Esteban Ocon : "Une séance bien construite"

Après avoir atteint la Q3, Esteban Ocon se réjouit d'avoir bouclé une séance de qualifications sans heurt à Imola, où se dispute le Grand Prix d'Émilie-Romagne.

Esteban Ocon : "Une séance bien construite"

C'est sans aucun doute un petit soulagement pour Esteban Ocon. Malchanceux il y a trois semaines à Bahreïn, où il n'avait pas franchi l'écueil de la Q1 à cause d'un drapeau jaune, le Français se plaignait d'avoir trop souvent rencontré cette situation dans un passé récent. Cette fois, il a pu dérouler une séance sans encombre, accédant à la Q2 puis au top 10 sur la grille de départ. Une fois passé en Q3, le pilote Alpine n'a pas fait le poids face à une concurrence très véloce, mais il a tout de même réussi à devancer l'Aston Martin de Lance Stroll pour s'octroyer la neuvième position.

Lire aussi :

En plus de réaliser un résultat personnel rassurant, qui l'est également pour Alpine compte tenu des performances incertaines de la monoplace d'Enstone depuis Sakhir, Esteban Ocon a pris le meilleur sur Fernando Alonso, qu'il a relégué à plus de trois dixièmes lors de la Q2.

"C'était une séance très bien construite, je pense, de la part de tout le monde", se réjouit Esteban Ocon au micro de Canal+. "Je me suis senti en confiance tout de suite sur les premiers runs de Q1. La voiture était dans l'ensemble bonne à conduire, très bonne. On rentre en Q3, ça fait plaisir parce que ce n'était pas donné."

"C'est hyper serré entre tout le monde. Aujourd'hui, je pense que l'équipe a bien géré. On a maximisé le potentiel, on ne pouvait pas faire mieux que neuvième aujourd'hui. Demain, c'est les points, et on va essayer de tout donner pour en avoir."

Alpine s'est présenté en Italie avec un package aérodynamique évolué, qui semble bel et bien aller dans le bon sens, mais la confirmation définitive ne pourra venir qu'en course, où l'équipe doit encore ouvrir son compteur après le zéro pointé de Bahreïn. Reste à savoir quelles conditions attendent les pilotes dimanche, avec notamment un réel risque de pluie. Néanmoins, le caractère du tracé d'Imola nécessitait de bien se qualifier, et la moitié du chemin est donc accomplie par Ocon.

"Ça va être le but de la tenir (la neuvième place), et d'avancer si possible, de profiter des erreurs des autres", conclut le pilote tricolore. "Il ne faut pas qu'on en fasse non plus. On va tout donner mais c'était une bonne séance."

partages
commentaires
La grille de départ du GP d'Émilie-Romagne

Article précédent

La grille de départ du GP d'Émilie-Romagne

Article suivant

Hamilton ne s'attendait "pas du tout" à devancer les Red Bull

Hamilton ne s'attendait "pas du tout" à devancer les Red Bull
Charger les commentaires
Pourquoi un retour des moteurs hurlants n'est pas si impensable Prime

Pourquoi un retour des moteurs hurlants n'est pas si impensable

Il n'y a pas que la lutte entre Verstappen et Hamilton qui oppose les patrons de Red Bull et de Mercedes : la nature des moteurs 2025 de Formule 1 fait également l'objet de désaccords. Mais les espoirs d'avoir des unités de puissance bruyantes, sources d'émotions fortes tout en étant respectueuses de l'environnement ne sont pas forcément opposés.

Les notes du Grand Prix de Hongrie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Hongrie 2021

Après le Grand Prix de Hongrie, onzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
2 août 2021
Pourquoi Mercedes semble dans le match sur un "circuit Red Bull" Prime

Pourquoi Mercedes semble dans le match sur un "circuit Red Bull"

Mercedes a terminé les essais du vendredi au Hungaroring avec un net écart sur Red Bull grâce au rythme de Valtteri Bottas qui a dominé les EL2. Mais il y a d'autres raisons pour lesquelles l'équipe des Flèches d'Ébène est satisfaite de ses progrès jusqu'à présent sur un circuit que de nombreux observateurs considèrent comme favorable à Red Bull.

Formule 1
31 juil. 2021
Les mystères soulevés par le rejet de la requête de Red Bull Prime

Les mystères soulevés par le rejet de la requête de Red Bull

Le rejet par la FIA de la demande de Red Bull de réexaminer l'accident du Grand Prix de Grande-Bretagne entre Lewis Hamilton et Max Verstappen a peu surpris dans le monde de la Formule 1.

Formule 1
30 juil. 2021
À quel point les F1 de 2022 seront-elles différentes du modèle présenté ? Prime

À quel point les F1 de 2022 seront-elles différentes du modèle présenté ?

La F1 de 2022 présentée ces derniers jours ne se retrouvera pas à l'identique sur la grille la saison prochaine. Les équipes ont la liberté de mettre leur patte dans plusieurs zones clés, et elles ne vont pas s'en priver.

Formule 1
28 juil. 2021
Les signes de la très bonne santé de la F1 Prime

Les signes de la très bonne santé de la F1

Le calendrier de la Formule 1 est peut-être encore perturbé par la pandémie qui affecte les voyages, mais, selon Mark Gallagher, le business lui-même est fondamentalement fort grâce à la rivalité épique sur la piste et à l'arrivée constante de nouveaux sponsors.

Formule 1
27 juil. 2021
L'avantage inattendu de la course sprint Prime

L'avantage inattendu de la course sprint

Le test des courses sprint en Formule 1 à Silverstone a suscité des réactions mitigées samedi, mais il restait à savoir quel serait son impact sur le Grand Prix de dimanche. Alors que les fans s'émerveillaient du départ de Fernando Alonso, une leçon clé permettait d’anticiper l’accident survenu à Copse le lendemain.

Formule 1
25 juil. 2021
Les conséquences cachées du crash de Verstappen Prime

Les conséquences cachées du crash de Verstappen

Les limitations budgétaires mises en place en 2021 n'ont de cesse d'amener les équipes de pointe à devoir faire de nouveaux compromis pour limiter les dépenses. Ceux-ci sont particulièrement ressentis en situations d'accidents causant d'importants dégâts.

Formule 1
24 juil. 2021