F3ES - ART Grand Prix : Week-end difficile à Zandvoort

Les courses se suivent mais ne se ressemblent pas à Zandvoort

Les courses se suivent mais ne se ressemblent pas à Zandvoort. ART Grand Prix y avait conquis un spectaculaire doublé en qualifications et en course lors des Masters de Formule 3 mais n’a pas pu rééditer son exploit le week-end dernier. Après des essais libres prometteurs, Valtteri Bottas n’a pu égaler la vitesse de ses rivaux directs en qualifications dont la hiérarchie est toujours primordiale pour le résultat final. Malgré tout son talent et sa détermination, dépasser était impossible et le Finlandais a franchi la ligne d’arrivée en 3ème position, après en avoir gagné une au départ.

Son cinquième podium de la saison en poche, Valtteri a pris des risques qui se justifient par son ambition au championnat et n’a aucun regret vis-à-vis d’une seconde course dont il n’a pas vu l’arrivée. Auteur d’un bon envol départ, il a été percuté dans le premier virage. La collision a rompu une jante, ce qui a provoqué une crevaison.

Alexander Sims a vécu une séance qualificative frustrante qu’il a finie dans un mur de pneus en tentant d’aller chercher une place sur la première ligne après avoir habilement signé un bon temps qui lui assurait une position confortable sur la grille de départ. Alexander a pris un bon départ mais a été bousculé dans le premier virage et a effectué l’intégralité de la course avec un aileron avant endommagé. Malgré la difficulté, l’Anglais a marqué les points de la 4ème place, et ceux de la 5ème le lendemain lui permettent de conserver sa 3ème place au classement général.

Les performances de Jim Pla en essais libres étaient prometteuses mais le week-end du Français a été compromis par une défaillance de ses freins en qualifications.

Valtteri Bottas :


"Encore un week-end frustrant. Nous sommes arrivés à Zandvoort avec l’espoir de continuer sur la lancée des Masters où nous nous étions imposés. Je ne pense pas que j’aurais pu aller beaucoup plus vite en qualifications."

"Mortara et sa voiture ont fait un travail excellent. J’ai pris un bon départ et j’ai dépassé Wittmann très rapidement ; il était plus rapide mais le contenir n’était pas un gros problème sur cette piste. En même temps, j’avais également toutes les peines du monde pour attaquer Mortara et c’est dommage car mon objectif était de réduire un peu l’écart qui me sépare de lui au championnat."

"J’ai pris un bon départ le dimanche mais lorsque vous tentez votre chance il y a toujours une possibilité que ça se termine mal et c’est ce qui est arrivé. Il est inutile de nourrir des regrets, nous devions prendre des risques pour conserver toutes nos chances d’être champion. Je tiens à me rattraper dès Brands Hatch."

Alexander Sims :


"J’aimerais pouvoir dire ce qui était différent des Masters où nous avions été dominants. La température a peut-être joué un rôle mais elle n’explique pas pourquoi nous n’avons pas pu nous battre pour la pole position et pour la victoire."

"Nous avons souffert d’un manque général d’adhérence quoi que nous changions sur l’auto. Mais l’équipe a fait du très bon travail et l’auto était efficace en qualifications."

"J’ai malheureusement souffert de plusieurs drapeaux jaunes avec mon premier train de pneus et avec le second tout allait bien jusqu’à ce que je sorte de la piste. Je n’ai aucun regret car je devais attaquer pour aller chercher la pole position après avoir assuré un bon temps."

"Dans la première course, Vanthoor et moi nous sommes touchés dans le premier virage et ça a abîmé mon aileron avant ce qui m’a empêché d’attaquer et m’a contraint à courir pour limiter les dégâts. J’ai de nouveau terminé dans les points le lendemain et c’est très positif mais nous devons trouver un peu plus de vitesse et d’adhérence pour pouvoir viser la pole position et la victoire."

Jim Pla :


"Les premiers essais allaient dans le bon sens et j’avais bon espoir de viser une bonne place sur grille de départ mais j’ai rapidement déchanté lorsque mes freins m’ont lâché avec mon premier train de pneus. Le temps de trouver un bon rythme avec le second et la séance était terminée… La première course ?"

"Parti 11ème, arrivé 10ème avec un amortisseur cassé. La seconde a été plus mouvementée avec un départ laborieux et une sortie de piste dans le dernier virage. J’étais distancé à la fin du premier tour mais je suis assez facilement remonté sur le peloton."

"J’étais plus rapide que les pilotes qui le composaient, mais pas suffisamment pour envisager de les dépasser. Dans deux semaines à Brands Hatch il sera impossible de dépasser et d’ici là il faudra impérativement trouver le moyen de bien exploiter les pneus en qualifications."

Frédéric Vasseur :


"Pour ART Grand Prix, Zandvoort était un week-end typique de F3 Euro Series en 2010. Nous sommes compétitifs et nous avions de grandes ambitions après notre doublé des Masters mais nous rentrons chez nous avec un podium et quelques frustrations."

"Il nous manque un ou deux dixièmes de seconde, l’équipe ne pouvait pas faire mieux et son travail est remarquable, tout comme nos pilotes, mais avec nos partenaires nous devons trouver le moyen de changer les choses. Nous ferons de notre mieux à Brands Hatch où notre objectif sera de remporter notre troisième victoire dans le championnat."

[Communiqué d'ART Grand Prix]

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Frederic Vasseur , Alexander Sims , Valtteri Bottas
Équipes ART Grand Prix
Type d'article Actualités