Ferrari : Arrivabene dénonce le manque d'élégance de Mercedes

partages
commentaires
Ferrari : Arrivabene dénonce le manque d'élégance de Mercedes
Par :
9 juil. 2018 à 12:00

"Il faut être élégant et savoir perdre." C'est par ces mots que Maurizio Arrivabene a répondu aux insinuations de Toto Wolff après le Grand Prix de Grande-Bretagne, marqué par un accrochage entre Lewis Hamilton et Kimi Räikkönen.

Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W09, devant Kimi Raikkonen, Ferrari SF71H
Lewis Hamilton, Mercedes-AMG F1,Claudio Albertini, ingénieur Ferrari, Sebastian Vettel, Ferrari et Kimi Raikkonen, Ferrari, sur le podium
Maurizio Arrivabene, Team Principal, Ferrari
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W09, devant Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W09, Kimi Raikkonen, Ferrari SF71H, et le reste du peloton au départ
Toto Wolff, directeur de Mercedes AMG F1
Sebastian Vettel, Ferrari, vainqueur, sur le podium
Valtteri Bottas, Mercedes AMG F1 W09, à la lutte avec Sebastian Vettel, Ferrari SF71H
Sebastian Vettel, Ferrari et Maurizio Arrivabene, directeur de la Scuderia Ferrari
Sebastian Vettel, Ferrari SF71H
Maurizio Arrivabene, directeur, Ferrari
Kimi Raikkonen, Ferrari SF71H, dans les stands
Sebastian Vettel, Ferrari, dans le parc fermé

La tension était vive dimanche soir dans le paddock de Silverstone, après un Grand Prix très animé remporté par Sebastian Vettel. Au centre de toutes les discussions : l'accrochage entre Lewis Hamilton et Kimi Räikkönen, provoqué dans le premier tour par l'erreur du pilote Ferrari.

Si Hamilton a tout de même pu remonter jusqu'à la deuxième place finale, le clan Mercedes a vivement réagi après la course, Toto Wolff se laissant aller à des sous-entendus qui ont été très mal accueillis chez Ferrari. "Comme le dit James Allison, c'est soit délibéré, soit incompétent, à nous de choisir", a lancé le directeur de Ferrari au micro de Sky Sports après la course.

Sebastian Vettel a été le premier à s'étonner de tels propos quelques instants plus tard, alors que Wolff faisait allusion à la fois à l'accrochage Räikkönen-Hamilton mais également à celui entre Bottas et Vettel deux semaines plus tôt au Paul Ricard. C'est finalement Maurizio Arrivabene, dont la parole est parfois rare, qui s'est rendu au micro de Sky Italia pour une mise au point. Le directeur de la Scuderia était en colère en découvrant de telles insinuations, et visiblement encore plus de voir qu'elles pouvaient venir de son ancien directeur technique.

"Je viens clarifier les choses, s'il [Allison] a dit quelque chose comme ça, il devrait avoir honte", s'est emporté Arrivabene. "Il a travaillé de nombreuses années à Maranello, il a reçu de l'argent à Maranello aussi, aujourd'hui il fait son travail, mais il faut être élégant et savoir perdre. Nous sommes en Angleterre ici, ils veulent parfois nous apprendre comment être des gentlemen, ils devraient commencer par eux-mêmes. Vraiment, ça m'ennuie beaucoup."

"Et puis, qui est incompétent ? Kimi ? Qui est-il pour juger ce qu'un pilote fait dans la voiture ? Je peux accepter ça de Jacques [Villeneuve, consultant pour Sky Italia] car il a été pilote, mais de cette personne ? Non." 

Passée l'émotion, Arrivabene est revenu plus précisément sur le départ du Grand Prix, premier moment décisif de la course à Silverstone. L'Italien a également tenu à rafraîchir la mémoire de ses rivaux en rappelant certains antécédents.

"Avant toute chose, [Allison] devrait regarder la télémétrie et comprendre pourquoi son pilote [Hamilton] a malheureusement pris un mauvais départ, perdant immédiatement deux positions", pointe-t-il. "Kimi a pris un bon départ, nous avons les données télémétriques, donc il s'est immédiatement retrouvé au niveau de Hamilton."

"Je voudrais rappeler à tout le monde qu'en Chine, nous avons eu un cas de figure entre Vettel et Verstappen, et personne n'a rien dit, tout allait bien. Je veux faire passer un message : c'était une belle bagarre, je pense que le public l'a appréciée, il y en aura d'autres et Mercedes en remportera probablement. C'est une leçon à tirer pour rester élégant, ce qui n'a pas été leur cas."

Article suivant
Hamilton : "J'avais du mal à tenir debout" après la course

Article précédent

Hamilton : "J'avais du mal à tenir debout" après la course

Article suivant

Hamilton accepte les excuses de Räikkönen

Hamilton accepte les excuses de Räikkönen
Charger les commentaires
Soyez le premier à recevoir
toute l'actu