Preview
Formule 1 Essais de Bahreïn

Essais hivernaux F1 2023 : mode d'emploi

Les essais hivernaux 2023 ont lieu cette semaine à Bahreïn. Motorsport.com vous donne les clés pour tout comprendre avant l'unique répétition d'ici le premier Grand Prix de la saison.

Sergio Perez, Red Bull Racing RB18

Après la première saison de la toute nouvelle réglementation technique, la Formule 1 version 2023 veut capitaliser sur les bases de la révolution menée l'an passé. Aussi, la stabilité est globalement le maître-mot et les écuries auront à cœur de ne pas se perdre dans trop de nouveautés et de pistes différentes alors que les tests hivernaux sont cette année réduits à leur portion congrue, avec seulement trois jours sur le circuit de Sakhir.

Avant le début des essais de Bahreïn et à une dizaine de jours du premier Grand Prix de la saison, à nouveau dans le petit État du Moyen-Orient, Motorsport.com vous accompagne pour tout savoir et comprendre de ces tests cruciaux.

Lire aussi :

Dates et horaires des essais hivernaux de Bahreïn 2023

Organisés du 23 au 25 février, les essais de Sakhir se tiendront entre 8h et 17h30 en heure française (10h-19h30, heure locale), avec une pause déjeuner a priori entre 12h15 et 13h15.

Il s'agira du seul roulage, en dehors de l'utilisation éventuelle par les écuries d'une démonstration (15 km) ou d'une journée de tournage promotionnel (100 km), avant le premier Grand Prix de la saison, également à Bahreïn, du 3 au 5 mars.

Quels pilotes rouleront lors des essais 2023 ?

Hormis Lance Stroll, blessé lors d'une chute à vélo à quelques jours des tests et remplacé chez Aston Martin par le réserviste Felipe Drugovich, tous les titulaires 2023 sont attendus.

  Jeudi 23 février Vendredi 24 février Samedi 25 février
Red Bull Netherlands Max Verstappen

Mexico Sergio Pérez

Netherlands Max Verstappen

Mexico Sergio Pérez
Ferrari Spain Carlos Sainz
Monaco Charles Leclerc
Spain Carlos Sainz
Monaco Charles Leclerc

Monaco Charles Leclerc

Spain Carlos Sainz

Mercedes

United Kingdom George Russell

United Kingdom Lewis Hamilton

United Kingdom Lewis Hamilton

United Kingdom George Russell

United Kingdom George Russell

United Kingdom Lewis Hamilton

Alpine France Pierre Gasly
France Esteban Ocon

France Esteban Ocon

France Pierre Gasly

France Pierre Gasly

France Esteban Ocon

McLaren

Australia Oscar Piastri

United Kingdom Lando Norris

United Kingdom Lando Norris

Australia Oscar Piastri

Australia Oscar Piastri

United Kingdom Lando Norris

Alfa Romeo China Zhou Guanyu
Finland Valtteri Bottas
China Zhou Guanyu Finland Valtteri Bottas
Aston Martin Brazil Felipe Drugovich
Spain Fernando Alonso
Spain Fernando Alonso ?
Haas Germany Nico Hülkenberg
Denmark Kevin Magnussen
Denmark Kevin Magnussen
Germany Nico Hülkenberg
Germany Nico Hülkenberg
Denmark Kevin Magnussen
AlphaTauri Japan Yuki Tsunoda
Netherlands Nyck de Vries
Japan Yuki Tsunoda
Netherlands Nyck de Vries
Netherlands Nyck de Vries
Japan Yuki Tsunoda
Williams Thailand Alex Albon
United States Logan Sargeant
United States Logan Sargeant Thailand Alex Albon

Quand deux pilotes sont indiqués dans une même case, le premier est annoncé en matinée et le second dans l'après-midi. Ce tableau sera complété ou modifié au fur et à mesure des informations qui nous parviendront.

Comment suivre les essais de Bahreïn 2023

Les tests de Bahreïn seront diffusés en direct. Ce sera en intégralité via F1 TV mais également partiellement par le Groupe Canal+, à raison de trois heures par jour sur ses antennes :

Date Séance Début de la diffusion Chaîne
Jeudi 23 février
Matin 10h30 Canal+ Sport
  Après-midi 16h00 Canal+ Sport
       
Vendredi 24 février
Matin 09h00 Canal+ Sport
  Après-midi 16h00 Canal+ Sport
       
Samedi 25 février
Matin 10h30 Canal+ Sport
  Après-midi 16h55 Canal+ Sport

Le dispositif Motorsport.com

Comme d'habitude, des reporters de Motorsport.com seront sur place à Bahreïn. La rédaction de Motorsport.com France assurera un live texte intégral durant chaque journée pour que vous ne manquiez aucun événement majeur de ces tests hivernaux.

En parallèle, vous retrouverez les principales informations, photos et réactions des acteurs de la discipline, ainsi que des retours sur les monoplaces, nos images et des explications de nos experts.

Que feront les écuries lors de ces tests ?

Généralement, les essais sont composés de tours d'installation, de tests des systèmes basiques, de tests aérodynamiques (avec des dispositifs plus ou moins imposants installés sur les voitures), de tests pneumatiques, de tests de réglages, de courts et longs relais pour évaluer le comportement de la monoplace selon différentes configurations et quantités d'essence, etc.

Dans cette phrase cruciale de la préparation, les structures cherchent à la fois à dégrossir leur monoplace, à y installer les dernières pièces fabriquées, à essayer d'en détecter les faiblesses, les forces et les problèmes techniques éventuels, ainsi qu'à assurer sa fiabilité. De surcroît, elles récoltent un maximum de données pour affiner par la suite leur analyse et offrir un meilleur éventail d'options aux ingénieurs et pilotes pour l'ensemble de la saison, notamment en matière de développement.

Les écuries décident tout à fait librement de leur programme de roulage, de leurs réglages, de leur quantité de carburant embarqué et des pneus utilisés. Libre à elles de communiquer ou non ces informations.

Voici le genre d'appareillage de mesure aéro que l'on verra fleurir sur les F1

Voici le genre d'appareillage de mesure aéro que l'on verra fleurir sur les F1

Elles peuvent utiliser des pièces non conformes au Règlement Technique et rouler dans "l'illégalité". Le seul impératif est de rouler avec une monoplace qui a passé avec succès l'ensemble des crash-tests FIA.

Les pièces moteurs utilisées n'entrent pas dans le quota prévu pour la saison et chaque équipe peut donc théoriquement en monter autant qu'elle le souhaite. Le recours au DRS est également laissé à l'appréciation des écuries.

Surtout, quoi qu'il en soit, il est bon de rappeler qu'il est toujours difficile de lire les temps au terme d'une journée et au terme des tests eux-mêmes. L'analyse des longs relais est souvent plus intéressante mais ces informations sont forcément moins aisément accessibles.

Le circuit et les références

Le tracé de Sakhir propose moins de variation que Barcelone, qui est en général le lieu des essais hiveraux, mais appuie plutôt sur des qualités de vitesse, tout en offrant (normalement, car en 2021 une tempête de sable avait perturbé le roulage) des conditions climatiques plus stables et chaudes au Moyen-Orient.

Le record absolu du tour a été établi par Lewis Hamilton, en 1'27"264 lors des qualifications du Grand Prix de Bahreïn 2020, au volant de la Mercedes W11. Le tour le plus rapide en course remonte en revanche à la première édition, en 2004, signé par Michael Schumacher en 1'30"252, avec la Ferrari F2004.

Avec cette génération de monoplaces, l'an passé, Charles Leclerc avait signé à la fois la pole en 1'30"558 et le meilleur tour en 1'34"570 au volant de la Ferrari F1-75.

Une tempête de sable avait perturbé la première journée des essais 2021 à Bahreïn

Une tempête de sable avait perturbé la première journée des essais 2021 à Bahreïn

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article

Voir aussi :

Article précédent Comment les designs F1 ont convergé pour 2023
Article suivant La sanction de Red Bull va lui "faire mal", mais pas trop

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France