Binotto : "C'est le moment d'être unis" chez Ferrari

Le directeur de Ferrari ne souhaite pas s'attarder sur la responsabilité des pilotes dans l'accrochage du premier tour au GP de Styrie, appelant à l'unité alors que la Scuderia traverse une période de crise.

Binotto : "C'est le moment d'être unis" chez Ferrari

Le Grand Prix de Styrie a tourné court pour Ferrari, où Charles Leclerc et Sebastian Vettel se sont accrochés dans le premier tour et ont tous les deux abandonné. Rapidement, le Monégasque a reconnu sa pleine responsabilité dans l'incident, avouant avoir "fait le con". Inévitablement, les démons d'Interlagos 2019 ont ressurgi, mais il convient de rappeler que les deux situations sont difficilement comparables.

Directeur de la Scuderia, Mattia Binotto s'est entretenu avec les deux hommes avant de s'adresser à la presse. Il retient surtout au micro de Canal+ "la conclusion d’un week-end très difficile" et ne souhaite pas s'attarder sur la responsabilité de Leclerc car il la juge"très nette dans la dynamique". 

"Je crois qu'il n'y a pas grand-chose à dire aux pilotes", a-t-il ajouté au micro de Sky Sports. "C'est une manière douloureuse de conclure une course, après seulement deux tours. Je crois que c'est la pire conclusion pour un très mauvais week-end, un week-end très difficile pour nous. Je crois que ce n'est pas le moment de chercher des responsabilités ou d'accuser qui que ce soit, c'est le moment d'être unis. Nous avons les bonnes personnes à l'usine pour progresser dès que possible."

Lire aussi :

Si la manœuvre de Leclerc était clairement trop optimiste, ce qu'a concédé le pilote Ferrari, Binotto sait qu'une telle situation aurait été évitable si les deux monoplaces avaient pu mieux se qualifier. "Quand on part en milieu de grille, beaucoup de choses peuvent se passer", rappelle-t-il. 

Ferrari avait introduit plusieurs nouveautés sur sa monoplace ce week-end, dans l'espoir de progresser sur le plan de la performance. Cependant, la Scuderia est passé à travers sa séance de qualifications sous la pluie, tandis que cette course rapidement avortée est un coup dur non seulement mathématique mais aussi technique, puisque l'incidence des évolutions sur le rythme de course n'a pas pu être observée. 

Après les deux premières courses de la saison, l'écurie de Maranello pointe au cinquième rang du championnat constructeurs avec seulement les 19 points inscrits la semaine passée. 

partages
commentaires
Pérez élu "Pilote du Jour" du GP de Styrie 2020

Article précédent

Pérez élu "Pilote du Jour" du GP de Styrie 2020

Article suivant

Norris : finish de folie et troisième place au championnat !

Norris : finish de folie et troisième place au championnat !
Charger les commentaires
Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes Prime

Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes

Le plafonnement des budgets en Formule 1 a été présenté comme le sauveur de plusieurs équipes et a contribué à garantir leur viabilité pour les investisseurs. Mais il existe déjà un autre mécanisme qui a eu le même effet et qui dissuade fortement ceux qui ont les moyens de créer seuls une nouvelle équipe.

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux" Prime

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux"

Qui mieux que le directeur technique d'Alfa Romeo pour décrire avec précision les enjeux majeurs auxquels est confrontée l'écurie pour préparer 2022 ? Motorsport.com s'est longuement entretenu avec Jan Monchaux.

Formule 1
20 sept. 2021
Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

Formule 1
19 sept. 2021
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021