Essais privés interdits : négatif pour les jeunes pilotes ?

Jadis, les jeunes pilotes pouvaient passer des jours et des jours au volant d'une Formule 1 pour préparer ou parfaire leur passage dans la catégorie reine du sport automobile

Jadis, les jeunes pilotes pouvaient passer des jours et des jours au volant d'une Formule 1 pour préparer ou parfaire leur passage dans la catégorie reine du sport automobile.

Fernando Alonso et Felipe Massa, après leur première saison en F1, ont tous deux été pilotes essayeurs pendant un an, respectivement chez Renault et Ferrari, ce qui ne leur a pas mal réussi. Heikki Kovalainen, lui, a passé la saison 2006 à piloter la R26 pour se préparer à ses débuts. Alors qu'Olivier Panis, en 2000, s'était donné une expérience non-négligeable en passant un an chez McLaren comme troisième pilote.

Cependant, cela fait quatre saisons que les essais privés sont interdits en cours de saison et très réglementés durant l'hiver. Pour Valtteri Bottas, c'est une situation qui n'a que trop duré.

Les douze jours d'essais hivernaux sont en général réservés aux pilotes titulaires, qui découvrent leur nouvelle monoplace, même si certaines équipes y font parfois des exceptions.

Par conséquent, les jeunes pilotes qui veulent prendre de l'expérience au volant d'une F1 doivent souvent se contenter des trois jours de rookie days, essais réservés aux jeunes pilotes. Certains ont également la chance d'être régulièrement alignés par leur équipe lors de la première séance d'essais libres : c'est le cas de Bottas, qui a déjà remplacé Senna douze fois le vendredi matin en 2012. Mais pour lui, ce n'est pas assez.

Désormais, c'est vraiment, vraiment difficile pour les jeunes pilotes d'arriver en Formule 1, alors qu'il n'y a pas si longtemps, il y a quelques années seulement, il y avait beaucoup d'essais privés, et les jeunes pilotes avaient beaucoup plus de roulage”, raconte le jeune pilote Williams, qui venait de remporter la Formule Renault 2.0 quand l'interdiction des essais privés a été mise en oeuvre.

Les équipes pouvaient vraiment se rendre compte du potentiel de chaque pilote. C'est dommage que ça soit comme ça aujourd'hui, et c'est pareil pour tous ceux qui ont mon âge. Peut-être qu'on pourrait, par exemple, faire plus d'essais pour les jeunes pilotes”, suggère-t-il.

Malgré tout, Bottas se sent “vraiment prêt” à disputer son premier Grand Prix. Le Finlandais est le seul prétendant réaliste au baquet de Senna, menacé pour 2013. Mais s'il ne parvient pas à trouver un volant en Formule 1, le champion de GP3 2011 pourrait se tourner vers le GP2, voire la Formule Renault 3.5.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Olivier Panis , Fernando Alonso , Felipe Massa , Heikki Kovalainen , Valtteri Bottas
Équipes McLaren , Williams , Ferrari
Type d'article Actualités