Ferrari : Déçus mais confiants pour la course

Ferrari s’attendait à réaliser un meilleur début de saison à Melbourne

Ferrari s’attendait à réaliser un meilleur début de saison à Melbourne. Fernando Alonso ne s’est qualifié qu’à la cinquième place et Felipe Massa à la huitième.

L’Espagnol estime cependant que sa cinquième position n’est pas si mauvaise, notamment lorsqu’il se souvient de la performance réalisée par son ami Robert Kubica l’an dernier. Le Polonais avait terminé deuxième du Grand Prix alors qu'il s'élançait neuvième sur la grille.

Fernando Alonso, 5ème :


"De toute évidence, nous ne pouvons pas être heureux de ce résultat, mais nous ne devons évidemment pas en faire un drame tout de suite. Nous n’avons certainement pas tiré le meilleur parti de la voiture et nous devons comprendre les raisons en comparant ce que nous avons vu lors des essais. Nous nous sommes retrouvés ici beaucoup plus proche de voitures qui étaient loin de nous en Espagne. Tout allait bien hier et nous avons eu un bon feeling avec la voiture, tandis que dès ce matin, la situation a changé, évidement cela a empiré."

"Maintenant, nous allons voir ce que la course révèle. Lors des essais hivernaux et pendant les essais libres d’hier, notre performance sur un long relais était bonne et nous étions certainement plus proche de ceux qui semblent bien loin aujourd’hui. La cinquième place sur la grille n’est pas trop mauvaise et cela signifie que je suis en mesure de me battre pour un podium dans une course qui sera totalement ouverte. Il vous suffit de penser à ce qui s’est passé l’an dernier, avec Kubica qui partait de la sixième ou septième place et qui a terminé deuxième. McLaren semble avoir fait un bon pas en avant, mais il ne faut pas oublier Mercedes, qui ont été impressionnants lors des derniers essais de Barcelone."

Felipe Massa, 8ème :


"Nous avons été moins compétitifs que ce à quoi nous nous attendions, et cela ne fait aucun doute. Bien sûr, je ne pense pas que j’aurais été dans la lutte pour la pole, surtout quand on regarde le tour rapide que [Sebastian] Vettel a fait, mais j’espérais être plus haut sur la grille. Nous avions des problèmes à la fois avec les pneus tendres et les durs, ce que nous n’avions pas eu lors des essais hivernaux. Ils offrent moins d’adhérence dans le premier tour, ou du moins, ils le font avec notre voiture."

"Maintenant, nous devons nous préparer aussi bien que possible pour la course de demain, lorsque la vitesse pure ne sera pas la seule chose qui compte, le travail de fiabilité et de l’équipe étant les plus importants. Mon tête-à-queue en Q3 ? Quand je suis sorti de la voie des stands, j’ai accéléré et les pneus étaient évidemment encore trop froids. Le train de pneus n’a pas été endommagé pour la course, mais ce n’était certainement pas une aide pour mon tour lancé."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Fernando Alonso , Felipe Massa , Robert Kubica
Équipes McLaren , Mercedes , Ferrari
Type d'article Actualités