La Formule 1 lance son Championnat du monde eSports

La Formule 1 va lancer cette année son premier Championnat du monde eSports  Series, qui débutera le mois prochain dans la foulée de la sortie officielle du jeu vidéo F1 2017.

La Formule 1 lance son Championnat du monde eSports
Le
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W08, Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W08 et Max Verstappen, Red Bull Racing RB13
Les pilotes de Formule E participent aux qualifications pour l'eRace
Codemasters F1 2017
Sebastian Vettel, Ferrari SF70H
Jose Maria Lopez, DS Virgin Racing, lors de l'eRace
Les pilotes prennent part à l'eRace
Antonio Felix da Costa, Amlin Andretti Formula E Team, pendant l'eRace

Un système de qualifications organisées durant tout le mois de septembre permettra de sélectionner les 40 pilotes les plus rapides. Ceux-ci seront ensuite invités pour des demi-finales à la Gfinity Arena de Londres, les 10 et 11 octobre. Les 20 meilleurs de ces demi-finales seront qualifiés pour la finale, disputée en marge du dernier Grand Prix de l'année à Abu Dhabi, en novembre. Le premier Champion du monde eSports de F1 sera ainsi couronné le même week-end que le Champion 2017 de F1.

"Ce lancement présente une opportunité incroyable pour notre business : stratégiquement et dans la manière d'engager les fans", souligne Sean Bratches, directeur commercial de la Formule 1. "D'abord, c'est une catégorie en pleine croissance avec un énorme engagement des fans, et nous sommes fiers d'avoir Codemasters et Gfinity à nos côtés. Bien sûr, comme nous le faisons en Formule 1, nous continuerons à évoluer et à innover dans la manière dont nous allons faire fonctionner ce championnat virtuel parallèle à la F1, afin de nous assurer d'apporter l'expérience la plus enthousiasmante et agréable possible pour nos fans."

Le Champion 2017 d'eSport Series sera automatiquement qualifié pour les demi-finales du Championnat du monde 2018. Il deviendra également "expert" de la discipline et disposera de son propre personnage dans l'édition F1 2018 du jeu vidéo officiel.

"L'eSports est l'un des domaines du gaming qui grandit le plus vite et attire déjà le public par dizaines de millions", rappelle le PDG de Codemasters, Frank Saigner. "Nous sommes ravis d'annoncer cette série incroyable avec la Formule 1 pour notre jeu F1 2017. La nature hautement compétitive et le spectacle à haute vitesse combinés avec l'authenticité de notre jeu apporteront une expérience palpitante aux joueurs et aux spectateurs à travers le monde. Nous sommes impatients de nous engager encore plus auprès de la communauté loyale et passionnée qui est la nôtre, et pour amener de nouveaux fans vers notre jeu et vers la F1."

Si la Formule 1 fait ainsi son premier pas vers le gaming, le sport automobile s'est déjà rapproché du secteurs depuis plusieurs années, notamment avec le programme Nissan GT Academy, qui est allé jusqu'à faire de joueurs de jeux vidéo de véritables pilotes de course. McLaren a également commencé à investir dans l'eSport cette année.

partages
commentaires
Les restrictions techniques imposées à Ferrari depuis Bakou

Article précédent

Les restrictions techniques imposées à Ferrari depuis Bakou

Article suivant

Verstappen : Si Red Bull ne progresse pas, ce sera "une autre histoire"

Verstappen : Si Red Bull ne progresse pas, ce sera "une autre histoire"
Charger les commentaires
Un calendrier de 23 Grands Prix en péril Prime

Un calendrier de 23 Grands Prix en péril

Après l’annonce de l’annulation du Grand Prix de Singapour à cause des restrictions sanitaires en vigueur, la Formule 1 cherche des alternatives pour conserver un calendrier de 23 courses. Mais ce projet audacieux est-il voué à l’échec ?

Quand Alesi, cheval fougueux de la F1, a rejoint le Cheval Cabré Prime

Quand Alesi, cheval fougueux de la F1, a rejoint le Cheval Cabré

Jean Alesi a immédiatement marqué la Formule 1 lors de ses débuts avec Tyrrell, mais sa décision de rejoindre Ferrari plutôt que Williams en 1991 était une erreur de jugement, dans une saison au cours de laquelle les luttes politiques internes ont miné le développement de la monoplace...

Formule 1
11 juin 2021
Riccardo Patrese, le véritable gentleman sans ego Prime

Riccardo Patrese, le véritable gentleman sans ego

Les pilotes ont tendance à être égoïste, mais pas Riccardo Patrese. Retour sur la carrière d'un véritable gentleman.

Formule 1
9 juin 2021
Les notes du Grand Prix d'Azerbaïdjan 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Azerbaïdjan 2021

Après le Grand Prix d'Azerbaïdjan, sixième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
7 juin 2021
Comment Honda a transformé son moteur en rival de Mercedes Prime

Comment Honda a transformé son moteur en rival de Mercedes

Pour la première fois de l'ère turbo hybride, Red Bull mène les deux championnats après sa victoire au Grand Prix de Monaco.

Formule 1
5 juin 2021
Comment Amazon aide à façonner le futur de la F1 Prime

Comment Amazon aide à façonner le futur de la F1

Le partenariat entre la Formule 1 et Amazon Web Services se traduit par de nombreux graphiques servant à approfondir la compréhension des Grands Prix. Mais la discipline cherche également à améliorer le spectacle proposé en piste aux spectateurs.

Formule 1
2 juin 2021
Pourquoi la survie du GP de Monaco n'est pas menacée Prime

Pourquoi la survie du GP de Monaco n'est pas menacée

Les avis sont divisés sur la place du Grand Prix de Monaco au sein du calendrier de la Formule 1. Néanmoins, l'épreuve continue d'offrir un défi unique pour les pilotes et les équipes.

Formule 1
1 juin 2021
Pourquoi les qualifications freinent la progression de Pérez Prime

Pourquoi les qualifications freinent la progression de Pérez

À Monaco, Sergio Pérez a réalisé sa meilleure course depuis qu'il a rejoint Red Bull en s'élançant de la neuvième place sur la grille pour atteindre la quatrième position sous le drapeau à damier.

Formule 1
31 mai 2021