Les analyses techniques F1 de Giorgio Piola
Dossier

Les analyses techniques F1 de Giorgio Piola

Bilan technique - Les évolutions de la Ferrari SF70H

partages
commentaires
Bilan technique - Les évolutions de la Ferrari SF70H
Matt Somerfield
Par : Matt Somerfield
7 janv. 2018 à 10:54

Voici une sélection des meilleures photos et illustrations techniques de la Ferrari SF70H montrant son évolution au cours de la saison 2017.

Diapo
Liste

Comparaison de la Ferrari SF70H et de la SF16-H

Comparaison de la Ferrari SF70H et de la SF16-H
1/74

Photo de: Giorgio Piola

Comparaison entre la Ferrari 2016 et la 2017.

Comparaison de la vue avant de la Ferrari SF70H avec la SF16-H

Comparaison de la vue avant de la Ferrari SF70H avec la SF16-H
2/74

Photo de: Giorgio Piola

Comparaison entre la Ferrari 2016 et la 2017.

Vue latérale détaillée de la Ferrari SF70H

Vue latérale détaillée de la Ferrari SF70H
3/74

Photo de: Giorgio Piola

Illustration montrant l’intérieur du ponton de la SF70H. En retirant la partie avant de la carrosserie, on distingue les deux conduits d’alimentation en air frais et le déplacement de la structure d’impact (flèche rouge du bas), désormais fixée plus en hauteur et plus vers l’avant.

Conduits internes du nez de la Ferrari SF70H

Conduits internes du nez de la Ferrari SF70H
4/74

Photo de: Giorgio Piola

Vue latérale du nez et de l’entrée d’air du S-duct.

S-duct de la Ferrari SF70H

S-duct de la Ferrari SF70H
5/74

Photo de: Giorgio Piola

Circuit de circulation d’air du S-duct composé de deux conduits qui se croisent.

Rétroviseur de la Ferrari SF70H

Rétroviseur de la Ferrari SF70H
6/74

Photo de: Giorgio Piola

Australie : Les montants de rétroviseur ont été modifiés pour Melbourne (flèche rouge). De plus, un canard de cockpit a été ajouté (flèche noire).

Fond plat de la Ferrari SF70H

Fond plat de la Ferrari SF70H
7/74

Photo de: Giorgio Piola

Bahreïn : Certaines équipes rivales avaient des doutes quant à la rigidité du fond plat de la Ferrari, ce qui a forcé l’écurie italienne à ajouter un insert métallique à la section avant (encerclé).

Suspension avant de la Ferrari SF70H

Suspension avant de la Ferrari SF70H
8/74

Photo de: Giorgio Piola

Bahreïn : Illustration de la partie avant du châssis de la SF70H.

Le fond plat de la Ferrari SF70H

Le fond plat de la Ferrari SF70H
9/74

Photo de: LAT Images

Bahreïn : Cette vue montre bien cette section du fond plat qui est légèrement surélevée.

Double monkey seat de la Ferrari SF70H

Double monkey seat de la Ferrari SF70H
10/74

Photo de: Giorgio Piola

Russie : Apparition d’un monkey seat supplémentaire en Russie. Il est fixé aux piliers de l’aileron et est protégé des gaz brûlants par une pellicule thermique.

Le volant de la Ferrari SF70H

Le volant de la Ferrari SF70H
11/74

Photo de: Giorgio Piola

Espagne : Sebastian Vettel dispose d’une nouvelle palette d’embrayage dotée d’une emboîture pour y glisser le bout de ses doigts, ce qui lui procure une meilleure sensation du point de friction.

Dérives de la Ferrari SF70H, GP d'Espagne

Dérives de la Ferrari SF70H, GP d'Espagne
12/74

Photo de: Giorgio Piola

Espagne : Apparition de deux fentes dans la dérive latérale, désormais dotée d’une courbure différente.

Fond plat de la Ferrari SF70H

Fond plat de la Ferrari SF70H
13/74

Photo de: Sutton Motorsport Images

Espagne : Vue des fentes incrustées dans le fond plat juste devant le pneu arrière. Ces fentes sont destinées à contrôler la dispersion d’air causée par l’écrasement, la déformation et la rotation du pneu, ce qui perturbe le rendement du diffuseur.

Monkey seat de la Ferrari SF70H à Monaco

Monkey seat de la Ferrari SF70H à Monaco
14/74

Photo de: Giorgio Piola

Monaco : Un fort appui est nécessaire à Monaco, et la SF70H y fut dotée de deux monkey seats destinés à mieux faire fonctionner l’aileron arrière, très creusé. On note aussi la présence d’un T-wing double, aux éléments creusés et fendus longitudinalement.

Ferrari SF70H

Ferrari SF70H
15/74

Photo de: Giorgio Piola

Canada : Vue du flanc de la monoplace.

Comparaison des dérives de la Ferrari SF70H, GP du Canada

Comparaison des dérives de la Ferrari SF70H, GP du Canada
16/74

Photo de: Giorgio Piola

Canada : Modification subtile apportée au petit orifice situé à la base incurvée du déflecteur latéral.

Pontons de la Ferrari SF70H

Pontons de la Ferrari SF70H
17/74

Photo de: Sutton Motorsport Images

Canada : On note un nouvel arrangement des échancrures du fond plat avec quatre successifs et un autre, en forme de ‘L’, placé juste devant le pneu arrière.

Un mini-flap sur la Ferrari SF70H, comparaison essais libres vs course, GP d'Azerbaïdjan

Un mini-flap sur la Ferrari SF70H, comparaison essais libres vs course, GP d'Azerbaïdjan
18/74

Photo de: Giorgio Piola

Azerbaïdjan : Ferrari a commencé le week-end avec un aileron arrière assez conventionnel et une équerre perforée à l’extrémité du capot moteur. Mais pour la qualification et la course, Ferrari est revenu à un aileron en forme de cuillère et a retiré l’équerre (en inséré).

Ferrari SF70H

Ferrari SF70H
19/74

Photo de: Giorgio Piola

Azerbaïdjan : Tambours de freins avant au refroidissement asymétrique. Le tambour de gauche est ouvert tandis que celui de droite est fermé.

Le cockpit de la Ferrari SF70H

Le cockpit de la Ferrari SF70H
20/74

Photo de: Giorgio Piola

Azerbaïdjan : Vue du cockpit de la Ferrari de Sebastian Vettel.

Moteur de la Ferrari SF70H

Moteur de la Ferrari SF70H
21/74

Photo de: Giorgio Piola

Azerbaïdjan : Sans sa carrosserie, on peut admirer l’installation du moteur et de ses accessoires à l’arrière de la coque.

Comparaison de l'ancien et du nouvel aileron avant de la Ferrari SF70H

Comparaison de l'ancien et du nouvel aileron avant de la Ferrari SF70H
22/74

Photo de: Giorgio Piola

Autriche : Comparaison des ailerons avant. Le nouvel aileron possède une fente plus courte (illustrée en jaune), une arche plus agressive menant au tunnel rehaussé (flèche bleue), une fine arche entre le plan neutre et le plan principal (flèche rouge) et un nouveau canard (flèche verte).

Échancrure du fond plat de la Ferrari SF70H

Échancrure du fond plat de la Ferrari SF70H
23/74

Photo de: Giorgio Piola

Autriche : La FIA a demandé à Ferrari de rigidifier l’échancrure du fond plat qui avait tendance à vibrer un peu trop violemment à haute vitesse. Un insert métallique a donc été ajouté (flèche rouge).

Un moyeu de roue avant de la Ferrari SF70H

Un moyeu de roue avant de la Ferrari SF70H
24/74

Photo de: Sutton Motorsport Images

Autriche : Vue du tambour du frein avant.

Le ponton de la Ferrari SF70H

Le ponton de la Ferrari SF70H
25/74

Photo de: Sutton Motorsport Images

Autriche : Vue des déflecteurs et dérives fixés au flanc de la monoplace.

Conduits de frein de la Ferrari SF70H

Conduits de frein de la Ferrari SF70H
26/74

Photo de: Giorgio Piola

Grande-Bretagne : Belle photo des ailettes et de l’écope de frein arrière gauche.

Nouvelles dérives latérales de la Ferrari SF70H en Hongrie

Nouvelles dérives latérales de la Ferrari SF70H en Hongrie
27/74

Photo de: Giorgio Piola

Hongrie : Des changements ont été apportés aux déflecteurs et aux extensions du fond plat. On note aussi de nouvelles fentes apportées au bord d’attaque du fond plat (flèche de droite).

Fond plat de la Ferrari SF70H

Fond plat de la Ferrari SF70H
28/74

Photo de: Giorgio Piola

Hongrie : La fente unique de l’extension de fond plat (image de gauche) a fait place à deux fentes.

Charles Leclerc, Ferrari SF70H, avec de la peinture flow-viz sur le diffuseur

Charles Leclerc, Ferrari SF70H, avec de la peinture flow-viz sur le diffuseur
29/74

Photo de: Sutton Motorsport Images

Essais au Hungaroring : Ferrari a testé ce nouveau diffuseur à la section centrale plus plate.

Comparaison de l'aileron avant de la Ferrari SF70H, GP de Belgique

Comparaison de l'aileron avant de la Ferrari SF70H, GP de Belgique
30/74

Photo de: Giorgio Piola

Belgique : Comparaison des ailerons avant utilisés en Hongrie et en Belgique. L’ailette située sur la dérive a été retirée.

Design du fond plat de la Ferrari SF70H, GP de Belgique

Design du fond plat de la Ferrari SF70H, GP de Belgique
31/74

Photo de: Giorgio Piola

Belgique : Ferrari imite ce qu’a fait Mercedes en ajoutant un flap longitudinal au bord du fond plat juste devant le pneu arrière (illustré en jaune).

Comparaison de l'aileron arrière de la Ferrari SF70H

Comparaison de l'aileron arrière de la Ferrari SF70H
32/74

Photo de: Giorgio Piola

Italie : Comparaison des ailerons arrière utilisés à Spa et à Monza. L’aileron en forme de cuillère a été abandonné pour un autre d'une forme plus conventionnelle, doté d’une corde courte, d'un faible angle d’attaque, d'une échancrure en forme de ‘V’ au centre (flèche noire) et de persiennes plus traditionnelles (illustrées en jaune).

Suspension avant de la Ferrari SF70H

Suspension avant de la Ferrari SF70H
33/74

Photo de: Sutton Motorsport Images

Italie : Vue de la suspension avant et du troisième amortisseur anti-pilonnage.

Kimi Räikkönen, Ferrari SF70H avec de la peinture aérodynamique sur l'aileron arrière

Kimi Räikkönen, Ferrari SF70H avec de la peinture aérodynamique sur l'aileron arrière
34/74

Photo de: Sutton Motorsport Images

Italie : Test effectué avec de la peinture de visualisation sur l’aileron de la voiture de Kimi Räikkönen.

Ferrari SF70H : comparaison des volants de Vettel

Ferrari SF70H : comparaison des volants de Vettel
35/74

Photo de: Giorgio Piola

Singapour : Petites modifications apportées aux palettes d’embrayage du volant de Sebastian Vettel.

Ferrari SF70H : vue de dos du volant de Kimi Räikkönen

Ferrari SF70H : vue de dos du volant de Kimi Räikkönen
36/74

Photo de: Giorgio Piola

Singapour : Kimi Räikkönen préférait une palette d’embrayage à long levier. Sebastian Vettel l’a utilisée jusqu’en Espagne, puis après la Malaisie.

Fentes des dérives de la Ferrari SF70H, GP de Singapour

Fentes des dérives de la Ferrari SF70H, GP de Singapour
37/74

Photo de: Giorgio Piola

Singapour : Vue des dérives latérales montrant les deux orifices percés dans le fond plat et le déflecteur.

Frein avant de la Ferrari SF70H, GP de Singapour

Frein avant de la Ferrari SF70H, GP de Singapour
38/74

Photo de: Giorgio Piola

Singapour : Les disques de frein utilisés à Monza ne possédaient que quatre orifices de ventilation, percés en ligne droite, tandis que ceux destinés au circuit urbain de Singapour en détenaient six, disposés en chevron.

Étrier de frein de la Ferrari SF70H

Étrier de frein de la Ferrari SF70H
39/74

Photo de: Sutton Motorsport Images

Singapour : Les mécanos de Ferrari installent la canalisation croisée sur un étrier de frein Brembo.

Vue détaillée des freins avant de la Ferrari SF70H

Vue détaillée des freins avant de la Ferrari SF70H
40/74

Photo de: Giorgio Piola

Singapour : Ferrari a testé cette nouvelle écope dotée d’une canalisation croisée intégrée, censée favoriser la circulation de l’air entre la surface du tambour et la roue.

Aileron avant de la Ferrari SF70H

Aileron avant de la Ferrari SF70H
41/74

Photo de: Giorgio Piola

Singapour : Aileron avant de la SF70H.

Vue détaillée des freins avant de la Ferrari SF70H

Vue détaillée des freins avant de la Ferrari SF70H
42/74

Photo de: Giorgio Piola

Singapour : Tambour de frein doté d’ouvertures en forme de goutte d’eau qui facilitent le transfert de chaleur entre le frein et la roue.

Frein et essieu arrière de la Ferrari SF70H

Frein et essieu arrière de la Ferrari SF70H
43/74

Photo de: Sutton Motorsport Images

Singapour : Vue du frein arrière, sans la présence du tambour.

Vue détaillée du nez de la Ferrari SF70H

Vue détaillée du nez de la Ferrari SF70H
44/74

Photo de: Sutton Motorsport Images

Singapour : Vue de l’évent du S-duct situé juste derrière le montant du tube de Pitot.

Aileron avant de la Ferrari SF70H

Aileron avant de la Ferrari SF70H
45/74

Photo de: Sutton Motorsport Images

Singapour : Vue de l’aileron avant, des volets, des arêtes et de l’arche.

Frein arrière de la Ferrari SF70H

Frein arrière de la Ferrari SF70H
46/74

Photo de: Sutton Motorsport Images

Vue détaillée de l'aileron arrière de la Ferrari SF70H

Vue détaillée de l'aileron arrière de la Ferrari SF70H
47/74

Photo de: Sutton Motorsport Images

Singapour : Vue du monkey seat qui entoure la tubulure d’échappement.

BoÎte à air de la Ferrari SF70H

BoÎte à air de la Ferrari SF70H
48/74

Photo de: Giorgio Piola

Malaisie : Nouvelle boîte à air avec deux prises d’air de chaque côté, destinées à acheminer de l’air frais au radiateur d’huile.

Conduits de la boîte à air de la Ferrari SF70H

Conduits de la boîte à air de la Ferrari SF70H
49/74

Photo de: Giorgio Piola

Malaisie : Illustration des deux conduits qui acheminent de l’air frais au radiateur d’huile.

Comparaison des nouvelles dérives latérales de la Ferrari SF70H

Comparaison des nouvelles dérives latérales de la Ferrari SF70H
50/74

Photo de: Giorgio Piola

Malaisie : Apparition de nouvelles dérives dotées d’un nouveau bord d’attaque (flèche bleue) dû à la présence d’une pré-dérive en forme de boomerang (flèche verte) tandis que le rebord inférieur, précédemment perforé, est maintenant doté de mini-ailettes (flèche rouge).

Moteur de la Ferrari SF70H de Kimi Räikkönen

Moteur de la Ferrari SF70H de Kimi Räikkönen
51/74

Photo de: Giorgio Piola

Malaisie : La SF70H de Kimi Räikkönen a été déshabillée afin que les mécaniciens règlent un souci technique. Notez à quel point l’unité de puissance est parfaitement intégrée afin de favoriser l’écoulement de l’air. Le radiateur de gauche est couvert de persiennes qui améliorent son efficacité.

Une suspension avant de la Ferrari SF70H

Une suspension avant de la Ferrari SF70H
52/74

Photo de: Sutton Motorsport Images

Malaisie : Vue des aubes de déviation fixées sous l’avant du châssis.

Le diffuseur de la Ferrari SF70H

Le diffuseur de la Ferrari SF70H
53/74

Photo de: Sutton Motorsport Images

Malaisie : Diffuseur de la SF70H.

Ferrari SF70H

Ferrari SF70H
54/74

Photo de: Sutton Motorsport Images

Japon : Ces mini-ailettes s’étirent vers l’extérieur et forment le rebord inférieur de la dérive latérale.

Volant de la Ferrari SF70H

Volant de la Ferrari SF70H
55/74

Photo de: Giorgio Piola

Japon : Volant de la Ferrari.

Vue détaillée de l'arrière de la monoplace de Sebastian Vettel, Ferrari SF70H

Vue détaillée de l'arrière de la monoplace de Sebastian Vettel, Ferrari SF70H
56/74

Photo de: Giorgio Piola

Japon : Aileron arrière en forme de cuillère, T-wing à un seul élément et carrosserie cintrée en forme de bouteille de coca.

L'arrière du fond plat de la Ferrari SF70H

L'arrière du fond plat de la Ferrari SF70H
57/74

Photo de: Sutton Motorsport Images

Japon : Quand le fond plat est retiré de la voiture, on peut admirer ces supports en forme de cou de cygne qui soutiennent les équerres du diffuseur.

Boîte de vitesses Ferrari SF70H

Boîte de vitesses Ferrari SF70H
58/74

Photo de: Giorgio Piola

Japon : La SF70H sans sa carrosserie.

Ferrari SF70H : diffuseur

Ferrari SF70H : diffuseur
59/74

Photo de: Giorgio Piola

États-Unis : Test avec de la peinture de visualisation sur le diffuseur.

Nouvel aileron avant de la Ferrari SF70H, GP du Mexique

Nouvel aileron avant de la Ferrari SF70H, GP du Mexique
60/74

Photo de: Giorgio Piola

États-Unis : Petites modifications apportées à l’aileron avant. Le rebord inférieur a été optimisé (flèche rouge) tandis que le bord de fuite de la dérive est désormais incurvé vers l’extérieur (flèches bleues).

Ferrari SF70H : écrou de roue arrière

Ferrari SF70H : écrou de roue arrière
61/74

Mexique : Vue du frein arrière avec deux arêtes ajoutées au tambour, destinées à mieux contrôler les flux d’air qui circulent entre le tambour et la roue.

Capot moteur de la Ferrari SF70H

Capot moteur de la Ferrari SF70H
62/74

Mexique : Capot moteur de la Ferrari.

Carrosserie de la Ferrari SF70H

Carrosserie de la Ferrari SF70H
63/74

Photo de: Giorgio Piola

Mexique : Le fond plat possède cinq échancrures et une dernière en forme de ‘L’ juste devant le pneu arrière.

L'aileron avant de la Ferrari SF70H

L'aileron avant de la Ferrari SF70H
64/74

Photo de: Mark Sutton

Brésil : Vue de la dérive de l’aileron avant avec deux canards et une petite ailette fixée au bord de fuite.

L'aileron avant de la Ferrari SF70H

L'aileron avant de la Ferrari SF70H
65/74

Photo de: Mark Sutton

Brésil : Vue de deux canards de l’aileron avant.

Détails de l'aileron avant de la Ferrari SF70H

Détails de l'aileron avant de la Ferrari SF70H
66/74

Photo de: Mark Sutton

Brésil : Aileron avant de la Ferrari muni de patins de protection en titane.

Un déflecteur de la Ferrari SF70H

Un déflecteur de la Ferrari SF70H
67/74

Photo de: Mark Sutton

Brésil : Ferrari a utilisé cette dérive latérale depuis le début de la saison, mais elle fut peinte différemment à partir du Grand Prix du Canada.

La caméra sur le nez de la Ferrari SF70H

La caméra sur le nez de la Ferrari SF70H
68/74

Photo de: Mark Sutton

Brésil : La caméra de télé de la FOM a été fixée à deux supports neutres afin de l’éloigner un peu du châssis.

L'aileron arrière de la Ferrari SF70H

L'aileron arrière de la Ferrari SF70H
69/74

Photo de: Mark Sutton

Brésil : On retrouve deux monkey seats à l’arrière.

Un déflecteur de la Ferrari SF70H

Un déflecteur de la Ferrari SF70H
70/74

Photo de: Mark Sutton

Brésil : L'échancrure du fond plat a été solidifiée à partir de la course de Bakou.

Ferrari SF70H : vue latérale

Ferrari SF70H : vue latérale
71/74

Photo de: Giorgio Piola

Abu Dhabi : Le fond plat possède quatre échancrures et une dernière en forme de ‘L’ juste devant le pneu arrière.

Le diffuseur de la Ferrari SF70H

Le diffuseur de la Ferrari SF70H
72/74

Photo de: Giorgio Piola

Abu Dhabi : Ferrari a évalué un nouveau diffuseur, dans le but de figer le design de sa voiture 2018. Avec ces deux équerres qui l’entourent, ce diffuseur ressemble beaucoup à celui de la Red Bull RB13.

Nouveau diffuseur de la Ferrari SF70H, Abu Dhabi

Nouveau diffuseur de la Ferrari SF70H, Abu Dhabi
73/74

Photo de: Giorgio Piola

Kimi Räikkönen, Ferrari SF70H, avec des capteurs aérodynamiques sur l'aileron arrière

Kimi Räikkönen, Ferrari SF70H, avec des capteurs aérodynamiques sur l'aileron arrière
74/74

Photo de: Sutton Motorsport Images

Essais d’Abu Dhabi : Cette SF70H était munie de ces treillis de capteurs afin de mieux comprendre les perturbations aérodynamiques créées par le sillage des pneus arrière sur le diffuseur.

Prochain article Formule 1
Bilan saison - Ricciardo, la force tranquille

Article précédent

Bilan saison - Ricciardo, la force tranquille

Article suivant

Mon job en F1 : team manager chez Toro Rosso

Mon job en F1 : team manager chez Toro Rosso
Load comments

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Matt Somerfield
Type d'article Diaporama