Ferrari a jugé l'attitude de Red Bull "terriblement offensante"

Sergio Marchionne, le président de Ferrari, a qualifié “d’offensante” l’affirmation faite par l’écurie Red Bull Racing qu’elle avait obligatoirement droit à un moteur compétitif pour 2016.

Suite à la dégradation de ses relations avec Renault, Red Bull a tenté d’obtenir des unités de puissance de la part de Mercedes, Ferrari et Honda ; une demande refusée par chacun des trois motoristes.

Lors de la traditionnelle conférence de presse de fin d'année organisée lundi à Maranello, Sergio Marchionne a déclaré avoir décliné l’offre de s’associer avec Red Bull, considérant que cette écurie était “trop dangereuse”.

Marchionne a aussi affirmé avoir été choqué par les propos tenus par les dirigeants de Red Bull Racing, qui ont prétendu qu’un motoriste devait obligatoirement leur fournir ses meilleurs moteurs.

L’écurie Red Bull est incomplète,” déclare Marchionne. “Car si vous fabriquez un excellent châssis, mais que vous ne disposez pas d’un bon moteur, alors votre écurie est incomplète”.

Il faut un bon moteur et un bon châssis. Sans moteur, vous resterez dans le garage. Vous devez donc passer un accord avec un motoriste. Je trouve terriblement offensant cette requête qu’un motoriste doive fournir un moteur performant à une écurie qui est déjà terriblement compétitive”.

Interrogé encore une fois pour savoir pourquoi les pourparlers avec Red Bull avaient été rompus, Marchionne répond : “La raison pour laquelle ces discussions avec Red Bull n’ont pas abouti est qu’au vu des progrès que nous avons effectués en 2015, il aurait été dangereux de fournir notre moteur à une équipe aussi compétente que Red Bull."

“Mon job est de protéger Ferrari. La possibilité de nous voir battre Mercedes avec l’aide de Red Bull ne m’intéresse pas. Ce qui m’intéresse est de voir Ferrari gagner”, termine-t-il.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Équipes Red Bull Racing , Ferrari
Type d'article Actualités
Tags marchionne