour l’ensemble du week-end, et possiblement, pour certains, du championnat, que tous prennent la piste sous le beau soleil de la Principauté. Dès les premières minutes, Jolyon Palmer frôle le drame après la perte de sa Renault dans la chicane de la Piscine, avec une pirouette qui s'achève sans touchette contre le rail. 

 

Dans son incarnation moderne, Williams souffre traditionnellement sur les tracés à fort appui. Cela fait maintenant bien des saisons que le team de Grove est invisible en Principauté et l’équipe de Pat Symonds et Rob Smedley a encore du travail, ce week-end, après avoir souffert d'un manque d'adhérence général et été rejeté en dehors du Top 10 lors des deux premières séances d’essais libres. Comme toujours à Monaco, les packages amenés par les teams sont particulièrement inventifs pour générer de l'appui et de la stabilité dans les brusques changements de direction.

L’intérêt de la séance réside bien entendu dans le fait de savoir qui est dans le bon rythme en pneus ultratendres et la nature de l’écart séparant Mercedes, Red Bull et Ferrari. Les Red Bull se montrent de nouveau clairement à leur aise pendant l'ensemble de la séance, calant les références pendant que les Mercedes évoluent pourtant avec les mêmes composés pneumatiques.

 

Il faut attendre le dernier quart de séance pour voir les temps chuter : Vettel améliore en 1'14''650 pour prendre le commandement, tandis que Hamilton réalise un tour ne concédant que 0'018s en dépit d'un peu de trafic. En pleine attaque, Verstappen passe large dans Massenet et frotte le mur, mais évite par chance de durement endommager sa suspension. Après seulement trois minutes de vérifications d'usage dans le garage Red Bull, la sensation néerlandaise est de retour en piste. Dans le même temps, Gutierrez est vu en tout droit dans Ste Devote mais évite tout contact, tout comme Magnussen, qui échoue dans l'échappatoire.

L'activité matinale a également été riche dans le paddock, avec notamment la confirmation de la FIA concernant l'adoption du halo pour la saison prochaine ou encore la présentation des pneus larges 2017 Pirelli. 

Grand Prix de Monaco - Essais Libres 3

 PiloteÉquipeTempsÉcartTrs
1 AllemagneSebastian Vettel   Ferrari 1:14.650   25
2 Royaume-UniLewis Hamilton   Mercedes 1:14.668 +0.018 24
3 AllemagneNico Rosberg   Mercedes 1:14.772 +0.122 29
4 AustralieDaniel Ricciardo   Red Bull 1:14.807 +0.157 22
5 Pays-BasMax Verstappen   Red Bull 1:15.081 +0.431 17
6 RussieDaniil Kvyat   Toro Rosso 1:15.259 +0.609 23
7 EspagneCarlos Sainz Jr.   Toro Rosso 1:15.324 +0.674 26
8 MexiqueSergio Pérez   Force India 1:15.368 +0.718 21
9 FinlandeKimi Räikkönen   Ferrari 1:15.555 +0.905 22
10 AllemagneNico Hülkenberg   Force India 1:15.666 +1.016 20
11 BrésilFelipe Massa   Williams 1:16.068 +1.418 29
12 EspagneFernando Alonso   McLaren 1:16.257 +1.607 24
13 Royaume-UniJenson Button   McLaren 1:16.298 +1.648 23
14 FinlandeValtteri Bottas   Williams 1:16.347 +1.697 21
15 MexiqueEsteban Gutiérrez   Haas 1:16.406 +1.756 23
16 DanemarkKevin Magnussen   Renault  1:16.412 +1.762 13
17 FranceRomain Grosjean   Haas  1:16.527 +1.877 27
18 BrésilFelipe Nasr   Sauber 1:16.867 +2.217 23
19 SuèdeMarcus Ericsson   Sauber 1:17.038 +2.388 32
20 Royaume-UniJolyon Palmer   Renault  1:17.482 +2.832 17
21 AllemagnePascal Wehrlein   Manor 1:17.595 +2.945 32
22 IndonésieRio Haryanto   Manor 1:18.180 +3.530 34
Article suivant
Renault n’a utilisé que trois jetons pour son évolution

Article précédent

Renault n’a utilisé que trois jetons pour son évolution

Article suivant

Vettel défavorable au remplacement de Räikkönen chez Ferrari

Vettel défavorable au remplacement de Räikkönen chez Ferrari
Charger les commentaires