Expérience : L'enfer de la circulation de Silvertone!

Des nouveaux parkings faisaient partie du plan de rénovation du circuit de Silverstone et malheureusement pour les organisateurs et le public, ces parkings sont désormais inondés à la suite des intempéries dont est actuellement victime la...

Des nouveaux parkings faisaient partie du plan de rénovation du circuit de Silverstone et malheureusement pour les organisateurs et le public, ces parkings sont désormais inondés à la suite des intempéries dont est actuellement victime la Grande-Bretagne !

Il aura fallu à certains journalistes trois heures de trajet pour pouvoir arriver de leur hôtel au circuit, un parcours habituellement avalé en quinze minutes. 80’000 personnes étaient attendues au circuit aujourd'hui, et avec les problèmes de parkings, de gros bouchons se sont formés.

En plus des parkings inondés, les différents campings autour du circuit ont tout simplement refusé les clients arrivant vendredi matin, alors qu'ils avaient réservé ! Ils ont donc dû repartir et s'introduire à nouveau dans le trafic, ce qui a causé plus de perturbations.

"C'est un cauchemar" a déclaré Katie Tyler, attachée de presse du circuit. "Avec le Grand Prix, nous avons passé beaucoup de temps sur la gestion du trafic, mais quand vous avez des voitures qui ne peuvent pas se rendre sur leur lieu de camping, c'est très difficile."

La majorité des parkings "en dur" ont déjà été utilisés aujourd'hui et une partie des parkings en terre a dû être utilisée. Le problème est que ces derniers risquent d'être en très mauvais état demain et dimanche, lorsque plus de fans se déplaceront sur le circuit.

Une solution de dernier recours risque de devoir être utilisée, celle de garer toutes les voitures pare-chocs contre pare-chocs, ne laissant aucun espace entre elles. Cela permettra de placer plus de monde, mais cela posera un grand problème dimanche soir, puisqu'il faudra faire repartir les voitures une ligne par une, créant d'autres problèmes de circulation.

En 2000, le Grand Prix de Grande-Bretagne avait été organisé au mois de mai, et les conditions étaient similaires à celles de ce week-end, créant le même genre de soucis de circulation. "Ce qui est frustrant, c'est que nous étions enfin passé outre la catastrophe de 2000, mais il semble que nous nous dirigeons vers une issue similaire."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Type d'article Actualités