EL3 - Vettel se remet sur les bons rails

Sebastian Vettel (Ferrari) a dominé les Essais Libres 3 du Grand Prix d'Azerbaïdjan 2018 de F1, devant Lewis Hamilton (Mercedes) et Kimi Räikkönen (Ferrari). Les conditions climatiques laissent planer l'incertitude sur la hiérarchie exacte.

EL3 - Vettel se remet sur les bons rails
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB14 Tag Heuer
Charles Leclerc, Sauber C37
Sebastian Vettel, Ferrari SF71H
Renault Sport F1 Team s'entraîne aux arrêts au stand
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W09
Stoffel Vandoorne, McLaren MCL33
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-18 Ferrari
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W09
Max Verstappen, Red Bull Racing RB14
Esteban Ocon, Force India VJM11
Lewis Hamilton, Mercedes-AMG F1 W09 EQ Power+
Sebastian Vettel, Ferrari SF71H
Charger le lecteur audio

C'est sous un ciel nuageux que débute la troisième et dernière séance d'essais, et un petit peloton de voitures, composé des McLaren, des Haas et des Sauber, ne tarde pas à prendre la piste pour leur tour d'installation. Alors que de la saleté est signalée par les pilotes de retour aux stands, de la pluie est signalée à certains endroits de la piste.

Peu après avoir pris la piste, Verstappen se plaint de problèmes de puissance mais ceux-ci semblent disparaître quelques instants plus tard. Les pilotes se plaignent globalement du vent et des conditions de piste délicates. Ricciardo signe le premier temps de la journée en 1'46"1. Vettel s'empare par la suite du commandement en 1'43"1, chaussé des gommes ultratendres. Räikkönen et Verstappen sont repoussés à sept dixièmes, Hamilton à quasiment une seconde. La Mercedes glisse beaucoup du train arrière et ne parvient visiblement pas à faire fonctionner correctement les gommes.

Les sorties et autres tout droit se multiplient ça et là, comme d'habitude sur le tracé de Bakou : les pilotes visitent les échappatoires et perfectionnent leurs techniques d'utilisation de la marche arrière et leurs 180°C. Stroll, qui occupe une étonnante cinquième place provisoire à mi-séance, se plaint d'un problème technique et rentre au stand au ralenti. Souci aussi, visiblement, sur la voiture de Räikkönen sur laquelle les mécaniciens s'affairent dans le garage de la Scuderia, après avoir notamment démonté l'échappement.

25 minutes avant la fin de séance, Pérez s'empare de la troisième place provisoire, à sept dixièmes de Vettel. C'est le coup d'envoi d'une dernière salve de tours chronométrés, en ultratendres. Vettel en profite pour améliorer sa marque, avec 1'43"0.  Hamilton est second à trois dixièmes, Räikkönen et Bottas sont tous les trois repoussés à quatre dixièmes.

Dix minutes avant la fin de séance, Sirotkin s'accidente à la sortie du virage 3 et endommage copieusement sa Williams. Le pilote est indemne mais la session est interrompue par un drapeau rouge. L'intervention rapide des commissaires permet aux pilotes de bénéficier de trois minutes de roulage une fois ces EL3 relancés. Quasiment tous les pilotes reprennent la piste pour une dernière tentative.

Verstappen en profite pour se rapprocher à 420 millièmes de Vettel, c'est la seule véritable évolution marquante en cette fin de séance dominée par le quadruple Champion du monde de Ferrari.

 Grand Prix d'Azerbaïdjan 2018 - Essais Libres 3

 PiloteÉquipe TrsTempsÉcart 
1 germany Sebastian Vettel  Ferrari 17 1'43.091  
2 united_kingdom Lewis Hamilton  Mercedes 16 1'43.452 0.361
3 finland Kimi Räikkönen  Ferrari 17 1'43.493 0.402
4 netherlands Max Verstappen  Red Bull 17 1'43.519 0.428
5 finland Valtteri Bottas  Mercedes 20 1'43.569 0.478
6 mexico Sergio Pérez  Force India 9 1'43.936 0.845
7 denmark Kevin Magnussen  Haas 11 1'43.958 0.867
8 canada Lance Stroll  Williams 8 1'44.123 1.032
9 france Esteban Ocon  Force India 11 1'44.220 1.129
10 russia Sergey Sirotkin  Williams 9 1'44.534 1.443
11 spain Fernando Alonso  McLaren 12 1'44.763 1.672
12 australia Daniel Ricciardo  Red Bull 17 1'44.861 1.770
13 france Pierre Gasly  Toro Rosso 16 1'44.905 1.814
14 monaco Charles Leclerc  Sauber 15 1'45.218 2.127
15 france Romain Grosjean  Haas 12 1'45.261 2.170
16 spain Carlos Sainz  Renault 15 1'45.432 2.341
17 germany Nico Hülkenberg  Renault 11 1'45.456 2.365
18 belgium Stoffel Vandoorne  McLaren 13 1'45.505 2.414
19 sweden Marcus Ericsson  Sauber 17 1'45.910 2.819
20 new_zealand Brendon Hartley  Toro Rosso 11 1'46.186 3.095
partages
commentaires
Fortes rafales de vent et course folle à Bakou ?
Article précédent

Fortes rafales de vent et course folle à Bakou ?

Article suivant

Qualifs - Räikkönen offre la pole à Vettel !

Qualifs - Räikkönen offre la pole à Vettel !
Charger les commentaires
Comment Mercedes évolue avec son nouveau directeur technique Prime

Comment Mercedes évolue avec son nouveau directeur technique

Mike Elliott a pris le poste de directeur technique chez Mercedes il y a moins d'un an, apportant sa propre approche sans révolution.

Formule 1
26 janv. 2022
Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Formule 1
21 janv. 2022
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021