EL3 - Red Bull domine, Mercedes cache son jeu

partages
commentaires
EL3 - Red Bull domine, Mercedes cache son jeu
Par : Fabien Gaillard
22 oct. 2016 à 16:03

Lors d'une dernière séance d'essais libres interrompue par une sortie de piste de Pascal Wehrlein, Max Verstappen a signé le meilleur temps devant son équipier. Mais les Mercedes n'ont pas vraiment joué le chrono.

Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team R.S.16
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-16
Kimi Raikkonen, Ferrari SF16-H
Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid
Esteban Ocon, Manor Racing MRT05 derrière Pascal Wehrlein, Manor Racing MRT05
Nico Hulkenberg, Sahara Force India F1 VJM09
Sebastian Vettel, Ferrari SF16-H
Felipe Massa, Williams FW38
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB12
Kevin Magnussen, Renault Sport F1 Team R.S.16
Valtteri Bottas, Williams FW38
Valtteri Bottas, Williams FW38
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid
Sergio Perez, Sahara Force India F1 VJM09

Quelques minutes avant la séance, l'information est tombée : Daniil Kvyat sera le second pilote Toro Rosso en 2017, où il fera équipe avec Carlos Sainz. Cette annonce de la part de Red Bull met fin aux spéculations autour de l'avenir du Russe, qui avait été lié à Force India il y a quelques jours, et aussi aux espoirs de Pierre Gasly d'intégrer la discipline dès la saison prochaine.

Concernant le Grand Prix des États-Unis, Mercedes a enfreint le couvre-feu vendredi soir - comme cela est permis à deux reprises dans la saison - pour changer par précaution le système d'alimentation en essence sur la W07 Hybrid de Lewis Hamilton avant les EL3.

La séance débute sous le soleil texan qui ne devrait pas quitter les pilotes jusqu'à la fin du week-end. Les premières minutes sont calmes. Ocon signe le premier temps de la séance en 1'41''767 pendant que, chez Mercedes, Hamilton et Rosberg arrivent dans leur garage au bout de cinq minutes de séance, le Britannique faisant même la visite à l'acteur autrichien multi-oscarisé Christoph Waltz.

 

Les Red Bull sont les premières monoplaces de pointe à signer des temps, en mediums. Alors que l'activité en piste augmente petit à petit, plusieurs problèmes sont à signaler : la trappe de la sortie d'essence est ouverte sur la Force India de Hülkenberg et Sainz subit une crevaison à l'arrière droit, au passage des esses.

Quelques instants après l'entrée de l'Espagnol aux stands, Wehrlein sort de piste dans les graviers de l'avant-dernier virage. Un véhicule d'assistance doit intervenir, entraînant le drapeau rouge.

 

La séance reprend avec 33 minutes restantes : les Ferrari se positionnent aux deux premières places, en supertendres, mais bientôt dépassées par les Mercedes, en tendres. Ricciardo met tout le monde d'accord avec 1'37''032, quatre dixièmes devant Hamilton et sept dixièmes devant Rosberg, mais là encore en supertendre. 

Alors que les pilotes enchaînent les longs relais, Sainz crève à nouveau, à l'arrière gauche cette fois-ci. Il y a visiblement un problème avec la Toro Rosso ; une fois rentré dans les stands, ses mécaniciens, les ingénieurs Pirelli et même Jo Bauer, le délégué de la FIA, inspectent l'arrière de la STR11.

Pendant ce temps, à moins d'un quart d'heure du terme de la séance, Verstappen prend la tête, en supertendres, 0"266 devant Ricciardo. Räikkönen se replace quant à lui entre les RB12 et les W07 Hybrid, en pneus à flancs rouges lui aussi.

Mercedes attend la toute fin de séance pour monter les supertendres. C'est Rosberg qui s'y colle, sans toutefois terminer son tour rapide, qui semblait sur les bases de celui de Verstappen. Hamilton doit quant à lui couper son effort à cause de la Sauber de Nasr devant lui. Les temps des Flèches d'argent ne sont vraiment pas représentatifs. Il faudra attendre les qualifications - sans doute la Q3 - pour en savoir plus.

Peinture de Simon Canacott - Michael Schumacher sans égal
Peinture de Simon Canacott - Michael Schumacher sans égal

 GP des États-Unis - Essais Libres 3

 PiloteÉquipeTrsTempsÉcart
1  Max Verstappen   Red Bull 16 1'36.766  
2  Daniel Ricciardo   Red Bull 19 1'37.032 0.266
3  Kimi Räikkönen   Ferrari 15 1'37.284 0.518
4  Lewis Hamilton   Mercedes 12 1'37.483 0.717
5  Nico Rosberg   Mercedes 10 1'37.784 1.018
6  Sebastian Vettel   Ferrari 8 1'37.894 1.128
7  Nico Hülkenberg   Force India 17 1'37.948 1.182
8  Valtteri Bottas   Williams 16 1'38.188 1.422
9  Jenson Button   McLaren 14 1'38.212 1.446
10  Fernando Alonso   McLaren 13 1'38.452 1.686
11  Sergio Pérez   Force India 16 1'38.512 1.746
12  Jolyon Palmer   Renault 14 1'38.528 1.762
13  Felipe Massa   Williams 15 1'38.607 1.841
14  Daniil Kvyat   Toro Rosso 16 1'38.691 1.925
15  Carlos Sainz Jr.   Toro Rosso 6 1'38.710 1.944
16  Esteban Gutiérrez   Haas 13 1'38.939 2.173
17  Romain Grosjean   Haas 13 1'39.097 2.331
18  Kevin Magnussen   Renault 14 1'39.105 2.339
19  Marcus Ericsson   Sauber 14 1'39.239 2.473
20  Felipe Nasr   Sauber 14 1'39.509 2.743
21  Esteban Ocon   Manor 19 1'39.771 3.005
22  Pascal Wehrlein   Manor 7 1'41.427 4.661
Article suivant
Un aileron avant pour préparer 2017 chez McLaren

Article précédent

Un aileron avant pour préparer 2017 chez McLaren

Article suivant

La FIA devrait clarifier la règle de défense dans les zones de freinage

La FIA devrait clarifier la règle de défense dans les zones de freinage
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP des États-Unis
Lieu Circuit of the Americas
Auteur Fabien Gaillard
Type d'article Résumé d'essais libres