Ferrari : Comme au bon vieux temps...

La Scuderia Ferrari est revenue aux avant-postes après deux Grands Prix difficiles en Espagne et en Grande-Bretagne

La Scuderia Ferrari est revenue aux avant-postes après deux Grands Prix difficiles en Espagne et en Grande-Bretagne.

Fernando Alonso semblait le mieux placé pour venir tenir la dragée haute à Sebastian Vettel, mais après le départ c'est Felipe Massa qui tirait les marrons du feu pour s'emparer de la tête de la course.

L'intérêt de l'équipe l'emportant sur celui du pilote, c'est donc Fernando Alonso qui est passé le premier sous le drapeau à damiers devant son équipier Felipe Massa, suite à un dépassement des plus controversés...

Fernando Alonso, 1er:


"C'est une victoire très importante, qui vient après des semaines de travail acharné de l'équipe, qui a poussé pour rattraper le terrain qui nous sépare de nos principaux rivaux."

"Courses après courses les améliorations effectuées sur la F10 se sont avérées efficaces, ce qui rend la voiture plus compétitive. Je suis très heureux, parce que gagner avec Ferrari est un sentiment très spécial."

"Au début, j'ai été poussé à droite contre le mur par Vettel, dont la seule pensée était de me fermer la porte, tandis que Felipe nous passait tous les deux. Ensuite j'ai essayé de rester près de lui et quand il a eu quelques difficultés, je suis passé. Je suis sûr que Felipe a avant tout pensé au bien de l'équipe et qu'il était inutile de prendre des risques alors que Vettel revenait."

"Il est inutile de faire les comptes pour le championnat. Nous avons montré ce que notre package peut faire dans une course normale et nous devons simplement continuer à travailler, essayer de toujours prendre le maximum de points. Comme je l'ai toujours dit, le décompte final se fera à Abu Dhabi."

Felipe Massa, 2ème:


"Un pilote veut toujours gagner, donc je ne peux pas être complètement heureux avec la deuxième place. Je sais que cette année, l'équipe a perdu trop de points dans les courses précédentes et aujourd'hui il est important de faire le maximum."

"Nous les pilotes devons d'abord penser à l'intérêt de l'équipe et c'est ce que j'ai montré à nouveau aujourd'hui. A mon avis, ce n'était pas un cas de consignes d'équipe: mon ingénieur m'a tenu informé en permanence sur ce qui se passait derrière moi, surtout quand j'étais un peu en difficulté avec les pneus durs. J'ai donc décidé de faire la meilleure chose pour l'équipe, et finir un et deux est le meilleur résultat possible, n'est-ce pas?"

"J'ai pris un excellent départ, le meilleur de la saison. Au début, sur les pneus tendres j'allais très vite, mais ensuite, avec les gommes dures, j'étais incapable de courir à un rythme idéal. Je pense que j'ai prouvé aujourd'hui que lorsque tout est en ordre, je suis un pilote qui peut gagner. Il aurait été agréable de se tenir sur une marche supérieure sur le podium, mais tout de même, je tiens à dédier ce résultat à Fernando Marins, un ami à moi, qui est décédé au début de cette semaine."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Fernando Alonso , Felipe Massa , Sebastian Vettel
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités