Une erreur a coûté la deuxième place à Verstappen

Concédant une erreur commise dans son dernier tour, le pilote Red Bull pense qu'il avait les moyens de se hisser à une demi-seconde du chrono de la pole position, décrochée à Melbourne par Lewis Hamilton.

S'il ne cache pas s'être régalé en qualifications ce samedi à Melbourne, Max Verstappen a avoué que l'erreur commise dans son dernier tour rapide lui a peut-être coûté une place en première ligne. Le Néerlandais ne doute pas un seul instant que Red Bull soit dans le rythme de Ferrari ce week-end, tout en concédant un écart bien plus conséquent avec Mercedes, y compris en vue de la course.

"Même avec une petite erreur, j'ai vraiment pris du plaisir en qualifications aujourd'hui", confie Max Verstappen. "C'est difficile de dire à quoi je m'attendais en débutant la séance, mais ça aurait dû être un peu mieux. J'ai fait une erreur dans mon dernier tour, je suis parti large dans le virage 13, ce qui m'a coûté quelques dixièmes par rapport à mon run précédent."

"J'ai juste perdu un peu la voiture à l'entrée, donc j'ai raté la corde puis je suis sorti large sur l'astroturf. Les roues arrière patinent, puis les pneus montent trop en température, donc ce n'est pas idéal." 

"Nous étions encore très proches de Ferrari, ce qui est positif, mais peut-être que nous aurions pu être deuxièmes. Mercedes était assez loin devant, comme prévu, mais si je n'avais pas fait mon erreur, je crois que j'aurais pu être à seulement une demi-seconde de Lewis, soit plus proche que par le passé."

Stratégie décalée chez Red Bull

Finalement quatrième sur la grille de départ, Verstappen aura de quoi voir rouge à l'extinction des feux, avec devant lui les deux Ferrari de Kimi Räikkönen et Sebastian Vettel. Il entend leur livrer une belle bagarre à la régulière, à condition de passer le périlleux premier virage sans encombre.

Pour donner du fil à retordre à ses adversaires, le pilote Red Bull disposera également d'une stratégie différente, puisque lui comme son coéquipier Daniel Ricciardo sont parvenus à se qualifier avec les pneus supertendres en Q2. Ils seront les seuls, au sein du top 10, à s'élancer avec les gommes à flancs rouges, quand la concurrence sera chaussée de pneus ultratendres. De quoi faire théoriquement durer le premier relais. 

"Tout bien considéré, et avec la bonne stratégie, je pense que nous pouvons être compétitifs en course demain. Par rapport à Mercedes je ne sais pas, mais je pense que nous pouvons avoir une belle bagarre avec Ferrari. Nous espérons aller un peu plus loin avec notre choix de pneus, donc si nous restons à l'écart des ennuis au départ, nous pourrons faire une course solide. Je suis heureux du rythme et des sensations pour ce premier week-end de course, alors j'espère que nous pourrons progresser et aller de l'avant, pas seulement demain mais pour le reste de la saison."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP d'Australie
Sous-évènement Qualifications
Circuit Melbourne Grand Prix Circuit
Pilotes Max Verstappen
Équipes Red Bull Racing
Type d'article Réactions
Tags melbourne