Réactions
Formule 1 GP d'Émilie-Romagne

Ferrari décevant en qualifications : "C'est le point faible"

Battu par McLaren lors des qualifications du Grand Prix d'Emilie-Romagne 2024, Ferrari confirme son manque de performance dans l'exercice cette saison.

Charles Leclerc, Ferrari SF-24

Depuis le début de la saison, une rivalité directe s'est mise en place entre Ferrari et McLaren. Après avoir battu l'écurie britannique à Miami lors des qualifications, le Cheval cabré a échoué derrière les deux monoplaces oranges ce week-end à Imola. Charles Leclerc s'élancera de la quatrième place, juste devant son coéquipier, Carlos Sainz.

Au micro de Canal+, le Monégasque est revenu sur la nécessité pour la Scuderia d'améliorer ses performances du samedi. Même si l'écurie italienne a plus de facilité le dimanche que les saisons passées, le manque de performance de la veille peut avoir un impact très important pour la course dominicale.

"En essais libres c'est toujours difficile à juger parce qu'on ne sait jamais à quel point les autres poussent, mais clairement, je pense qu'on poussait peut-être un peu plus que les autres parce qu'en qualifs on a perdu un petit peu la performance. On n'était pas aussi bon que ce à quoi on s'attendait, donc c'est un petit peu décevant."

"On verra demain, je pense qu'en course on est plutôt bien. La qualif, c'est le point faible, donc il faut qu'on réussisse à débloquer cette performance en qualifs parce que ça nous rend le dimanche un petit peu plus compliqué, bien que maintenant la situation soit meilleure le dimanche que le samedi, à l'inverse de l'an dernier. On va se concentrer sur la course. Demain il y a quelques chances de pluie aussi, et il faudra qu'on soit du bon côté des stratégies. On va se concentrer sur tout ça pour essayer de finir ce week-end d'une meilleure manière que ces qualifs."

Carlos Sainz s'attendait à ce que le week-end tourne en faveur des McLaren, qui sont plus performantes sur les tracés avec des virages à moyennes et hautes vitesses. Cependant, le pilote espagnol ne s'attendait pas à être aussi lent avec les pneus tendres, par rapport aux mediums et aux durs.

"En pensant à ce week-end, nous nous y attendions, car Imola est un circuit très McLaren, avec des virages moyens et rapides, ce qui leur convient toujours", avoue Sainz. "Pour notre part, la vérité est qu'avec le pneu tendre, j'ai beaucoup souffert tout au long du week-end. Chaque fois que je mets le tendre, je suis presque plus lent qu'avec le medium et le dur, donc c'est quelque chose que nous devrons analyser. Dans tous les cas c'est en course que les points sont distribués, j'espère qu'avec le pneu medium et le pneu dur ça ira mieux."

 "Le départ sera important, ce n'est pas un circuit très large, donc vous n'avez pas beaucoup d'opportunités au départ, mais nous devons penser positivement et voir comment nous pouvons aller de l'avant. Il y a une chance de podium si nous battons les McLaren, ce dont nous avons besoin en tant qu'équipe."

Lire aussi :

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent La pole de Verstappen sauvée par Hülkenberg selon Red Bull
Article suivant Duels en qualifs F1 : le point au GP d'Émilie-Romagne 2024

Meilleurs commentaires

Il n'y a pas de commentaire pour le moment. Souhaitez-vous en écrire un ?

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France