Formule 1
03 juil.
Événement terminé
10 juil.
Événement terminé
17 juil.
Événement terminé
14 août
EL3 dans
15 Heures
:
39 Minutes
:
53 Secondes
04 sept.
EL1 dans
20 jours
11 sept.
Prochain événement dans
27 jours
25 sept.
EL1 dans
41 jours
C
GP de l'Eifel
09 oct.
Prochain événement dans
55 jours
23 oct.
Prochain événement dans
69 jours
31 oct.
Prochain événement dans
77 jours

Binotto : "C'est le moment d'être unis" chez Ferrari

partages
commentaires
Binotto : "C'est le moment d'être unis" chez Ferrari
Par :
12 juil. 2020 à 15:06

Le directeur de Ferrari ne souhaite pas s'attarder sur la responsabilité des pilotes dans l'accrochage du premier tour au GP de Styrie, appelant à l'unité alors que la Scuderia traverse une période de crise.

Le Grand Prix de Styrie a tourné court pour Ferrari, où Charles Leclerc et Sebastian Vettel se sont accrochés dans le premier tour et ont tous les deux abandonné. Rapidement, le Monégasque a reconnu sa pleine responsabilité dans l'incident, avouant avoir "fait le con". Inévitablement, les démons d'Interlagos 2019 ont ressurgi, mais il convient de rappeler que les deux situations sont difficilement comparables.

Directeur de la Scuderia, Mattia Binotto s'est entretenu avec les deux hommes avant de s'adresser à la presse. Il retient surtout au micro de Canal+ "la conclusion d’un week-end très difficile" et ne souhaite pas s'attarder sur la responsabilité de Leclerc car il la juge"très nette dans la dynamique". 

"Je crois qu'il n'y a pas grand-chose à dire aux pilotes", a-t-il ajouté au micro de Sky Sports. "C'est une manière douloureuse de conclure une course, après seulement deux tours. Je crois que c'est la pire conclusion pour un très mauvais week-end, un week-end très difficile pour nous. Je crois que ce n'est pas le moment de chercher des responsabilités ou d'accuser qui que ce soit, c'est le moment d'être unis. Nous avons les bonnes personnes à l'usine pour progresser dès que possible."

Lire aussi :

Si la manœuvre de Leclerc était clairement trop optimiste, ce qu'a concédé le pilote Ferrari, Binotto sait qu'une telle situation aurait été évitable si les deux monoplaces avaient pu mieux se qualifier. "Quand on part en milieu de grille, beaucoup de choses peuvent se passer", rappelle-t-il. 

Ferrari avait introduit plusieurs nouveautés sur sa monoplace ce week-end, dans l'espoir de progresser sur le plan de la performance. Cependant, la Scuderia est passé à travers sa séance de qualifications sous la pluie, tandis que cette course rapidement avortée est un coup dur non seulement mathématique mais aussi technique, puisque l'incidence des évolutions sur le rythme de course n'a pas pu être observée. 

Après les deux premières courses de la saison, l'écurie de Maranello pointe au cinquième rang du championnat constructeurs avec seulement les 19 points inscrits la semaine passée. 

Pérez élu "Pilote du Jour" du GP de Styrie 2020

Article précédent

Pérez élu "Pilote du Jour" du GP de Styrie 2020

Article suivant

Norris : finish de folie et troisième place au championnat !

Norris : finish de folie et troisième place au championnat !
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Styrie
Catégorie Course
Lieu Red Bull Ring
Pilotes Sebastian Vettel Boutique , Charles Leclerc
Équipes Ferrari Boutique
Auteur Basile Davoine