Felipe Massa boucle la boucle (1/2)

Souvenez-vous, c’était il y a 10 ans

Souvenez-vous, c’était il y a 10 ans. Felipe Massa est un jeune loup arrivé chez Sauber, et en dépit d’un style quelque peu brouillon, le Brésilien montre une pointe de vitesse impressionnante, et s’inscrit dans la catégorie “espoir”, dans la lignée de Kimi Räikkönen, l’ayant précédé dans le team helvétique.

En 2002, Rubens Barrichello est critiqué par la presse et n’est plus, aux yeux de beaucoup d’observateurs, l’homme dont Ferrari a besoin. Pas sûr, non plus, que Rubinho n’accepte bien plus longtemps le statut de lieutenant de Schumacher, condition sine-qua-none pour piloter la Ferrari N°2.

Nombreux sont ainsi les bruits de couloir mentionnant une passerelle possible entre Sauber, motorisé par Ferrari, et la Scuderia, à qui l’on ne peut refuser la cession d’un jeune pilote quand on est une équipe de milieu de grille pouvant réaliser une importante plus-value.

Contraint de nier les contacts avec Ferrari, dont il ne se dit pas au courant, Massa, qui n’humilie pas Heidfeld comme Räikkönen pouvait parfois le faire, admet cependant que piloter une voiture rouge est un rêve, mais que son présent est avec Sauber, où il souhaite faire de son mieux et se façonner pour un défi ultérieur.

Apprendre n’est pas facile mais c’est ce que je fais, et je suis plutôt heureux de mes performances. Wait and see”, disait il y a 10 ans jour pour jour Massa à la presse.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Rubens Barrichello , Kimi Räikkönen , Felipe Massa
Équipes Sauber , Ferrari
Type d'article Actualités