Évolutions positives pour Red Bull, mais encore loin des meilleurs

partages
commentaires
Évolutions positives pour Red Bull, mais encore loin des meilleurs
Par : Basile Davoine
12 mai 2017 à 14:04

Le nouveau package dont dispose la RB13 à Barcelone s'avère prometteur, mais le duo de tête formé par Mercedes et Ferrari semble encore inaccessible au terme de la première journée d'essais libres.

Max Verstappen, Red Bull Racing RB13
Max Verstappen, Red Bull Racing RB13
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB13
Max Verstappen, Red Bull Racing RB13
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB13 avec de la peinture aérodynamique sur l'aileron arrière
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB13
Max Verstappen, Red Bull Racing RB13

Red Bull est arrivé à Barcelone avec beaucoup d'espoirs, mettant en piste un nouveau package évolué assez conséquent sur sa RB13. L'écurie de Milton Keynes doit toutefois faire face à une réalité, qui est celle de voir ses rivaux disposer eux aussi d'évolutions importantes, plus particulièrement Mercedes.

Au terme des deux séances d'essais libres, l'écurie autrichienne s'affiche toujours comme la troisième force du plateau, à une distance respectable de ses adversaires. Les six ou sept dixièmes d'écart sont à la fois rassurants et encore trop importants à combler, mais la dynamique semble s'enclencher dans le bon sens, si l'on en croit Daniel Ricciardo.

"Nous avons eu des difficultés avec les mediums au début des EL2, mais après, nous avons gagné beaucoup de temps avec les tendres. Cela se présente bien", estime le pilote australien. "C'est comme prévu, nous savions que nous allions progresser mais que ça n'allait pas nous hisser au niveau de Mercedes ou de Ferrari. Nous avons encore quelques dixièmes à trouver [avec l'évolution], mais c'est un bon début."

Invité à donner une note aux évolutions apportées par son équipe à Barcelone ce week-end, Max Verstappen juge prématuré de dresser un tel bilan. "C'est difficile à dire, je n'aime pas donner un chiffre, mais c'est positif", répond le Néerlandais. "On dirait que Ferrari a apporté de très bonnes évolutions également. Nous restons la troisième équipe." 

L'an passé, pour sa première avec Red Bull, Verstappen s'était imposée en terre catalane, profitant notamment de l'auto-élimination des Mercedes. Un exploit possible à rééditer cette année ? "Si quatre voitures s'accrochent, oui !", plaisante-t-il, soulignant au passage le fait que Red Bull est encore loin d'être dans le match.

"Je suis un peu plus content, mais il faut quand même travailler très dur pour rendre la voiture plus rapide, notamment avec le moteur", conclut-il.

Article suivant
EL2 - Les Mercedes dans un mouchoir, Ferrari en embuscade

Article précédent

EL2 - Les Mercedes dans un mouchoir, Ferrari en embuscade

Article suivant

Vettel : La Ferrari ne fonctionne "pas si bien" à Barcelone

Vettel : La Ferrari ne fonctionne "pas si bien" à Barcelone
Charger les commentaires