Ferrari : Les dépenses "terrifiantes" de la F1 ne sont pas justifiées

Piero Ferrari pense que les dépenses des équipes de F1 en matière technologique ne sont pas justifiées en raison du niveau de secret qui règne dans la discipline et du manque de spectacle à la télévision.

Ferrari : Les dépenses "terrifiantes" de la F1 ne sont pas justifiées

Seul fils encore vivant d'Enzo Ferrari, le fondateur de la marque éponyme et de la Scuderia, Piero Ferrari, vice-président de la marque, estime que la Formule 1 devrait revoir sa manière de se présenter aux fans, car il juge que des éléments intéressants sont passés sous silence et que cela crée un déséquilibre entre ce qui est perçu et la réalité.

Il estime par exemple que les monoplaces les plus rapides de l'histoire que sont les F1 actuelles ne donnent pas cette impression à la télévision. Et il s'interroge aussi sur le fait que des technologies pour lesquelles les écuries dépensent d'importantes sommes sont finalement gardées secrètes, ne contribuant donc pas vraiment à améliorer la situation globale.

Lire aussi :

"Avec les effets de la pandémie, il n'est pas possible de suivre la F1 autrement qu'à la télévision", a déclaré Ferrari à Motorsport.com. "Nous avons les monoplaces les plus rapides de l'histoire, mais les images qui nous arrivent grâce à la télévision ne parviennent pas à donner les sensations que l'on ressent quand on est sur le circuit et ce que l'on peut voir en vrai. Ce que les gens voient, les fans, c'est quelque chose de différent."

"Ce sont des voitures de F1 qui dépassent les 330 km/h, mais en les regardant à l'écran, on n'a pas l'impression qu'elles atteignent une vitesse différente de celle des Formule 2. Alors, je me demande à quoi bon investir des sommes énormes dans des solutions [techniques] qui contribuent peu au spectacle ?"

Interrogé sur le fait que les écuries étaient peu enclines à expliquer leurs innovations techniques en raison de la culture du secret qui règne dans la discipline, Ferrari de répondre : "Bien sûr, parce que certaines idées sont couvertes par des brevets. Mais nous dépensons des sommes terrifiantes, et puis nous gardons tout secret. Pouvez-vous m'expliquer le sens de tout cela ?"

"J'en ai récemment parlé avec Bernie Ecclestone [l'ancien grand patron de la Formule 1], de qui j'ai des nouvelles de temps en temps au téléphone", ajoute Ferrari. "La Formule 1 doit être un sport qui doit redevenir un spectacle pour divertir les fans. Nous avons des monoplaces très rapides avec une technologie très avancée, mais est-ce que quelqu'un est au courant de cela ?"

Pour rappel, la saison 2021 voit l'introduction dans la discipline reine d'un Règlement Financier et de sa mesure phare, à savoir un plafond de dépenses qui fixe une limite de 145 millions de dollars à respecter ; cette limite sera abaissée de cinq millions par an jusqu'en 2023. Certains postes de dépenses ne sont pas compris, notamment le salaire des pilotes ou les questions marketing.

Avec Franco Nugnes et Jonathan Noble

partages
commentaires
Alpine va donner la priorité à 2022 sans délaisser 2021

Article précédent

Alpine va donner la priorité à 2022 sans délaisser 2021

Article suivant

Porsche et Volkswagen vont s'intéresser de près au moteur F1 2025

Porsche et Volkswagen vont s'intéresser de près au moteur F1 2025
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Ferrari
Auteur Fabien Gaillard
À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie Prime

À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie

Mercedes a pris l'ascendant sur Red Bull lors des essais libres à Imola vendredi, mais les performances restent très serrées. L'écurie Championne du monde ne prend rien pour acquis, et les données difficilement lisibles confirment que cette méfiance est légitime.

Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc Prime

Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc

La Scuderia Ferrari a débarqué à Imola après une bonne performance lors de la manche d’ouverture à Bahreïn. Mais pour Charles Leclerc, il reste encore du travail pour que Ferrari retrouve la place qu'elle mérite.

Formule 1
16 avr. 2021
Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ? Prime

Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ?

En Formule 1, trois semaines d’attente entre deux courses paraissent être une éternité. Avec un calendrier 2021 déjà modifié, les équipes se rendent à Imola pour reprendre la compétition après une manche d’ouverture exaltante à Bahreïn. Voici les différents enjeux et scénarios attendus pour ce Grand Prix d’Émilie-Romagne.

Formule 1
15 avr. 2021
Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance Prime

Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance

Williams a résisté à la marée pendant de nombreuses années mais l'ère du propriétaire-exploitant est révolue depuis longtemps.

Formule 1
14 avr. 2021
Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ? Prime

Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ?

Les équipes de Formule 1 semblent divisées concernant la meilleure solution pour les nouvelles règles sur le fond plat. Une fois de plus, deux tendances radicalement opposées apparaissent. Désormais, une question se pose : le tableau dressé lors du premier Grand Prix permet-il déjà d'indiquer qui est sur la bonne voie et qui ne l'est pas ?

Formule 1
13 avr. 2021
AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ? Prime

AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ?

Serait-il possible qu'AlphaTauri soit la grande surprise de la saison 2021 de Formule 1 ? Ce qui a été montré lors du Grand Prix de Bahreïn le suggère clairement.

Formule 1
13 avr. 2021
Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage Prime

Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage

Remémorons-nous quelques souvenirs marquants de Stirling Moss, légende du sport automobile, qui nous a quittés l'an dernier à l'âge de 90 ans.

Formule 1
12 avr. 2021
Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins Prime

Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins

Aston Martin peut-elle se sortir du trou dans lequel la réglementation aérodynamique de 2021 l'a envoyée ? Cette question, l'écurie britannique ne peut pas encore y répondre. En revanche, les récentes performances de Mercedes offrent un signe d'encouragement.

Formule 1
11 avr. 2021