Formule 1
03 juil.
Événement terminé
10 juil.
Événement terminé
17 juil.
Événement terminé
14 août
EL3 dans
15 Heures
:
50 Minutes
:
15 Secondes
04 sept.
EL1 dans
20 jours
11 sept.
Prochain événement dans
27 jours
25 sept.
EL1 dans
41 jours
C
GP de l'Eifel
09 oct.
Prochain événement dans
55 jours
23 oct.
Prochain événement dans
69 jours
31 oct.
Prochain événement dans
77 jours

Ferrari admet que les règles moteur lui ont coûté de la performance

partages
commentaires
Ferrari admet que les règles moteur lui ont coûté de la performance
Par :
Co-auteur: Fabien Gaillard
17 juil. 2020 à 13:40

Le responsable de Ferrari en F1, Mattia Binotto, a admis pour la première fois clairement que le moteur de l'équipe italienne a été limité par les nouvelles règles FIA introduites en 2020.

Jusqu'ici, Mattia Binotto se montrait évasif concernant l'impact des limitations réglementaires, et de l'enquête menée par la FIA ayant abouti au fameux accord secret révélé en début d'année, sur l'unité de puissance Ferrari. Le dirigeant italo-suisse se concentrait principalement sur un problème de traînée aérodynamique trop importante sur la SF1000, particulièrement handicapant en ligne droite.

Lire aussi :

Cependant, en dépit d'un package d'évolutions aéro introduit lors du GP de Styrie, les données récoltées par les rivales ont suggérée que la Scuderia avait clairement perdu son avantage en vitesse de pointe. "Je pense que les règles sont très difficiles et complexes", a déclaré Binotto.

"Je pense qu'il y a des domaines réglementaires où des clarifications sont peut-être encore nécessaires. C'est un processus en cours, qui a toujours existé par le passé, et qui va exister à l'avenir. Depuis l'an passé, beaucoup de DT [directives techniques de la FIA] ont été publiées, clarifiant des zones de la réglementation. Je pense qu'au travers de ces DT, nous avons dû nous adapter."

"Je ne crois pas qu'il s'agisse seulement de Ferrari, je pense que concernant la puissance cette saison la plupart des autres constructeurs ont dû s'adapter. Ferrari a clairement eu à s'adapter, et le simple fait d'avoir perdu une partie de nos performances nous a fait perdre de l'avance. Je pense que nous avons maintenant une situation plus claire dans certains domaines de la réglementation, et j'espère que cela continuera si nécessaire à l'avenir."

Voir aussi :

Binotto met également en avant le fait que la fermeture des usines, liée à la pandémie et/ou décrétée par la FIA lors du confinement a empêché Ferrari d'améliorer le moteur en 2020. "Le développement du moteur ou de l'unité de puissance est un processus en cours qui n'a jamais cessé depuis 2012, qui est probablement le moment où nous avons commencé à développer ces moteurs."

"Désormais, cela fait longtemps que nous les développons. Nous faisions également du développement pour cette saison que nous n'allons pas pouvoir introduire cette année en raison de la longue période de fermeture des usines avant le début de saison, ce qui n'a pas été le cas pour tous les motoristes. Nous essaierons de le développer autant que possible en début de saison prochaine."

"C'est un point. De l'autre côté, comme je l'ai dit, il y a encore des domaines de la réglementation qui doivent être clarifiés, et avec un peu de chance cela peut être fait de façon à ce que, au moins pour l'avenir, il y ait une clarté suffisante pour garantir que nous ayons tous la même compréhension."

Ricciardo va évoquer l'incident avec Stroll lors du briefing des pilotes

Article précédent

Ricciardo va évoquer l'incident avec Stroll lors du briefing des pilotes

Article suivant

EL2 - Vettel pointe en tête, la pluie s'invite en Hongrie

EL2 - Vettel pointe en tête, la pluie s'invite en Hongrie
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Scuderia Ferrari
Auteur Adam Cooper