Ferrari : Les arrêts au stand ne seront pas plus lents

Si les mesures sanitaires mises en place en raison de la pandémie de COVID-19 révolutionnent bien des choses pour les écuries, les arrêts au stand ne devraient pas être affectés.

Ferrari : Les arrêts au stand ne seront pas plus lents

À partir de la semaine prochaine et du premier Grand Prix de cette étrange saison 2020, les écuries vont devoir composer avec un protocole sanitaire lourd qui affectera leur manière de travailler. Parmi les nombreuses mesures mises en place figure une limite de 80 personnes pour chaque équipe, qui vient s'ajouter à d'autres règles telles que le port d'un équipement de protection personnel (PPE), l'application de la distanciation physique ou encore la généralisation des tests. Le concept de "bulle" a également été pensé afin de séparer les groupes et de limiter les interactions. Une idée qui a même été poussée plus loin en interne par Ferrari, qui va séparer les membres travaillant de chaque côté du garage.

Lire aussi :

Andy Green l'expliquait récemment chez Racing Point, tout ceci affectera les procédures habituelles, notamment en ralentissant le travail fourni par les mécaniciens. Le directeur technique de l'équipe britannique estime ainsi qu'il faudra désormais deux fois plus de temps pour remplacer l'unité de puissance d'une monoplace. En revanche, s'il est un point sur lequel la donne ne devrait pas être altérée, c'est celui des arrêts au stand. Selon le directeur sportif de Ferrari, Laurent Mekies, les différentes restrictions évoquées ci-dessus n'auront aucune incidence sur cette part essentielle des Grands Prix.

"Nous avons une limite [de personnel] qu'il n'y avait pas avant, avec 80 personnes au total", rappelle le Français. "Nous avons donc dû retirer essentiellement des personnes qui n'étaient pas du domaine technique. Ainsi, les opérations pour les arrêts au stand et l'ingénierie ne sont pas trop affectées. Elles le sont un peu car, par sens des responsabilités, nous avons essayé d'emmener le moins de personnes possible sur les circuits, quelle que soit la limite. Mais globalement, vous ne verrez pas de gros changement quant au nombre de personnes impliquées pour un arrêt au stand ou pour d'autres opérations."

"Nous avons réduit le nombre pour faire autant de choses que possible à distance. Comme vous le savez, nous avons ce que nous appelons le 'garage parallèle' [à Maranello], le garage à distance, en soutien de nos opérations. Tout ce que nous pouvons faire à distance, nous le faisons. Comme je suis certain que les autres équipes le font, ainsi que la FIA. Mais en ce qui concerne les arrêts au stand, vous verrez toujours la même chose."

Propos recueillis par Jonathan Noble  

partages
commentaires

Voir aussi :

Tests F1 : qui a roulé et comment avant la reprise ?

Article précédent

Tests F1 : qui a roulé et comment avant la reprise ?

Article suivant

Williams cherche "la meilleure issue pour l'équipe"

Williams cherche "la meilleure issue pour l'équipe"
Charger les commentaires
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021
La culture de Red Bull, un poids dans sa politique Prime

La culture de Red Bull, un poids dans sa politique

La stratégie par défaut de Red Bull, qui consiste à provoquer des réactions sur les réseaux sociaux chaque fois qu'elle ne parvient pas à obtenir ce qu'elle veut, fait beaucoup de bruit, mais n'a pas vraiment généré de résultats positifs pour l'équipe. Il est temps d'essayer une meilleure tactique.

Formule 1
12 sept. 2021
Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson Prime

Monza, la fin tragique de Ronnie Peterson

Le Grand Prix d'Italie, à Monza, résonne aussi comme un rappel dramatique de l'accident qui fut fatal à Ronnie Peterson. C'était le 11 septembre 1978, il y a 43 ans.

Formule 1
11 sept. 2021
Comment le nouveau carter de boîte Ferrari améliore son aéro Prime

Comment le nouveau carter de boîte Ferrari améliore son aéro

La saison 2021 de la Formule 1 a posé des défis sans précédent aux équipes, car l'impact de la pandémie de COVID-19 les a empêchées de produire des voitures entièrement nouvelles.

Formule 1
10 sept. 2021
Zandvoort, source d'inspiration pour l'avenir des circuits Prime

Zandvoort, source d'inspiration pour l'avenir des circuits

Les virages inclinés de Zandvoort, qui ont ajouté de l'intrigue à un circuit serré et sinueux, ainsi que les bacs à gravier, ont été les stars du Grand Prix des Pays-Bas. Bien qu'il ne s'agisse pas d'un nouveau concept pour les circuits, il pourrait inspirer d'autres pistes sur la façon de pimenter leurs propres épreuves.

Formule 1
9 sept. 2021