Brivio : "L'exigeant" Alonso est d'une grande aide pour Alpine F1

Davide Brivio, directeur sportif d'Alpine, estime que la nature exigeante et pressante de Fernando Alonso a eu un effet "très positif" sur l'équipe d'Enstone, alors que le double Champion du monde de F1 se prépare à faire son retour dans la discipline.

Brivio : "L'exigeant" Alonso est d'une grande aide pour Alpine F1

Après deux ans d'absence, Fernando Alonso a décidé de faire son retour en F1 au sein de l'équipe Renault, qui a été remaniée et rebaptisée Alpine. Il y remplacera un Daniel Ricciardo resté deux ans et ayant pris la direction de McLaren. Dans le cadre de sa préparation, l'Espagnol a commencé par visiter l'usine et à assister aux week-ends de course dès le début de la saison 2020, montrant ainsi son solide engagement envers l'équipe avec laquelle il a remporté ses deux championnats du monde en 2005 et 2006.

Brivio, ancien patron de l'équipe Suzuki MotoGP, a rejoint Alpine en tant que directeur sportif. L'Italien affirme que l'arrivée d'un Alonso toujours aussi exigeant qu'il a été connu dans le passé a eu un effet positif sur l'équipe. "[Fernando] pousse vraiment et je pense que c'est très positif pour l'équipe d'avoir ce type de pilote qui a tendance à stimuler tout le monde, à pousser tout le monde à donner le maximum", déclare-t-il. "Le fait qu'il revienne dans la catégorie la plus exigeante du sport automobile montre aussi à quel point il est motivé pour revenir à l'action et faire de grandes choses."

Lire aussi :

Brivio espère que l'expérience d'Alonso pourra également aider son jeune équipier Esteban Ocon, qui a connu une saison 2020 en dents de scie aux côtés du très efficace Daniel Ricciardo. "Je pense que c'est une excellente combinaison et que Fernando sera aussi important pour Esteban", approuve Brivio. "En même temps, Esteban peut aider Fernando parce qu'il devient de plus en plus performant et je pense qu'il serait très compétitif cette année, donc j'aime cette combinaison et je suis vraiment impatient de voir les deux en action."

Alonso est toujours en convalescence après s'être fracturé la mâchoire dans un accident de vélo pendant l'hiver, mais il a pu mener ses tests de pré-saison sans problème à Bahreïn, au cours desquels Alpine a couvert 396 tours en trois jours. Lors de la dernière journée d'essais, Brivio a fait l'éloge de son équipe qu'il dirige aux côtés du directeur exécutif Marcin Budkowski, alors que les deux pilotes ont réussi à accumuler un important kilométrage en vue de l'ouverture de la saison à Bahreïn, le 28 mars.

"Ils font du bon travail. Nous avons pu suivre le plan sans aucun problème", se réjouit Brivio. "En ce qui concerne Fernando, je l'ai vu tout à fait dans le rythme. Je pense qu'ils peuvent être à la hauteur dès la première course et prêts à se battre au niveau de l'autre. Bien sûr, c'est notre responsabilité et notre travail de leur donner le bon package. Il faudra voir sur le week-end de course et sans doute les premières courses, mais je pense que nous serons prêts."

Lire aussi :

partages
commentaires
On Board, podcasts et Grosjean "sans langue de bois" sur Canal+

Article précédent

On Board, podcasts et Grosjean "sans langue de bois" sur Canal+

Article suivant

Ancien pilote F1 et vainqueur au Mans, Johnny Dumfries est mort

Ancien pilote F1 et vainqueur au Mans, Johnny Dumfries est mort
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Fernando Alonso , Esteban Ocon
Équipes Alpine
Auteur Guillaume Navarro
Alonso : "Je suis content de tout ce que je vois en F1" Prime

Alonso : "Je suis content de tout ce que je vois en F1"

Lors d'une table ronde en petit comité en marge du Grand Prix du Portugal, Fernando Alonso a évoqué son retour en Formule 1, l'avenir de la catégorie reine et son évolution depuis ses débuts en 2001, entre autres. Entretien.

Pourquoi McLaren souhaite changer la façon de voter en F1 Prime

Pourquoi McLaren souhaite changer la façon de voter en F1

La semaine dernière, Zak Brown, PDG de McLaren, a écrit une lettre ouverte dans laquelle il expose en détail ses idées sur la direction que prend la Formule 1.

Formule 1
5 mai 2021
Les subtiles évolutions qui maintiennent Red Bull dans le coup Prime

Les subtiles évolutions qui maintiennent Red Bull dans le coup

Au Portugal, Red Bull n’a pas été à la hauteur de Mercedes. Pourtant, le résultat du Grand Prix ne reflète pas le potentiel de l’écurie. Avec de nouvelles évolutions apportées, Red Bull affiche de belles promesses pour le reste d’une saison qui s’annonce bien plus indécise que les précédentes.

Formule 1
4 mai 2021
Les notes du Grand Prix du Portugal 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Portugal 2021

Lewis Hamilton s'est imposé pour la deuxième fois de la saison 2021. Après le Grand Prix du Portugal, troisième manche du championnat, voici les notes attribuées aux pilotes.

Formule 1
3 mai 2021
Les données qui laissent Red Bull et Mercedes dans le doute à Portimão Prime

Les données qui laissent Red Bull et Mercedes dans le doute à Portimão

Lewis Hamilton a terminé en tête de la cruciale séance d'EL2 ce vendredi au Portugal, mais l'équipe Mercedes n'est pas certaine d'avoir l'avantage sur Red Bull. Les températures fraîches et le vent, combinés à la surface glissante du circuit de l'Algarve, offrent aux pilotes des conditions difficiles en termes de réglages et de chauffe des gommes, et tout reste à jouer.

Formule 1
1 mai 2021
Les problèmes que la F1 devra affronter avec ses Qualifications Sprint Prime

Les problèmes que la F1 devra affronter avec ses Qualifications Sprint

Annoncées en début de semaine, les Qualifications Sprint, qui seront organisées lors de trois Grands Prix en 2021, ont reçu un accueil mitigé, entre excitation et scepticisme. Mais avant de savoir quel camp aura raison, la Formule 1 doit établir ses critères de réussite pour justifier la mise en place de ce format de manière plus permanente.

Formule 1
29 avr. 2021
Le crash à un million d'euros qui met Mercedes dans l'embarras Prime

Le crash à un million d'euros qui met Mercedes dans l'embarras

Après un GP d'Émilie-Romagne en demi-teinte pour Mercedes, la principale frustration de Toto Wolff, directeur d'équipe, concerne l'accident de Valtteri Bottas et George Russell.

Formule 1
25 avr. 2021
Imola, un test "brutal" pour les pilotes ayant changé d'écurie Prime

Imola, un test "brutal" pour les pilotes ayant changé d'écurie

Cet hiver a vu de nombreux pilotes changer d'écurie. Avec un deuxième Grand Prix organisé sur le circuit piégeur d'Imola, ces pilotes sont revenus sur leur courbe d'apprentissage et le temps nécessaire pour s'adapter à leurs nouvelles montures.

Formule 1
21 avr. 2021