Ferrari prêt à dérouler le "tapis rouge" pour Mick Schumacher

partages
commentaires
Ferrari prêt à dérouler le
Roberto Chinchero
Par : Roberto Chinchero
13 janv. 2017 à 13:45

Ferrari affirme que son académie de jeunes pilotes accueillerait à bras ouverts Mick Schumacher s'il souhaitait rejoindre la pépinière de la Scuderia.

Mick Schumacher, Prema Powerteam dans le garage Ferrari
Mick Schumacher, Prema Powerteam dans le garage Ferrari
Mick Schumacher, Prema Powerteam
Mick Schumacher, Prema Powerteam
Mick Schumacher, Prema Powerteam
Antonio Giovinazzi PREMA Racing, auteur de la pole position

Le fils du septuple champion du monde de Formule 1 Michael Schumacher sera en F3 Europe cette année, avec l'écurie italienne Prema, après deux saisons en F4 allemande.

Si le jeune pilote allemand de 17 ans fait tranquillement ses classes, avec forcément plus d'intérêt médiatique autour de lui que d'autres, son avenir est l'objet de nombreuses convoitises. Ainsi, il a d'ores et déjà été lié à Mercedes, qui envisagerait de l'intégrer à son programme de jeunes pilotes.

Mais Ferrari semble désormais se positionner à son tour. En effet, Massimo Rivola, le manager de la Ferrari Driver Academy (FDA), a expliqué, pour la Gazzetta dello Sport : "Évidemment que nous le suivons."

"Et cette année, nous aurons l'opportunité de rester très proche de Mick, parce qu'il sera un équipier de notre pilote de la FDA, (Guan Yu) Zhou, au sein de l'équipe Prema. Concernant son avenir, je ne sais pas ce que Mick va décider de faire. Mais s'il souhaite intégrer le programme de la FDA, il se verra dérouler un tapis rouge."

Rivola s'est dit à la fois impressionné par les performances en piste mais aussi l'attitude en dehors du cockpit de l'Allemand. "Mick semble très poli et il n'est pas imbu de lui-même, donc félicitations à ses parents. Ils ont fait un très bon travail avec lui. Il est très jeune, et il doit gérer une immense pression médiatique. Mais il le fait très bien."

Giovinazzi en F1

Le dirigeant italien de Ferrari s'est aussi penché sur le cas d'Antonio Giovinazzi, troisième pilote de la Scuderia, qui a été engagé après une très bonne saison 2016 de GP2, dans une série qu'il découvrait et où il a terminé second du championnat, derrière Pierre Gasly, avec cinq victoires au compteur.

"Il est très fort. Je le voulais déjà au sein de l'Academy début 2016, donc je suis très heureux qu'il soit maintenant troisième pilote Ferrari. Il mérite cette chance. Pour moi, il est un grand talent et son attitude est impressionnante."

"C'est vrai qu'Antonio a 23 ans, mais je ne pense pas qu'il soit correct que la porte de la F1 ne soit ouverte qu'aux pilotes de 18 ans. Chaque pilote a une histoire personnelle, et c'est ce que la F1 doit regarder."

Avec Roberto Chinchero

Article suivant
Tost - Le duel avec Verstappen à Singapour, un tournant pour Kvyat

Article précédent

Tost - Le duel avec Verstappen à Singapour, un tournant pour Kvyat

Article suivant

Vasseur - Quitter Hülkenberg, "le point le plus dur de ma décision"

Vasseur - Quitter Hülkenberg, "le point le plus dur de ma décision"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Mick Schumacher
Auteur Roberto Chinchero
Type d'article Actualités