La F1 devrait abandonner sa refonte du Règlement Sportif

La F1 est en passe d'abandonner sa modification du Règlement Sportif prévue pour 2022 afin d'accompagner la révolution technique.

Si les changements faits au Règlement Technique ont été les plus médiatisés car ils font figure de véritable bouleversement après les dernières ères dans le domaine, le Règlement Sportif était également censé accompagner ce mouvement en faisant peau neuve. Toutefois, il semble que cet aspect de la révolution n'aura pas lieu puisque le championnat devrait finalement s'en tenir au format actuel, avec des règles qui seraient simplement modifiées là où des changements seraient jugés nécessaires.

Le Règlement Sportif actuel est la résultante d'années de stabilité dans le domaine, qui ont progressivement façonné la question de la gestion sportive des épreuves telle que nous la connaissons actuellement. Charlie Whiting, qui fut longtemps directeur de course de la FIA avant son décès début 2019, a pris une part importante dans ce travail, repris ensuite par Michael Masi.

Sur la forme, ce corpus de règles suit le déroulement d'un week-end de Grand Prix, des essais libres à la course, mais tout n'y est pas forcément exposé de façon logique. Le but était donc au départ de réécrire les règles en adoptant une nouvelle perspective, en alignant la philosophie générale de leur rédaction sur celle de la réglementation technique.

Ce sont le responsable technique monoplaces de la FIA, Nikolas Tombazis, et le directeur sportif de la F1, Steve Nielsen, qui ont été chargés de superviser cette tâche. La première version de ce travail a été publié sur le site de la FIA en octobre 2019, et sa plus récente mise à jour date d'avril 2021.

Toutefois, en dépit des changements de forme, le contenu de fond restait largement le même, en dehors des évolutions spécifiquement liées à la nouvelle ère technique. Les détails des changements à apporter ont été discutés lors de réunions entre les managers des équipes et la FIA mais ces dernières semaines, un consensus est apparu sur l'idée qu'il valait mieux s'en tenir au règlement dans son format actuel, tout en l'actualisant simplement pour 2022.

Derrière cette volonté de statu quo, l'idée que la réglementation actuelle est bien connue par les équipes, qui savent exactement où trouver les articles pertinents pour chaque situation et qu'un changement complet remettrait tout cela en question en obligeant les structures à réapprendre la localisation et la numérotation d'articles sensiblement similaires.

De plus, un grand effort a déjà été produit cette année, avant le GP de Grande-Bretagne, pour inclure les Qualifications Sprint dans le règlement actuel. Réécrire les nouvelles règles pour y incorporer les courses sprint aurait demandé du travail supplémentaire.

Selon nos informations, une décision finale entérinant le maintien du format de réglementation actuel devrait être prise en réunion la semaine prochaine. Par la suite, le Règlement Sportif sera modifié pour y intégrer formellement les changements liés à la saison 2022.

Lire aussi :

partages
commentaires
Duels en qualifications : le point après le GP de Turquie 2021

Article précédent

Duels en qualifications : le point après le GP de Turquie 2021

Article suivant

Ces "bruits inhabituels" qui donnent la migraine à Mercedes

Ces "bruits inhabituels" qui donnent la migraine à Mercedes
Charger les commentaires
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021
Les notes du Grand Prix de Turquie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Turquie 2021

Après le Grand Prix de Turquie, seizième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
11 oct. 2021
Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît Prime

Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît

Mercedes et Lewis Hamilton ont dominé la première journée du Grand Prix de Turquie 2021, sur la surface grandement améliorée du circuit d'Istanbul. Mais la position de l'équipe n'est pas tout à fait ce qu'elle semble être. Voici pourquoi.

Formule 1
9 oct. 2021