Ferrari doit combler la "lacune significative" du développement aéro

partages
commentaires
Ferrari doit combler la
Jonathan Noble
Par : Jonathan Noble
7 déc. 2016 à 15:00

En difficulté dans ce domaine depuis de nombreuses années, Ferrari s'est donné pour objectif prioritaire de combler le manque "significatif" dans son développement aérodynamique après avoir perdu cette bataille contre Red Bull.

Sergio Marchionne, président de Ferrari
Kimi Raikkonen, Ferrari SF16-H
Kimi Raikkonen, Ferrari SF16-H
Kimi Raikkonen, Ferrari SF16-H
Sebastian Vettel, Ferrari SF16-H
Kimi Raikkonen, Ferrari SF16-H
Conférence de presse : Sergio Marchionne, President Ferrari
Kimi Raikkonen, Ferrari teste les pneus Pirelli 2017
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB12, Sebastian Vettel, Ferrari SF16-H
Kimi Raikkonen, Ferrari et Daniel Ricciardo, Red Bull Racing testent les pneus Pirelli 2017

La saison 2016 devait être celle de la confirmation de l'exercice 2015 et plus encore celle des ambitions retrouvées pour la Scuderia, mais finalement, après un début d'année prometteur, elle n'a pu faire mieux que troisième du classement constructeurs, largement devancée par Red Bull.

De nombreux paramètres peuvent expliquer cette performance, aussi bien sur le plan stratégique que sur le plan de la fiabilité, mais le véritable problème est sans doute plus profond, le développement tout au long de la saison n'ayant pas permis à Maranello de se rapprocher de Mercedes et de conserver son avantage sur l'écurie de Milton Keynes.

Sergio Marchionne, le président de l'entreprise Ferrari, a pointé du doigt ce manque comme étant le plus gros problème de la saison 2016 de la Scuderia qui devait être résolu pour 2017 afin de retrouver les sommets.

Ainsi, s'exprimant dans le cadre des Ferrari Finali Mondiali 2016, à Daytona, le dirigeant italien déclarait : "La chose la plus importante que l'écurie a clairement identifiée pendant la saison [...] sont les lacunes que nous avons dans deux domaines : [...] la performance sur la piste, honnêtement, mais, plus important, je pense au taux de développement des autres équipes."

"Je pense que nous avons vu une Red Bull qui, au début de la saison 2016, n'avait pas, au moins sur le papier, les qualités pour essayer de devancer Ferrari. Et à la fin de la saison, Red Bull était effectivement devenu un concurrent viable."

"Et ce n'était pas en raison de l'unité de puissance, c'était dû au travail qui a été fait sur l'aéro et le châssis. Et cela a mis en avant probablement une des lacunes les plus significatives dans le développement stratégique de Ferrari des dernières années."

"Nous allons essayer de remédier à ce problème. Il ne s'agit pas de dire que nous ne considérons pas que l'unité de puissance est cruciale, le travail continue sur les deux fronts. Mais je pense que le gros problème est que nous avons besoin d'identifier, à partir des recherches de 2016, le déficit qui existe en matière de développement aéro et je pense que nous essayons de le combler aussi vite que possible."

La saison 2017 va marquer un changement important en Formule 1 puisque le règlement technique va faire la part belle au retour de l'aérodynamique dans la performance globale des monoplaces alors que son importance avait été réduite au moment de l'entrée dans l'ère du V6 turbo hybride. Dans ces conditions, Red Bull - et non Ferrari - est perçue comme la principale menace à la domination exercée par Mercedes depuis trois saisons.

"Je pense qu'il est impossible de faire le moindre pronostic pour la saison 2017", a expliqué Marchionne. "La seule chose que je peux vous garantir est que nous allons faire tout ce qui est possible. Et nous nous préparons aussi pour le développement en cours de saison de la voiture, qui est crucial pour maintenir la compétitivité, quoi qu'il puisse se passer en Australie, en mars."

Article suivant
GP de France - Quand Alain Prost était prophète en son pays

Article précédent

GP de France - Quand Alain Prost était prophète en son pays

Article suivant

Esteban Tuero, ancien pilote Minardi F1, prend sa retraite

Esteban Tuero, ancien pilote Minardi F1, prend sa retraite
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Kimi Räikkönen Boutique , Sebastian Vettel Boutique
Équipes Ferrari Boutique
Auteur Jonathan Noble
Type d'article Actualités