Ferrari fait à nouveau appel sur le dossier Vettel/Mexico

Alors que la probabilité paraissait faible, Ferrari a décidé de faire appel du rejet de la FIA d’étudier à nouveau la pénalité infligée à Sebastian Vettel à l’issue du Grand Prix du Mexique.

Malgré la demande formulée par la Scuderia jeudi, et après une téléconférence organisée vendredi avec les commissaires du Grand Prix du Mexique, les représentants de Ferrari et ceux de Red Bull Racing, la FIA a refusé de revenir sur la sanction.

L’écurie italienne estimait que de nouvelles preuves existaient pour démontrer que Sebastian Vettel n’était pas en tort dans sa défense en piste face à Daniel Ricciardo, alors que les deux pilotes étaient à la lutte pour la quatrième place en fin de course à Mexico. Une quatrième place qui allait devenir la troisième, suite à une autre sanction infligée à Max Verstappen.

Une décision antérieure ne peut être réétudiée que si de nouveaux éléments entrent en ligne de compte. La FIA a estimé que ce n’était pas le cas, mais la procédure permet à Ferrari de faire appel. Cette décision de l’équipe de Maranello lui permet de prendre le temps de la réflexion, et il n’est pas impossible que la démarche soit abandonnée par la suite.

Ferrari justifie sa position dans ce dossier depuis jeudi dans le but d’obtenir plus de clarté sur ce genre d’incidents à l’avenir.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP du Mexique
Sous-évènement Course
Circuit Autodromo Hermanos Rodriguez
Pilotes Sebastian Vettel , Daniel Ricciardo
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités
Tags appel, commissaires, fia, pénalité