Espoirs déçus chez Toro Rosso

Pour un Grand Prix où l'équipe comportait un grand nombre de supporters grâce à ses soutiens financiers locaux, Toro Rosso espérait briller à Abu Dhabi

Pour un Grand Prix où l'équipe comportait un grand nombre de supporters grâce à ses soutiens financiers locaux, Toro Rosso espérait briller à Abu Dhabi. Hélas les circonstances ont joué contre elle, si bien que ni Jean-Eric Vergne, ni Daniel Ricciardo n'ont pu ramener le moindre point. Dommage car l'équipe était en mesure de choisir sa stratégie selon les circonstances de course. Or la stratégie à un arrêt de Vergne s'est retournée contre lui.

"C'est un Grand Prix très frustrant au vu de nos attentes après un samedi prometteur" déplore le team principal Franz Tost. " Dans le cas de JEV, il est bien parti et il a produit un bon relais en tendres. Nous avions prévu deux arrêts, puis nous l'avons arrêté au dix-septième tour pour passer aux mediums. Vu son rythme, pendant un bon moment, c'était suffisant pour qu'il aille jusqu'au bout avec ce train de pneus. Puis à huit tours du but les pneus se sont dégradés très vite, avec une longue file de monoplaces derrière nous pour en profiter. Le pari n'a pas fonctionné, mais au vu des circonstances, JEV a très bien piloté aujourd'hui".

Ricciardo, quant à lui, a tout perdu sur le départ.

"Pour Daniel, sa course a été compromise dès le départ après qu'il soit mal parti pour des raisons qui restent à déterminer, avant qu'il ne perde davantage de places lors du premier tour. Se retrouvant dans le trafic en pneus tendres rodés, nous avons décidé de le ramener aux stands et de se calquer sur deux arrêts avec des gommes medium neuves. Mais il n'a pas été en mesure de sortir du lot".

"C'est très décevant après une course où nous voulions particulièrement briller".

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Daniel Ricciardo , Jean-Éric Vergne
Équipes Toro Rosso
Type d'article Actualités