Fernando Alonso savait que le Canada "était pour McLaren"

Fernando Alonso ne regrette décidemment pas sa course du Canada, qui le vit rétrograder en fin de GP en dehors d’une position sur le podium, au terme d’une stratégie à un arrêt

Fernando Alonso ne regrette décidemment pas sa course du Canada, qui le vit rétrograder en fin de GP en dehors d’une position sur le podium, au terme d’une stratégie à un arrêt.

Semblant en mesure de jouer la victoire face à Hamilton et Vettel, Alonso a pris la décision de rester en piste avec sa Ferrari pendant 51 boucles, chaussé des pneus tendres P Zero Jaunes.

Le double Championnat du Monde est très satisfait de sa performance et se réjouit de la bonne forme de Ferrari, et fait abstraction de la perte du leadership au championnat.

Nous savions que le GP du Canada était une course pour McLaren. En arrivant au Canada, personne ne pensait à la victoire ou à la deuxième place. Nous visions la troisième ou la quatrième place. On parlait de ramener 12 ou 15 points. Nous en avons 10, c’est parfait”, a ainsi déclaré Alonso.

Personne ne va gagner le championnat en sept courses, il en reste encore beaucoup”, rappelle l’Espagnol, qui depuis le début de l’exercice, voit la saison comme un tout. “Mais, si vous ne marquez pas des points importants à chaque course vous pouvez perdre le championnat”.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Fernando Alonso
Équipes McLaren , Ferrari
Type d'article Actualités