Ericsson - La réussite en 2016 passe par le développement en 2015

Entré dans les points à trois reprises depuis le début de la saison, Marcus Ericsson attend plus des mois à venir au sein de l’écurie Sauber. Le pilote suédois est parvenu à arracher un point inespéré en Hongrie en tirant profit des circonstances de course, mais le constat général est moins flatteur pour une équipe suisse qui a parfaitement entamé sa campagne 2015 avant de perdre du terrain. 

Le manque de développements explique en grande partie cette régression, mais les prochaines semaines s’avéreront décisives sur ce point.

Classements : Les championnats à la mi-saison

 

À la recherche de stabilité, l’équipe d’Hinwil a rapidement confirmé son duo de pilotes pour la saison prochaine, en conservant Felipe Nasr aux côtés d’Ericsson. Il s’agit de pérenniser également le département technique, désormais confié à Mark Smith, qui a endossé le rôle de directeur technique laissé vacant depuis de longs mois et le départ de James Key chez Toro Rosso. 

La clé pour 2016

Pour Ericsson, réussir le développement de la C34 durant la deuxième partie de saison est absolument crucial, car cela dictera la mise en place des bases essentielles de la monoplace 2016. 

"Nous donnons un feedback précieux dans les domaines qui devraient être améliorés", explique Ericsson. "Nous devons continuer à faire du mieux que nous pouvons pour collecter ces informations correctement, car la C35 sera basée là-dessus."

"Je suis heureux de l’arrivée de Mark Smith en tant que directeur technique. Il a déjà une bonne vision globale de la voiture. Je crois que nous allons dans la bonne direction, et je suis confiant pour que l’on se batte pour davantage de points l’année prochaine. Nous devons nous assurer que les évolutions que nous allons apporter sur les prochaines courses fonctionnent correctement. Ce sera la première étape pour nous guider dans la bonne direction en 2016."

Evolutions imminentes

Pour les prochaines échéances, Sauber disposera en effet d’une évolution du V6 Ferrari en Belgique, avant d’apporter un package fait d’améliorations conséquentes pour le Grand Prix de Singapour. 

"C’est encourageant d’avoir des évolutions à venir pour Spa-Francorchamps et Singapour", se réjouit Ericsson. "Ceci étant dit, notre objectif est de revenir au niveau qui nous permet de nous battre pour les points. Si cela se produit, nous devons attendre et voir comme cela se passera. Nous allons travailler dur pour extraire le maximum de nos évolutions."

A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Marcus Ericsson
Équipes Sauber
Type d'article Actualités
Tags développement