Ocon va être progressivement écarté par Mercedes

Ayant signé chez Renault comme titulaire à partir de la saison 2020, Esteban Ocon va être progressivement et partiellement déchargé de ses responsabilités de pilote de réserve Mercedes.

Ocon va être progressivement écarté par Mercedes

Esteban Ocon assure un rôle crucial sur le simulateur de l'écurie anglo-allemande, notamment lors des week-ends de course européens, où il parcourt un millier de kilomètres pour analyser les données emmagasinées lors des essais libres, avant de prendre l'avion pour rejoindre le circuit au petit matin.

Lire aussi :

Ocon ne va pas complètement délaisser le simulateur à Brackley ; en revanche, alors que se prépare la monoplace 2020 mais aussi la nouvelle réglementation 2021 – pour laquelle le Français restera chez Renault –, il sera peu à peu écarté des réunions techniques concernant les prochains concepts.

"Esteban et moi avons discuté de combien de temps il devrait conserver ses différents rôles", explique Toto Wolff, directeur d'équipe. "Plus il reste, plus il va emporter d'informations avec lui. Il a dit : 'Bien sûr, je vais emporter toutes ces informations avec moi'. C'est une transition. Il est dans notre simulateur, et c'est un rôle important pour nous aider à développer la voiture. Mais pas à pas, Esteban va s'éclipser de toutes les réunions sur l'avenir, de ce qui concerne la voiture de l'an prochain ou ce que nous considérons trop sensible du point de vue de l'ingénierie ou de l'innovation."

Toto Wolff, directeur exécutif de Mercedes AMG, fête la pole position de Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1

Ocon : "Encore quelques courses pour apprendre"

Ocon est en tout cas ravi de tout ce qu'il a appris lors de cette année chez Mercedes, intégré au cœur d'une écurie quintuple Championne du monde en titre avec l'opportunité de découvrir tout ce dont il n'était pas conscient en tant que pilote titulaire. "Beaucoup de choses", confirme le Normand. "Je n'ai pas piloté autant que je l'aurais souhaité. A l'époque, on pouvait tester les voitures et faire des millions de kilomètres avant de revenir. Je l'ai fait sur le simulateur. J'ai testé toutes les pièces utilisées par l'équipe le week-end. Je suis donc au courant de toutes les dernières nouvelles sur la génération actuelle de voitures. Je pense que c'est quelque chose de positif."

"En même temps, en ne pilotant pas, j'ai pu apprendre à connaître l'autre partie du monde de la F1 : c'est davantage d'expérience, de connaissances pour moi, et plus de choses apprises pour l'avenir. Voir ce que l'équipe attend d'un pilote, certaines choses auxquelles on ne peut pas penser quand on court. Parce qu'on n'entend pas les gens discuter en interne, tout ça. Comme le dit Toto, plus on voit de choses et plus on a de connaissances, alors plus on a d'expérience en fin de compte, et on devient un meilleur athlète, un meilleur pilote, un meilleur package."

"Il me reste encore quelques courses pour apprendre, même si Toto a dit qu'il allait me mettre un peu plus sur le côté ; je vais continuer à bien tout écouter pour être encore plus prêt l'année prochaine."

Esteban Ocon, Mercedes AMG F1, avec les membres de son équipe

De plus, Ocon a récemment piloté la Mercedes W10, testant les pneus 2020 pour le compte de Pirelli ; à cette occasion, il a parcouru un total de 212 tours du Circuit Paul Ricard. C'est en quelque sorte un lot de consolation lors d'une saison passée à observer ses anciens rivaux depuis le muret des stands.

Lire aussi :

"Cette année a été dure mentalement, notamment du côté émotionnel : voir ces gars réussir à ce point pendant que je suis sur la touche. C'est quelque chose qui n'est pas particulièrement génial. Mais je pense que cela ne peut que me renforcer et me motiver encore davantage à revenir. J'ai soif de succès pour mon retour", conclut Ocon.

partages
commentaires
La F1 travaille pour corriger la latence liée au drapeau rouge

Article précédent

La F1 travaille pour corriger la latence liée au drapeau rouge

Article suivant

Flashback : le désastreux crash de Vettel à Singapour en 2017

Flashback : le désastreux crash de Vettel à Singapour en 2017
Charger les commentaires
Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan Prime

Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan

Alessandro Zanardi a bien cru qu'il allait pouvoir faire ses débuts à domicile au Grand Prix d'Italie 1991, mais il ne s'est pas rendu compte que Flavio Briatore était en train de lui tendre un piège.

Formule 1
23 oct. 2021
Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1 Prime

Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1

Le 22 octobre 1967, Denny Hulme était sacré, au nez et à la barbe des stars de l'époque. Retour sur la carrière du plus méconnu des Champions du monde de la discipline reine.

Formule 1
22 oct. 2021
Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1 Prime

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1

Emerson Fittipaldi est surtout connu pour ses deux titres de Champion du monde de F1 et ses deux victoires aux 500 Miles d'Indianapolis. Mais le Brésilien a également enfilé la casquette de directeur d'équipe. L'ancien designer de l'écurie Fittipaldi, Tim Wright, revient sur une période marquée par des conflits internes, un financement limité et des résultats blancs en dépit d'un excellent casting.

Formule 1
21 oct. 2021
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Formule 1
20 oct. 2021
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021