La F1 ne doit pas être "nivelée par le bas" comme l'IndyCar

Selon le directeur de l'écurie Haas, Günther Steiner, la Formule 1 ne devrait pas être "nivelée par le bas" et suivre la voie empruntée par l'IndyCar.

L'IndyCar a introduit un kit aéro commun à toutes les voitures pour 2018, rapprochant de plus en plus la discipline du monotype, même s'il subsiste des domaines de développement comme les suspensions.

Depuis que la nouvelle voiture a été introduite, un nombre de dépassements record a été enregistré sur le circuit urbain de St. Petersburg, alors que l'ovale notoirement difficile de Phoenix s'est lui aussi avéré plus propice aux manœuvres, les pilotes louant la direction prise par le championnat.

C'est en net contraste avec les F1 issues de la dernière réglementation, les efforts pour essayer d'améliorer la situation des dépassements n'ayant pas débouché sur un consensus quand ils ont été au centre des débats.

Quand Motorsport.com a demandé à Steiner son opinion sur la philosophie de l'IndyCar par rapport à celle de la F1, il a répondu : "Je pense que la F1 ne devrait pas tendre vers des monotypes. Si la F1 tend [vers cela], je pense que ce sera la fin de la F1. C'est le pinacle du sport automobile, la technologie reste importante."

"Il faut être très prudent pour ne pas niveler la F1 par le bas. Même si nous ne pensons pas que les gens sont intéressés, beaucoup de personnes sont intéressées par la technologie, et je pense que la F1 est une bonne vitrine technologique."

"Il faut la rendre plus, je dirais, accessible, ensuite au moins les gens sauraient ce que nous faisons, c'est un des objectifs que nous devrions essayer d'attendre mais nous ne devrions pas niveler la F1 par le bas comme l'IndyCar, parce qu'alors on aurait du GP1 et nous savons ce que ça donne."

"Aussi super pensons-nous qu'est l'IndyCar, si [d'autres] catégories aiment ce qui est fait, ce n'est pas comme s'il fallait nous focaliser dessus ; nous devrions nous focaliser sur nous-mêmes et améliorer notre discipline."

Le châssis de l'IndyCar est construit par Dallara, qui bâtit aussi le châssis de l'écurie Haas F1 et fournit ses pièces. Quand Motorsport.com lui a demandé si l'expérience des autres disciplines comme l'IndyCar aidait pour la F1, Steiner d'ajouter : "Je pense que parler avec des gens est toujours bon parce qu'on apprend toujours."

"Si vous ne parlez pas, vous n'apprenez jamais rien et je pense que c'est toujours une bonne chose. Mais je pense que la F1 a une bonne structure en place avec Ross [Brawn, le manager sportif de la F1] à son sommet pour savoir ce qu'est la Formule 1 et quelle est la direction à prendre."

"Pour moi, parler avec tout le monde, même parler à l'IndyCar, de leur expérience, n'est pas une mauvaise chose. Je n'ai jamais dit de ne parler à personne, ils ont tous de bonnes expériences, mais ce que je veux dire c'est que nous n'avons pas besoin d'écouter tous ceux qui nous disent quoi faire."

"Les gens en F1 sont très intelligents, et nous savons où nous devons aller. C'est la façon d'y aller qui est le plus gros problème pour nous, plutôt que ce nous devons faire."

Avec Scott Mitchell

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1 , IndyCar
Équipes Haas F1 Team
Type d'article Actualités
Tags gunther steiner