Formule 1
14 août
Événement terminé
28 août
Événement terminé
04 sept.
Événement terminé
11 sept.
Événement terminé
25 sept.
Événement terminé
23 oct.
Prochain événement dans
22 jours
31 oct.
Prochain événement dans
30 jours
13 nov.
Prochain événement dans
43 jours
04 déc.
Prochain événement dans
64 jours
C
GP d'Abu Dhabi
11 déc.
EL1 dans
72 jours

Examen de passage réussi pour Manor et Wehrlein

partages
commentaires
Examen de passage réussi pour Manor et Wehrlein
Par :

Deux bonnes journées de roulage à Barcelone et des progrès constants sur les chronos sans utiliser les pneus les plus performants ont donné de la confiance à Pascal Wehrlein.

Pascal Wehrlein, Manor Racing MRT05
Pascal Wehrlein, Manor Racing MRT05
Pascal Wehrlein, Manor Racing
Pascal Wehrlein, Manor Racing MRT05
Pascal Wehrlein, Manor Racing
Pascal Wehrlein, Manor Racing MRT05
Pascal Wehrlein, Manor Racing avec les médias

Avec B.V., BarcelonePascal Wehrlein est un jeune homme heureux. À l’heure de rencontrer la presse après sa seconde journée de roulage au volant de la Manor sur le tracé de Barcelone, le débutant allemand arborait le sourire d’une confiance marquée.

Heureux d’avoir accompli un programme de 71 boucles le plaçant en 8ème position devant McLaren, Renault et Toro Rosso, le protégé de l’équipe Mercedes sent les choses aller dans le bon sens en seulement 48 heures.

"Je suis vraiment content de cette journée ; je pense que nous avons pas mal fait progresser l’auto hier et aujourd’hui", a-t-il commenté dans la soirée, interrogé par Motorsport.com.

"Bien entendu, nous pouvons encore faire des progrès mais pour mes deux premières journées, je suis réellement impressionné et heureux".

Des progrès sensibles d'une journée à l'autre

Le jeune allemand a déjà acquis une certaine expérience de la F1 avec l’équipe d’usine Mercedes-Benz l’an dernier en tant que pilote de développement et a appris à ne pas tirer de plans sur la comète. C’est donc avec les pieds sur terre que celui-ci constate les progrès notables réalisés par le team sur ces deux premières journées de roulage, lors desquelles toutes les équipes réalisent des programmes très différents.

"Il est difficile de dire où nous sommes avec les charges de carburant, les pneus, etc. Mais ça n’a pas eu l’air mal. Certaines autres équipes ont déjà utilisé les supertendres et les ultratendres. Attendons de voir en Australie…", poursuit celui qui cède désormais le volant au débutant Rio Haryanto pour les deux dernières journées de la semaine.

C’est avant tout la manière dont l’auto a progressé et affiche encore du potentiel qui enthousiasme Wehrlein.

"L’équilibre n’était pas super hier. C’est normal avec la nouvelle auto, le nouveau moteur… Mais nous avons énormément progressé dans le courant de la journée. Aujourd’hui, je me sentais bien mieux dans l’auto dès le départ. Mais c’est normal : avec une nouvelle auto, il faut toujours s’adapter. C’est particulièrement le cas ici avec Manor, car c’est un tel pas en avant par rapport à la voiture de l’an dernier... J’ai piloté celle de 2014 et c’est un grand changement, pour tout le monde".

Ericsson - "Pas ce qu'il y a de plus amusant pour le pilote"

Article précédent

Ericsson - "Pas ce qu'il y a de plus amusant pour le pilote"

Article suivant

Alonso - McLaren a résolu ses problèmes de fiabilité

Alonso - McLaren a résolu ses problèmes de fiabilité
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement Essais de février à Barcelone
Catégorie Mardi
Lieu Circuit de Barcelona-Catalunya
Pilotes Pascal Wehrlein
Équipes Manor Racing
Auteur Guillaume Navarro