Les erreurs de Verstappen ne préoccupent pas Red Bull

Red Bull insiste sur le fait qu'il n'a aucune inquiétude concernant les multiples petites erreurs de Max Verstappen ayant compromis ses chances de victoire au Portugal, le week-end dernier.

Les erreurs de Verstappen ne préoccupent pas Red Bull

Max Verstappen a vécu un moment frustrant à Portimão, où des erreurs très médiatisées ont fini par réduire à néant ses chances de détrôner Mercedes. Une violation des limites de la piste lui a coûté la pole position, tandis qu'une erreur en début de course a permis à Lewis Hamilton de se rapprocher du Néerlandais et de porter une attaque décisive au onzième tour. Puis, dans les derniers instants de course, un autre franchissement des limites a fait perdre au Néerlandais le point du meilleur tour.

Si ces petites erreurs ont eu de grandes conséquences sur l'issue de la bataille entre Red Bull et Mercedes, le patron de Verstappen, Christian Horner, estime qu'il n'y a aucune inquiétude à se faire quant à un quelconque écroulement sous la pression. Au contraire, le Britannique suggère que les fautes de son pilote sont inévitables lorsqu'il faut autant attaquer pour battre la marque à l'étoile.

Horner souligne également que c'est Hamilton qui a commis la plus grosse faute jusqu'à présent, en sortant de piste et cassant son aileron avant à Imola. "Évidemment, je pense que nous devons être irréprochables, mais je pense que les voitures ont leurs points forts et leurs points faibles", a-t-il expliqué. "N'oublions pas que Lewis a fait une grossière erreur à Imola et qu'il s'en est plutôt bien sorti."

Lire aussi :

"C'est inévitable quand vous cherchez à repousser les limites", a poursuivi Horner. "Tout se joue sur peu de chose. Et je pense évidemment que le débat sur les limites de piste est vraiment frustrant. Ça a été brutal pour nous sur les trois premiers Grands Prix : la victoire à Bahreïn, la pole position [à Portimão] et ensuite le meilleur tour. Donc ça nous a coûté assez cher."

Selon Verstappen, l'erreur ayant laissé Hamilton revenir sur ses talons au Portugal était si petite qu'il ne pense pas qu'elle lui ait coûté beaucoup de temps. "C'était vraiment super serré entre nous trois [Hamilton, Valtteri Bottas et lui, ndlr]. J'ai essayé d'attaquer Valtteri mais à chaque fois, je ne pouvais pas m'approcher suffisamment de lui dans les deux derniers virages et à l'approche de la ligne droite de départ/arrivée", a-t-il commenté. "En attaquant, j'ai fait un petit travers mais je n'ai pas vraiment perdu de temps. Et puis, Lewis était déjà super proche de moi et il m'a eu dans le premier virage."

partages
commentaires

Voir aussi :

Kvyat est "partout" chez Alpine pour croire encore à la F1

Article précédent

Kvyat est "partout" chez Alpine pour croire encore à la F1

Article suivant

À contrecœur, Horner soutient les votes à bulletin secret

À contrecœur, Horner soutient les votes à bulletin secret
Charger les commentaires
Pourquoi un retour des moteurs hurlants n'est pas si impensable Prime

Pourquoi un retour des moteurs hurlants n'est pas si impensable

Il n'y a pas que la lutte entre Verstappen et Hamilton qui oppose les patrons de Red Bull et de Mercedes : la nature des moteurs 2025 de Formule 1 fait également l'objet de désaccords. Mais les espoirs d'avoir des unités de puissance bruyantes, sources d'émotions fortes tout en étant respectueuses de l'environnement ne sont pas forcément opposés.

Les notes du Grand Prix de Hongrie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Hongrie 2021

Après le Grand Prix de Hongrie, onzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
2 août 2021
Pourquoi Mercedes semble dans le match sur un "circuit Red Bull" Prime

Pourquoi Mercedes semble dans le match sur un "circuit Red Bull"

Mercedes a terminé les essais du vendredi au Hungaroring avec un net écart sur Red Bull grâce au rythme de Valtteri Bottas qui a dominé les EL2. Mais il y a d'autres raisons pour lesquelles l'équipe des Flèches d'Ébène est satisfaite de ses progrès jusqu'à présent sur un circuit que de nombreux observateurs considèrent comme favorable à Red Bull.

Formule 1
31 juil. 2021
Les mystères soulevés par le rejet de la requête de Red Bull Prime

Les mystères soulevés par le rejet de la requête de Red Bull

Le rejet par la FIA de la demande de Red Bull de réexaminer l'accident du Grand Prix de Grande-Bretagne entre Lewis Hamilton et Max Verstappen a peu surpris dans le monde de la Formule 1.

Formule 1
30 juil. 2021
À quel point les F1 de 2022 seront-elles différentes du modèle présenté ? Prime

À quel point les F1 de 2022 seront-elles différentes du modèle présenté ?

La F1 de 2022 présentée ces derniers jours ne se retrouvera pas à l'identique sur la grille la saison prochaine. Les équipes ont la liberté de mettre leur patte dans plusieurs zones clés, et elles ne vont pas s'en priver.

Formule 1
28 juil. 2021
Les signes de la très bonne santé de la F1 Prime

Les signes de la très bonne santé de la F1

Le calendrier de la Formule 1 est peut-être encore perturbé par la pandémie qui affecte les voyages, mais, selon Mark Gallagher, le business lui-même est fondamentalement fort grâce à la rivalité épique sur la piste et à l'arrivée constante de nouveaux sponsors.

Formule 1
27 juil. 2021
L'avantage inattendu de la course sprint Prime

L'avantage inattendu de la course sprint

Le test des courses sprint en Formule 1 à Silverstone a suscité des réactions mitigées samedi, mais il restait à savoir quel serait son impact sur le Grand Prix de dimanche. Alors que les fans s'émerveillaient du départ de Fernando Alonso, une leçon clé permettait d’anticiper l’accident survenu à Copse le lendemain.

Formule 1
25 juil. 2021
Les conséquences cachées du crash de Verstappen Prime

Les conséquences cachées du crash de Verstappen

Les limitations budgétaires mises en place en 2021 n'ont de cesse d'amener les équipes de pointe à devoir faire de nouveaux compromis pour limiter les dépenses. Ceux-ci sont particulièrement ressentis en situations d'accidents causant d'importants dégâts.

Formule 1
24 juil. 2021