Formule 1
14 août
Événement terminé
28 août
Événement terminé
04 sept.
Événement terminé
11 sept.
Événement terminé
25 sept.
Course en cours . . .
23 oct.
Prochain événement dans
25 jours
31 oct.
Prochain événement dans
33 jours
13 nov.
Prochain événement dans
46 jours
04 déc.
Prochain événement dans
67 jours
C
GP d'Abu Dhabi
11 déc.
EL1 dans
74 jours

Le Brésil ne devrait rien payer à la F1 pour ses 3 prochains GP

partages
commentaires
Le Brésil ne devrait rien payer à la F1 pour ses 3 prochains GP
Par :

Selon les informations de Motorsport-Total.com, la Formule 1 ne va percevoir aucun frais d'inscription au calendrier pour les trois prochains Grands Prix disputés à Interlagos.

Le contrat, qui court jusqu'en 2020, a été prolongé en 2014 et comprenait une série d'accords séparés avec le promoteur de l'épreuve ainsi qu'un arrangement financier avec São Paulo, ville où se trouve l'Autódromo José Carlos Pace, cette dernière étant chargée de couvrir les frais engendrés par l'organisation de la course.

Lire aussi :

Selon nos confrères allemands, si l'accord avec le promoteur a bien été prolongé juste avant le rachat de la discipline par Liberty Media, et donc sous la direction de Bernie Ecclestone, ce n'est en revanche pas le cas de l’engagement financier.

En conséquence, si l'organisation de la course n'est pas en danger, le GP constituant l'avant-dernière épreuve de la saison 2018 et ayant déjà été officiellement inscrit au calendrier 2019, la F1 va devoir se passer des frais d'inscription. Chase Carey, le président du Formula One Group, en aurait ainsi informé les équipes lors d'une réunion qui s'est tenue à Suzuka en marge du GP du Japon.

Ce manque à gagner sur des sommes pouvant parfois représenter jusqu'à plusieurs dizaines de millions de dollars (et estimé ici entre 45 et 90 millions d'euros sur les trois années concernées) va être répercuté dans les primes reçues par les écuries.

La rumeur voudrait que cet "oubli", très étonnant à ce niveau de décision, soit en réalité un cadeau d'adieux d'Ecclestone à ses successeurs...

Renault prépare un tout nouveau moteur pour 2019

Article précédent

Renault prépare un tout nouveau moteur pour 2019

Article suivant

Tost propose la suppression des déflecteurs en F1

Tost propose la suppression des déflecteurs en F1
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Fabien Gaillard