EMK - Grosjean a pris plaisir à piloter à Bercy

Suite à l’annonce vendredi de l’engagement de Romain Grosjean comme titulaire auprès du champion du monde 2007, Kimi Räikkönen, la saison prochaine, nous avons pu discuter avec notre nouveau pilote au Masters Karting de Paris-Bercy hier…Vous avez...

Suite à l’annonce vendredi de l’engagement de Romain Grosjean comme titulaire auprès du champion du monde 2007, Kimi Räikkönen, la saison prochaine, nous avons pu discuter avec notre nouveau pilote au Masters Karting de Paris-Bercy hier…

Vous avez un grand sourire. Est-ce seulement dû au fait de rouler à Bercy ?
Oui, c’est juste pour cela ! (sourire) Non, mon sourire vient aussi beaucoup de ma titularisation chez Lotus Renault GP. La sensation reste extraordinaire. C’est une magnifique aventure qui commence. Je tiens à souligner que j’ai bénéficié de la confiance de certaines personnes qui ont investi sur moi, que ce soit Genii, LRGP ou Total et je suis très heureux de me trouver à Bercy, avec le public tout proche, pour fêter cela avec eux.

Généralement, pour beaucoup de pilotes, l’hiver est une période d’attente d’une réponse d’une équipe. Pour vous, il sera plus serein ?

"Oui, il a fallu attendre un petit peu, mais je vais passer un hiver plus détendu sur ce plan. Je vais en profiter pour travailler comme il se doit et passer un maximum de temps avec l’équipe à Enstone. Ensuite nous enchaînerons sur les premiers essais et nous ferons en sorte d’arriver à Melbourne pour le premier Grand Prix avec tout ce qu’il faut pour réussir une belle performance."

Que faites-vous lorsque vous avez un peu de temps libre et que vous n’êtes pas à l’usine ?

"Déjà, je m’entraîne parce qu’il faut garder une bonne condition physique et c’est une bonne occasion de revenir aux bases. En dehors de cela, j’en profite pour me remettre à la cuisine !"

C’est votre hobby ?

"C’est important. C’est un moyen de me relaxer, de relâcher la pression et de prendre du temps pour moi. C’est même une deuxième passion."

Ressentez-vous une pression ici à Bercy ?

"En arrivant sur la grille de départ, il y a toujours un peu de pression. Mais le but essentiel pour tout le monde est de prendre du plaisir et de donner un beau spectacle pour le public. C’est un bel événement qui reprend dix ans après et il faut en profiter."

Quels sont vos souvenirs du kart à Bercy ?

"Au tout début, je n’avais pas commencé ma carrière dans le sport automobile. Mais je me souviens de ces soirées avec mon père où nous regardions le Masters de karting à la télé, en particulier le premier avec Senna et Prost, mais aussi les courses avec les juniors qui étaient très disputées !"

Quel est votre avis sur ces nouveaux karts électriques ?

"Plutôt agréablement surpris. Je me demandais l’effet que produirait le manque de bruit sur le pilotage pur. Mais on entend d’autres bruits, les pneus, les roulements et il y a une autre notion de son qui permet d’adapter son pilotage. Quant au comportement général, je crois que l’organisation a fait un bon travail pour nous fournir un kart performant et fiable. Bercy est une piste assez spéciale, mais j’aime bien entrer dans l’arène avec le public, passer dans les coulisses et revenir dans la lumière."

Que souhaiteriez-vous trouver au pied de votre sapin de Noël ?

"J’ai déjà eu une belle Lotus Renault GP ! Alors je souhaite simplement avoir plein de bonheur pour le futur et continuer à prendre autant de plaisir à chaque fois que je monterai dans ma Formule 1."

[Communiqué de Lotus Renault GP]

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Kimi Räikkönen , Romain Grosjean
Type d'article Actualités