Ferrari: Alonso est ravi, Massa beaucoup moins

Fernando Alonso a longtemps semblé en mesure de damer le pion aux deux Red Bull pour le gain de la pole position aujourd'hui en Corée, mais le pilote Ferrari s'élancera finalement depuis la troisième place sur la grille

Fernando Alonso a longtemps semblé en mesure de damer le pion aux deux Red Bull pour le gain de la pole position aujourd'hui en Corée, mais le pilote Ferrari s'élancera finalement depuis la troisième place sur la grille. Une position qui lui convient et qui lui permettra de partir du côté propre de la piste ce qui pourrait être un avantage au moment du départ.

Pour Felipe Massa, c'est la frustration. Le Brésilien était satisfait du comportement de sa monoplace en Q2 mais n'a pas été en mesure d'en tirer profit dans la dernière partie des qualifications. Le voilà relégué en sixième position, et du côté sale qui plus est.

Fernando Alonso, 3ème :


"Je suis satisfait de la façon dont les choses se sont déroulées en qualification et je pense que j'ai montré tout le potentiel de notre voiture. En Q1, j'ai senti que nous pourrions être vraiment compétitifs, ce qui a ensuite été confirmé en Q2 et en Q3."

"Avec la pole qui m’a échappé je pense qu’il vaut mieux être troisième qu’autre part parce que partir du côté sale serait plus difficile. Nous nous attendions à ce que les Red Bull soient très fortes, ce n’est pas par hasard s’ils ont signé 14 poles en 17 courses cette année. Cependant, l'écart est assez faible, ce qui montre que demain nous pouvons être dans la lutte."

"Nous devons prendre un bon départ sans prendre trop de risques au premier virage, car dans la course, tout peut arriver et la chose la plus importante sera de terminer. En théorie, il y a quelques endroits où les dépassements semblent possibles, mais nous devrons attendre demain pour voir si c'est vraiment le cas."

"La dégradation des pneumatiques semble plus élevée que sur d’autres pistes, donc nous aurons besoin de faire un bon travail dans leur gestion et en termes de stratégie: les tendres offrent plus d'adhérence que les durs. Peut-être que certains effectueront plus d’un arrêt aux stands."

"Après il y a aussi l’inconnue par rapport à la météo, mais la situation est nettement meilleure qu’à Suzuka, l’écart avec les Red Bull est plus petit et certains de nos rivaux comme Hamilton ou Kubica sont derrière nous."

Felipe Massa, 6ème:


"Je ne suis pas content, surtout parce que la sixième place signifie que je dois m’élancer du côté sale de la piste, ce qui est un handicap important sur une piste aussi sale."

"J’étais satisfait en Q2 parce que la voiture était plus performante qu’hier et je pensais que je pouvais me battre pour les avant-postes. Malheureusement j’ai eu du trafic dans mon tour rapide en Q3. C’est dommage car la voiture marchait bien."

"La situation en termes d'adhérence s'est améliorée, même avec les pneus durs et je m'attends à ce que cette tendance continue demain. Je m'attends à une course très dure S’il pleut, ça pourrait être plus glissant étant donné l'état de la surface de la piste."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Fernando Alonso , Felipe Massa
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités