Formule 1
03 juil.
Événement terminé
10 juil.
Événement terminé
17 juil.
Événement terminé
C
GP du 70e Anniversaire
07 août
EL1 dans
19 Heures
:
38 Minutes
:
32 Secondes
04 sept.
EL1 dans
28 jours
11 sept.
Prochain événement dans
35 jours
25 sept.
EL1 dans
49 jours
C
GP de l'Eifel
09 oct.
Prochain événement dans
63 jours
23 oct.
Prochain événement dans
77 jours
31 oct.
Prochain événement dans
85 jours

Ferrari abandonne l'appel de la pénalité de Vettel mais ne désarme pas

partages
commentaires
Ferrari abandonne l'appel de la pénalité de Vettel mais ne désarme pas
Par :
13 juin 2019 à 19:24

Après avoir notifié sa volonté d'interjeter appel de la sanction infligée à Sebastian Vettel lors du GP du Canada, la Scuderia Ferrari a annoncé qu'elle n'irait pas au bout du processus. L'écurie envisage désormais un réexamen officiel de l'incident.

La notification à la FIA ayant été faite dimanche soir, heure européenne, la date butoir pour effectivement lancer l'appel était fixée à ce jeudi soir. Comme Motorsport.com vous l'avait annoncé, Ferrari a renoncé à emprunter cette voie. Il y avait en effet très peu de chance que l'appel soit accepté car les pénalités en temps infligées en course font partie des sanctions qui ne peuvent en faire l'objet.

Cependant, l'écurie n'a pas encore abandonné tout recours. La Scuderia envisage en effet une requête officielle en révision de l'incident sur la base de nouveaux éléments qu'elle rassemble. Le Code Sportif International de la FIA donne aux concurrents cette possibilité, s'ils fournissent un "élément nouveau, significatif et pertinent" qui n'était pas disponible au moment où la décision a été prise.

Lire aussi :

L'avantage de cette procédure est qu'elle peut intervenir dans les 14 jours qui suivent la publication finale du classement de l'épreuve. En pratique, cela veut dire que Ferrari a jusqu'au dimanche soir du Grand Prix de France pour décider de déposer sa requête.

L'article 14.1.1 du Code Sportif International de la FIA indique : "Dans les compétitions d'un championnat, d'une coupe, d'un trophée, d'un challenge ou d'une série de la FIA, ou d’une série internationale, en cas de découverte d'un élément nouveau, significatif et pertinent qui n’était pas à la disposition des parties introduisant le recours au moment de la compétition concernée, les commissaires sportifs ayant ou non statué, ceux‐ci ou, en cas de défaillance, ceux qui seront désignés par la FIA, devront se réunir (en personne ou par d’autres moyens) à la date qu'ils arrêteront en convoquant la ou les partie(s) concernée(s) pour recevoir toute explication utile et juger à la lumière des faits et éléments exposés."

Si Ferrari décide de déposer sa requête en révision, elle devra alors présenter les nouveaux éléments de preuve dont il dispose, lesquels seront ensuite évalués par les commissaires du GP du Canada ou par des remplaçants nommés par la FIA si besoin.

Haas a autorisé Magnussen à disputer les 24 Heures du Mans

Article précédent

Haas a autorisé Magnussen à disputer les 24 Heures du Mans

Article suivant

Le règlement 2021 de la F1 reporté à octobre, en présence d'Hamilton

Le règlement 2021 de la F1 reporté à octobre, en présence d'Hamilton
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP du Canada
Pilotes Sebastian Vettel Boutique
Équipes Ferrari Boutique
Auteur Fabien Gaillard