Formule 1
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
28 nov.
-
01 déc.
Événement terminé

Alonso réfléchit à la F1 pour 2021

partages
commentaires
Alonso réfléchit à la F1 pour 2021
Par :
30 oct. 2019 à 14:20

Fernando Alonso va "étudier très minutieusement" la nouvelle réglementation technique et sportive de la Formule 1 pour 2021, envisageant un éventuel retour en Grand Prix.

Fernando Alonso a quitté la F1 à la fin de l'an dernier, et même s'il a conservé un rôle d'ambassadeur pour McLaren, dont il a testé la monoplace 2019, il a insisté sur le fait qu'il ne reviendrait pas dans la catégorie reine du sport automobile. Cependant, le double Champion du monde de Formule 1 laisse entendre qu'il pourrait finalement faire son retour en 2021, lui qui vient de remporter les deux dernières éditions des 24 Heures du Mans, avec une tentative infructueuse aux 500 Miles d'Indianapolis, tandis que les préparatifs pour ses débuts au Dakar vont bon train.

Lire aussi :

"L'an prochain, après le Dakar, je veux me préparer pour une autre tentative à l'Indy 500 avec une bonne préparation, et pour 2021, on verra", commente Alonso. "La Formule 1, avec la nouvelle réglementation, est quelque chose que je dois étudier très minutieusement."

Fernando Alonso, McLaren

La Formule 1 va révéler en grande partie la nouvelle réglementation ce jeudi au Grand Prix des États-Unis, avec l'objectif de resserrer la hiérarchie. Depuis qu'Alonso a annoncé son départ de la F1 l'été dernier, il a répété sa frustration vis-à-vis de la domination de Mercedes, n'étant pas parvenu à monter sur le podium lors de ses quatre saisons chez McLaren, de 2015 à 2018. Cependant, la F1 espérant combler l'écart entre les trois top teams et le milieu de tableau, l'Espagnol se déclare intrigué par une réglementation qui est encore "50/50" dans son esprit.

"Quand [la réglementation] sera confirmée, si je vois la Formule 1 devenir plus intéressante et variée, si ce n'est pas une écurie qui domine comme maintenant, ce pourrait être une possibilité potentielle de revenir", annonce l'intéressé.

Une nouvelle réglementation sportive, technique et financière va donc être dévoilée, avec des monoplaces au design remanié et le tout premier plafond budgétaire, fixé à 175 M$ (158 M€). Cette réglementation sera peaufinée d'ici sa mise en œuvre, tandis que d'autres détails – tels que les primes financières et les accords individuels de chaque équipe – doivent être finalisés dans les mois à venir. Cependant, les objectifs de la F1 correspondent aux changements souhaités par Alonso.

"Ils doivent équilibrer les équipes, ils doivent équilibrer les coûts, ils doivent rendre ça plus juste pour tout le monde. Ils doivent faire plus de pièces standards pour les écuries. Si l'on fait ça, je pense que les équipes seront plus proches les unes des autres", conclut-il.

Propos recueillis par David Evans

Article suivant
Mercedes et Red Bull se méfient du contrôle du plafond de dépenses

Article précédent

Mercedes et Red Bull se méfient du contrôle du plafond de dépenses

Article suivant

Vettel : "Je ne sais pas" si je finirai ma carrière chez Ferrari

Vettel : "Je ne sais pas" si je finirai ma carrière chez Ferrari
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Fernando Alonso Boutique
Auteur Scott Mitchell