Ferrari aimerait affiner l’écriture des règles F1 2021

Ferrari estime que les règles F1 2021 sont "un bon point de départ" pouvant encore progresser, sans pour autant avoir totalement exclu la menace d'exercer son droit de veto sur la mise en place de celles-ci.

Ferrari aimerait affiner l’écriture des règles F1 2021

Dans le cadre des accords liant les promoteurs du Championnat du monde de Formule 1 aux équipes, Ferrari dispose d'un droit unique de veto sur les nouvelles règles établies pour la discipline, si la Scuderia n'est pas convaincue que ces changements sont réalisés dans le meilleur intérêt du championnat.

Ferrari a déjà fait savoir ne pas souhaiter devoir utiliser son droit de veto mais agite tout de même cette éventualité comme une menace passive-agressive depuis le début des discussions prolongées. Malgré tout, l'équipe italienne martèle régulièrement qu'elle ne laissera pas passer une réglementation qu'elle estime pouvoir être préjudiciable à l'ADN de la discipline… dont Ferrari fait partie !

Mattia Binotto, directeur de l'écurie, a voté en faveur des règles lors du Conseil Mondial du Sport Automobile de la FIA, mais l'équipe garde ses options ouvertes alors qu'un certain degré d'affinement des règles est encore attendu. Un porte-parole de Ferrari a indiqué que "ce qui a été voté est un bon point de départ, et nous allons continuer à travailler ensemble pour l'améliorer".

Lire aussi :

Binotto avait fait savoir avec clarté la semaine dernière qu'il attendait un réel travail collectif des équipes pour s'assurer du fait que les accords prennent la bonne direction. "Je pense que l'affinage des règles est un processus qui ne cesse jamais", a-t-il déclaré à Motorsport.com. "Même avec les réglementations actuelles, nous les changeons à chaque opportunité. Il demeure beaucoup à améliorer. C'est vrai que tout est très frais. Il reviendra aux équipes de collaborer et à la F1 de s'assurer que nous adressons chaque doute individuel. Je suis assez certain que quoi qui soit publié aura besoin d'être affiné avant le début de l'année 2021 et même après."

De son côté, Pat Symonds, qui a été au cœur du travail mis en place par Ross Brawn en tant que directeur technique de la F1, estime que "tout le monde devrait réaliser qu'aujourd'hui ne marque pas le terme du processus, et qu'il s’agit d'un point de passage". Figure d'autorité devant appliquer une main de fer sur la discipline au nom du promoteur Liberty Media et de la FIA, Ross Brawn rétorque tout de même que si changements ils doit désormais y avoir, il ne s'agira de rien de drastique. "Je ne pense pas qu'elles changeront de manière fondamentale", estime-t-il au sujet des règles soumises jeudi. "Il y aura des affinages – il en faut –, mais ils seront réalisés sous le contrôle de l'ISC [le code sportif international]."

Lire aussi :

partages
commentaires
Mercedes savoure ses victoires après des "gifles" en qualifs

Article précédent

Mercedes savoure ses victoires après des "gifles" en qualifs

Article suivant

Les bosses d'Austin inquiètent pour la fiabilité et les pilotes

Les bosses d'Austin inquiètent pour la fiabilité et les pilotes
Charger les commentaires
Les notes du Grand Prix de France 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de France 2021

Après le Grand Prix de France, septième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Qu'est-ce qui empêche les Américains de courir en F1 ? Prime

Qu'est-ce qui empêche les Américains de courir en F1 ?

Lors des 25 dernières années, deux Américains seulement ont couru en Formule 1, sans marquer le moindre point. Qu'est-ce qui explique ce manque de succès dans la catégorie reine du sport automobile ?

Formule 1
20 juin 2021
Frédéric Vasseur, le capitaine idéal pour un navire en F1 Prime

Frédéric Vasseur, le capitaine idéal pour un navire en F1

Deux dixièmes places lors des dernières courses ont permis à Alfa Romeo de se hisser en tête de la lutte parmi les écuries de fond de peloton, mais à plus long terme, l'équipe basée en Suisse a des ambitions bien plus grandes. Avec les nouvelles règles de 2022 qui devraient équilibrer les choses, le patron de l'écurie, Frédéric Vasseur, a de bonnes raisons d'être optimiste, comme il l'a expliqué à Motorsport.com dans une interview exclusive.

Formule 1
19 juin 2021
Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc Prime

Comment Ferrari a donné tort à Charles Leclerc

Ferrari a impressionné en signant la pole position à Monaco et à Bakou. Voici comment la Scuderia a redressé la barre après une saison 2020 difficile.

Formule 1
18 juin 2021
Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1 Prime

Ces moments de joie qui soulignent le problème majeur de la F1

Les victoires tant attendues des anciens pilotes de Formule 1 Marcus Ericsson et Kevin Magnussen le week-end dernier, respectivement en IndyCar et en IMSA, ont rappelé à la F1 ce qui lui manque. Mais avec les nouvelles règles visant à équilibrer le plateau, l'optimisme renaît quant à la possibilité pour davantage de pilotes de lutter pour des succès autrefois inespérés.

Formule 1
17 juin 2021
Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites Prime

Ces ruses autour des pneus qui vont désormais être interdites

Les conclusions de Pirelli sur les défaillances des pneus à Bakou n'ont pas complètement rejeté la faute sur les équipes, mais la fermeté de la réponse de la FIA laisse peu de place au doute.

Formule 1
16 juin 2021
L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1 Prime

L'heure a sonné pour l'outil de conception le plus fiable de la F1

Le travail en soufflerie constitue le fondement du développement aérodynamique d’une Formule 1. Cependant, les progrès de la recherche virtuelle annoncent la disparition de cet outil coûteux et compliqué.

Formule 1
15 juin 2021
Comment Pérez fait face à la complexe culture Red Bull Prime

Comment Pérez fait face à la complexe culture Red Bull

Sergio Pérez a passé la majorité de sa carrière à piloter en milieu de peloton, se demandant s'il aurait un jour une chance d'accéder à une équipe de pointe. Red Bull lui a donné cette opportunité, et bien que la vie au sommet soit difficile, le vainqueur de Bakou fait tout ce qu'il faut pour s'entendre avec Max Verstappen.

Formule 1
14 juin 2021