Faut-il déplacer les essais hivernaux vers des pays plus chauds?

Alors que les essais hivernaux viennent de toucher à leur termes, beaucoup s'interrogent sur leur utilité dans des conditions météorologiques souvent trop froides et trop éloignées des conditions de Grand Prix

Alors que les essais hivernaux viennent de toucher à leur termes, beaucoup s'interrogent sur leur utilité dans des conditions météorologiques souvent trop froides et trop éloignées des conditions de Grand Prix. D'autres évoquent un éventuel déménagement sous des conditions climatiques plus clémentes comme au Moyen-Orient ou vers l'hémisphère Sud.

Actuellement, les essais privés se déroulent en Espagne à Jerez et Barcelone, mais les températures fraîches et la pluie ont perturbé la préparation des beaucoup de teams. Martin Whitmarsh, Patron de l'écurie McLaren, évoque ces problèmes, et l'argent que coûterait un tel changement.

En fin de compte, il est insensé de dépenser beaucoup d'argent pour des tests qui ne donnent pas de réponses à nos questions”, explique le patron de l'écurie McLaren.

Il est clair que l'alternative c’est d'aller au Moyen-Orient ou d'aller dans l'hémisphère sud, où il fait plus chaud pendant l'hiver.

Mais, il y a évidemment un coût et un facteur de logistique à cela, ce qui explique pourquoi les équipes sont contre,” conclut Whitmarsh.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Martin Whitmarsh
Équipes McLaren
Type d'article Actualités