Excellent 5e, Hülkenberg garde la tête froide

Surprenant troisième des qualifications, Nico Hülkenberg allait forcément connaître une course relevée lors du Grand Prix d'Italie, au volant d'une Sauber qui n'avait jamais fait mieux que neuvième dans l'exercice du samedi cette saison

Surprenant troisième des qualifications, Nico Hülkenberg allait forcément connaître une course relevée lors du Grand Prix d'Italie, au volant d'une Sauber qui n'avait jamais fait mieux que neuvième dans l'exercice du samedi cette saison. Pourtant, malgré un départ forcément difficile, Hülkenberg a tout simplement tenu le rythme du groupe de tête composé des Red Bull, des Ferrari et de Rosberg. Le pilote Sauber se classe cinquième à cinq secondes de la deuxième place, et surtout plus de vingt secondes devant le groupe composé de Ricciardo, Grosjean, Hamilton, Button et Räikkönen. Il s'agit d'une performance de premier plan pour celui qui est candidat à un baquet chez Ferrari ou chez Lotus. “Je n'étais pas surpris par la performance de la voiture, surtout après les qualifications”, admet l'Allemand. “Mais j'étais un peu surpris en fin d'épreuve, quand je suis revenu sur les Ferrari et les Red Bull. Nico Rosberg m'a bien poussé dans mes retranchements pendant toute la course, en tout cas !” “C'est une bonne performance d'équipe, mais je pense qu'une seule course ne va pas changer le monde”, poursuit-il, soucieux de garder la tête froide. “J'ai connu d'autres bonnes courses cette année, mais le résultat est plus saisissant aujourd'hui.” Ce beau résultat permet à Hülkenberg de marquer dix points, davantage que dans les onze premières courses de la saison. Il se hisse à la 14e place du classement des pilotes, à un petit point de Sergio Pérez et de Daniel Ricciardo.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Nico Rosberg , Nico Hülkenberg , Sergio Pérez , Daniel Ricciardo
Équipes Sauber , Ferrari
Type d'article Actualités