Et si la FIA décidait de sanctionner Vettel ?

A la suite du Grand Prix de Malaisie, Sebastian Vettel avait insulté Narain Karthikeyan d’idiot et de concombre en répondant aux questions des télévisions britanniques et allemandes qui lui demandaient de revenir sur sa course

A la suite du Grand Prix de Malaisie, Sebastian Vettel avait insulté Narain Karthikeyan d’idiot et de concombre en répondant aux questions des télévisions britanniques et allemandes qui lui demandaient de revenir sur sa course.

Alors qu’il occupait la quatrième place du Grand Prix de Malaisie, Sebastian Vettel a été percuté par l’avant de la monoplace de Karthikeyan alors que l’Allemand prenait un tour au pilote HRT. Agacé par cette mésaventure, le double Champion du Monde allemand n’avait pas été tendre avec Karthikeyan à la suite de la course.

L’affaire étant arrivée aux oreilles de la FIA, Vettel pourrait être sanctionné pour les propos qu’il a prononcés à la suite de la course puisqu’il a violé le code de conduite instauré par Jean Todt.

"Il a violé le code de conduite. Vous le signez lorsque vous obtenez votre superlicence et ensuite, vous devez vous comporter en conséquence. Tout comportement qui blesse d’autre pilote ou le sport constitue une infraction," a expliqué Marc Surer au micro de Sky Sports.

"Tout peut arriver, d’un avertissement à la révocation de la licence. Je pense qu’il serait tout à fait normal de le sanctionner légèrement."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Narain Karthikeyan , Marc Surer , Sebastian Vettel , Jean Todt
Type d'article Actualités