EL3 - Verstappen dompte les Mercedes

Avec autorité, Max Verstappen a signé le meilleur temps de la troisième séance d'essais libres du Grand Prix d'Autriche devant les Mercedes de Valtteri Bottas et Lewis Hamilton.

EL3 - Verstappen dompte les Mercedes

Avec son beau soleil, ses 22°C dans l'air et ses 45°C sur la piste, le Red Bull Ring a offert des conditions idéales pour cette dernière séance d'essais libres avant les qualifications du Grand Prix d'Autriche. Comme ce fut le cas la veille, les pilotes ont quitté les garages en étant chaussés des prototypes à la structure modifiée que Pirelli apportera au Grand Prix de Grande-Bretagne. Avec ces gommes non colorées, Yuki Tsunoda a été le plus rapide en piste lors du premier quart d'heure (1'06"0), devançant son coéquipier Pierre Gasly pour une poignée de millièmes.

Lire aussi :

Le temps du pilote AlphaTauri a été battu peu avant le cap de la mi-séance par Lando Norris (1'05"7) avec les pneus tendres. Le Britannique a dû s'y prendre à deux fois puisqu'il a violemment escaladé le vibreur jaune à l'extérieur du premier virage dans sa première tentative. Kimi Räikkönen était l'homme le plus rapide avec les pneus mediums (1'05"8) et Sergio Pérez premier du classement des pneus durs (1'06"2).

Max Verstappen, solide leader du championnat, a été le dernier homme à signer un temps mais sa première tentative a donné le ton : 1'04"941 en pneus tendres, six dixièmes de seconde devant son plus proche poursuivant. Ayant fraîchement prolongé avec Mercedes jusqu'à la fin de la saison 2023, Lewis Hamilton est remonté au deuxième rang alors que les pilotes privilégiaient les pneus tendres pour effectuer leurs simulations de qualifications. 

En dépit d'un record dans le dernier secteur, immédiatement annulé pour le non-respect des limites de la piste, le Champion du monde en titre n'a pas battu la première marque de Verstappen. Pour ne rien arranger à la situation de Mercedes, le pilote néerlandais a enfoncé le clou avec un temps de 1'04"591. Les W12 ont accusé un retard de plus d'une demi-seconde, Valtteri Bottas menant la danse dans l'équipe allemande.

Les écarts dans le top 10 ont été extrêmement faibles. À trois millièmes de Hamilton se trouvait Pierre Gasly, quatrième de la séance. Étonnamment, Antonio Giovinazzi a fait son entrée dans le top 5, sortant Carlos Sainz pour deux millièmes. Enfin, Sergio Pérez, septième, et Charles Leclerc, neuvième, se tenaient en moins d'un dixième.

Très rapide en début de séance, Yuki Tsunoda s'est fait remarquer plus tard pour une autre raison, en perdant le contrôle de sa monoplace dans le virage 9. Le Japonais s'est en tiré avec de simples pneus au carré. Le bac à gravier du virage 4 a été très populaire ce midi. Valtteri Bottas et Charles Leclerc se sont contentés d'en mordre le bord, Nikita Mazepin a posé ses quatre roues dans le bac.

Notons que le dernier secteur n'a pas été le théâtre d'embouteillages comme c'est le cas habituellement. Cela s'explique par l'intervention de la direction de course à la suite des nombreux incidents ayant perturbé les essais du vendredi ainsi que toutes les séances du Grand Prix de Styrie. Un pilote au ralenti dans les deux derniers virages pendant les qualifications pourrait donc recevoir une pénalité.

Austria Grand Prix d'Autriche - Essais Libres 3

P. Pilote Constructeur Tours Temps Écart
1 Netherlands Max Verstappen Red Bull 15 1'04.591  
2 Finland Valtteri Bottas Mercedes 22 1'05.129 0.538
3 United Kingdom Lewis Hamilton Mercedes 20 1'05.277 0.686
4 France Pierre Gasly AlphaTauri 27 1'05.280 0.689
5 Italy Antonio Giovinazzi Alfa Romeo 27 1'05.345 0.754
6 Spain Carlos Sainz Jr. Ferrari 29 1'05.347 0.756
7 Mexico Sergio Pérez Red Bull 20 1'05.396 0.805
8 Spain Fernando Alonso Alpine 23 1'05.434 0.843
9 Monaco Charles Leclerc Ferrari 35 1'05.484 0.893
10 Germany Sebastian Vettel Aston Martin 22 1'05.542 0.951
11 Canada Lance Stroll Aston Martin 19 1'05.546 0.955
12 Japan Yuki Tsunoda AlphaTauri 23 1'05.561 0.970
13 France Esteban Ocon Alpine 22 1'05.674 1.083
14 United Kingdom George Russell Williams 23 1'05.694 1.103
15 United Kingdom Lando Norris McLaren 23 1'05.700 1.109
16 Australia Daniel Ricciardo McLaren 21 1'05.725 1.134
17 Finland Kimi Räikkönen Alfa Romeo 31 1'05.747 1.156
18 Germany Mick Schumacher Haas 26 1'06.078 1.487
19 Canada Nicholas Latifi Williams 17 1'06.105 1.514
20 Russian Federation Nikita Mazepin Haas 28 1'06.289 1.698

partages
commentaires
L'arrivée des nouveaux pneus Pirelli à Silverstone se confirme

Article précédent

L'arrivée des nouveaux pneus Pirelli à Silverstone se confirme

Article suivant

Red Bull veut partir d'une "feuille blanche" pour les moteurs 2025

Red Bull veut partir d'une "feuille blanche" pour les moteurs 2025
Charger les commentaires
Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021
La culture de Red Bull, un poids dans sa politique Prime

La culture de Red Bull, un poids dans sa politique

La stratégie par défaut de Red Bull, qui consiste à provoquer des réactions sur les réseaux sociaux chaque fois qu'elle ne parvient pas à obtenir ce qu'elle veut, fait beaucoup de bruit, mais n'a pas vraiment généré de résultats positifs pour l'équipe. Il est temps d'essayer une meilleure tactique.

Formule 1
12 sept. 2021
Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson Prime

Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson

Le Grand Prix d'Italie, à Monza, résonne aussi comme un rappel dramatique de l'accident qui fut fatal à Ronnie Peterson. C'était le 11 septembre 1978, il y a 43 ans.

Formule 1
11 sept. 2021