Les analyses techniques F1 de Giorgio Piola

Exclusif - Première ébauche du 'Bouclier' pour 2018

Alors que la Formule 1 se rapproche d'une décision sur le système qui sera choisi pour protéger la tête du pilote à partir de 2018, Motorsport.com est en mesure de révéler à quoi devrait ressembler le nouveau 'Bouclier'.

Vendredi dernier, au briefing des pilotes, la FIA a montré cette nouvelle solution qui pourrait être une alternative au Halo ou à l'Aeroscreen.

Pour la première fois, l'expert technique Giorgio Piola révèle son impression de ce à quoi le design pourrait ressembler s'il était monté sur une monoplace générique de 2017.

Plutôt que d'être lié aux bords du cockpit comme le Halo et l'Aeroscreen, le Bouclier est plus proche du museau de la voiture, plus en avant que les deux idées déjà expérimentées. Il ne s'étend pas au-dessus du cockpit, même s'il s'achève plus haut que le casque.

Lors du briefing, il a été indiqué aux pilotes que lors des premiers tests, le design avait prouvé son efficacité pour les petits débris, mais des doutes subsistent quant aux éléments plus larges tels que les roues.

 

Première ébauche du système de protection 'Bouclier'

Cependant, une grande partie des équipes, fans et pilotes étant récalcitrants au Halo à cause de son apparence, le Shield pourrait être le meilleur compromis entre look et sécurité. Certains pilotes trouvent que le Bouclier est plus acceptable que le Halo, d'autres ne sont pas convaincus.

Felipe Massa, qui a été blessé à la tête par un ressort lors des qualifications du Grand Prix de Hongrie 2009, estime que la décision ne doit être prise qu'à partir d'un seul facteur : la sécurité.

"Franchement, il a l'air très joli", déclare Massa lorsque Motorsport.com lui demande son opinion sur le Bouclier. "Il est beau par rapport au Halo, mais je ne pense pas qu'il faille le choisir en fonction de sa beauté, mais de son apport pour la sécurité. C'est la seule réponse que nous leur avons donnée."

"Si on peut le rendre meilleur, plus beau et plus sûr, alors parfait. Peut-être que pour mon accident, ça aurait été avec ce nouveau système, mais peut-être que non pour d'autres accidents. Les roues sont bien plus lourdes maintenant, donc s'il y a une roue en l'air et qu'elle le percute, il ne protégera pas. Donc je suis en faveur de la sécurité."

Rappelons qu'aucun accord n'a encore été trouvé sur le système de protection qui équipera les cockpits à partir de la saison 2018. Une décision doit être prise à la majorité avant la fin du mois, sans quoi la FIA aura besoin du soutien unanime des équipes. Cela risque toutefois d'être difficile, certaines écuries n'étant pas convaincues de la nécessité de protéger le cockpit.

Sondage mondial des fans 2017
Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Type d'article Analyse
Topic Les analyses techniques F1 de Giorgio Piola